Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

1793 - Niklas Natt Och Dag

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

1793. Le vent de la Révolution française souffle sur les monarchies du nord. Un an après la mort du roi Gustav III de Suède, la tension est palpable. Rumeurs de conspirations, paranoïa, le pays est en effervescence. C’est dans cette atmosphère irrespirable que Jean Michael Cardell, un vétéran de la guerre russo-suédoise, découvre dans un lac de Stockholm le corps mutilé d’un inconnu. L’enquête est confiée à Cecil Winge, un homme de loi tuberculeux. Celui-ci va bientôt devoir affronter le mal et la corruption qui règnent à tous les échelons de la société suédoise, pour mettre à jour une sombre et terrible réalité.

Puissant, noir et fiévreux, 1793 évoque les univers de James Ellroy, de Tim Willocks et d’Umberto Eco. En tête des ventes dès sa sortie en Suède, célébré par une critique dithyrambique dans plus de trente pays, c’est un coup de maître. On n’a pas fini d’en entendre parler.

Vos #AvisPolar

  • Maks 28 avril 2019
    1793 - Niklas Natt Och Dag

    Magistral et grandiose sont les mots auxquels me font penser ce roman.

    Dès le départ nous sommes plongés dans un contexte historique sombre et poussiéreux, d’auberges malfamées, à une violence certaine, le lecteur n’est pas épargné dans le fort ressenti que dégage cette écriture et cette ambiance. Meurtres, misère, enfants des rues livrés à eux même, ados soldats déboussolés, prison ou le bagne de Cayenne passerait pour un camp de vacances, le tout embourbé dans une enquête qui va mener les protagonistes de l’histoire jusqu’à l’Enfer sur Terre.

    Les personnages sont construits de telle manière que nous avons l’impression qu’ils existent, malgré que le contexte soit historique, nos personnages principaux eux sont fictifs mais Niklas Natt och Dag réussi à les rendre simplement vivants. Ce n’est pas chose aisée, surtout avec un souci du détail aussi bien physique que psychologique vraiment bien traité.

    Alors oui, vous me direz que c’est vraiment très sombre et très violent, mais encore une fois, l’apport historique du Stockholm de 1793 s’y prête, rien n’est gratuit, chaque fait décrit par l’auteur à sa justification, certains passages risquent tout de même de vous mettre mal à l’aise de par leur cruauté.

    Cette double lecture (enquête policière et récit de vie) dans les bas-fonds de Stockholm) m’a captivée, je conseille vivement cette lecture à ceux qui sont attirés par les thrillers, les enquêtes, les histoires sombres et romanesques. A lire d’urgence.

  • lebreton 10 mai 2019
    1793 - Niklas Natt Och Dag

    =Un polar historique addictif ! =

    SÖdermalm, automne 1793.
    Cardelle qui fait partie de la garde séparée s’est endormie à la taverne Hambourg.
    Il est réveillé par deux enfants de la rue qui viennent le chercher, car ils ont découvert un cadavre dans le lac de Fatburen. Dans un état semi-comateux, Mickel Cardelle va repêcher seul le cadavre. Arrivé à vue du cadavre, c’est avec horreur qu’il va repêcher le mort.

    ‘‘Ça n’est pas du tout décomposé, mais les orbites qui le regardent sont vides. Derrière les lèvres déchirées, plus de dents. Les cheveux ont gardé leur lustre-la nuit et l’eau gluante de Fatburen ont fait de leur mieux pour éteindre son éclat, mais c’est sans aucun doute une claire chevelure blonde. A force de haleté, Cardelle boit la tasse.’’

    Cardelle découvre un cadavre sans bras ni membre inférieur, une tête sans dent ni lobe oculaire.

    Cecil Winge, atteint de phtisie (tuberculose pulmonaire. ) va être mandaté pour mener l’enquête. Il va choisir comme coéquipier Cardell. Une vraie chasse à l’identité du cadavre va se mettre en place, puis celle de celui ou celle qui a fait subir ces horreurs à un homme.

    Le roman est divisé en plusieurs parties, qui vont permettre des aller-retour dans le temps au lecteur afin d’arriver au dénouement. Une histoire qui se déroule durant toute l’année 1793.

