Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Inferno - Dan Brown

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
6 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard, se réveille en pleine nuit à l’hôpital. Désorienté, blessé à la tête, il n’a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Pourquoi se retrouve-t-il à Florence ? D’où vient cet objet macabre que les médecins ont découvert dans ses affaires ? Quand son monde vire brutalement au cauchemar, Langdon décide de s’enfuir avec une jeune femme, Sienna Brooks. Rapidement, Langdon comprend qu’il est en possession d’un message codé, créé par un éminent scientifique qui a consacré sa vie à éviter la fin du monde, une obsession qui n’a d’égale que sa passion pour « Inferno », le grand poème épique de Dante. Pris dans une course contre la montre, Langdon et Sienna font tout pour retrouver l’ultime création du scientifique, véritable bombe à retardement, dont personne ne sait si elle va améliorer la vie sur terre ou la détruire…

Vos #AvisPolar

  • slymageaz 3 juillet 2017
    Inferno - Dan Brown

    plus que tout les autres livres de cet auteur INFERNO est mauvais.
    ce n’ai même pas un roman de gare. je suis déçue d’avoir emprunter ce livre à une amie.

  • Marie Claire 24 novembre 2018
    Inferno - Dan Brown

    Même si Inferno n’est pas son meilleur roman, on se laisse emporter par cette course à la vie et à la survie de l’espèce. Une fin plus philosophique, sur l’avenir de l’humanité qui m’a laissée perplexe et un peu mal à l’aise.

  • LadySeve 18 février 2019
    Inferno - Dan Brown

    Dans ce roman policier, l’histoire commence par le suicide d’un client du Président se trouvant à bord d’un yacht luxueux nommé Mendacium. Robert Langdon se réveille en pleine nuit à l’hôpital, quasi-amnésique et ayant subi une commotion cérébrale. Désorienté, blessé à la tête, il n’a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Accueilli par la doctoresse anglaise Sienna Brooks, elle va aider Robert à retrouver la mémoire et ce qu’il était venu faire précisément à Florence. Commence alors une quête de vérité qui va les poursuivre de Florence à Venise et jusqu’à Istanbul.
    Robert