    Dans ce livre, le lecteur rencontrera des personnages attachants, tels que Cardelle et Cecil, mais aussi d’autres qu’il haïra de par leurs agissements.

    Sur fond d’enquête, à la lecture de ce roman noir, le lecteur ne peut que ressentir les recherches faites par l’auteur sur cette période, dans ce pays.
    La condition de la femme à cette époque, la misère d’un peuple, l’alcoolisme généralisé des pauvres pour oublier ou se réfugier .Le décor d’un pays à une époque donnée où chacun essaye de s’en sortir par ses moyens et où l’humain se déshumanise pour cela !

    ‘‘J’ai vu le monde, monsieur Winge, l’humanité n’est qu’une vermine menteuse, une meute de loups assoiffés de sang qui ne désirent rien tant que de mettre en pièces les uns les autres dans leur lutte pour la domination. Les esclaves ne valent pas mieux que leur maître, ils sont juste plus faibles.’’

    Ce que j’ai le plus apprécié c’est le faite que malgré que ce soit un roman historique, l’auteur ne rentre pas dans trop de détaille historique. Une plume fluide, une histoire addictive !

    Des scènes d’horreur inimaginable, telle qu’un homme qui mange ses excréments.
    De l’horrible à souhait qui se déguste pour une fan du genre comme moi.

    Mon premier roman historique noir coup de cœur, après tant d’années de lectures !!!!

    Je ne peux que vous le recommander, et ce sans aucune modération ni retenue.

  • Sylvie Geoffrion 17 juin 2019
    1793 - Niklas Natt Och Dag

    Un mot : suis sur le cul ! Ha non ça c’est 4 mots. Alors un mot : magistral ! Ou encore génial ou mieux remarquable ou ...allez le grandiose que vous voulez. C’est un premier roman des plus accomplis. Il tape fort et c’est un coup de circuit .

    1793 en Suède. Une année à Stockholm, véritable cloaque, où les miasmes et ses relents nous restent dans le nez longtemps après avoir refermé ce livre. Car nous découvrons une société beaucoup moins "propre" (dans tous les sens) que ce que l’on peut imaginer. Incroyable lecture.

    Ça pue, ça saigne, ça chie, ça cogne, ça tue, c’est délirant mais c’est incroyablement vrai. C’est d’une précision à couper le souffle.

    C’est raconté sur une année,en suivant les saisons,d’une écriture précise et incisive, dans une langue parfaite ! Des personnages, oh la la , disons plus grands que nature, authentiques et parfaits dans ce décor. Luttant pour survivre, vivant d’espoirs et de rêves brisés, certains avec une morale élastique, d’autres avec une conscience légère et une probité inexistante, d’autres encore tentant de rester honnêtes et purs.

    Suis fan de polars historique mais là, cette reconstitution est hallucinante ! Ce que l’on décrit dans ce livre m’a fasciné, m’a scotché à mon fauteuil de lecture. C’est ce qu’il fallait pour que nous en sachions un peu plus sur ce corps retrouvé dans le fond d’un lac et sur cette société.

    Oh ce n’est pas une jolie balade dans la ville. Attendez-vous à vous salir les souliers avec les enquêteurs, à vous pincer le nez, à vous vomir les tripes, à avoir une gueule de bois, à être frigorifié, à avoir faim et soif, à être fiévreux et malade ...

    Préparez-vous un café bien fort, installez-vous confortablement et allez-y !
    1793 est un premier roman puissant. Un coup de maître. Chapeau bas Niklas Natt och Dag.

  • LeoLab 22 septembre 2019
    1793 - Niklas Natt Och Dag

    A mi chemin entre " Le parfum" et "Les misérables", ce roman, sans toutefois être l’égal de ces chef d’œuvres, je dois l’avouer, fut une superbe lecture. J’ai été en totale immersion dans ce récit construit de manière originale et ingénieuse. On se retrouve plongé dans la Suède de 1793, une époque très sombre dans laquelle une panoplie de personnages tous aussi fouillés les uns les autres vont accompagner le lecteur qui ne pourra qu’être empathique. C’est magistralement bien écrit et décrit. J’aurai néanmoins aimé un peu plus de références socio-politiques. Ce sera le seul petit bémol pour ma part.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.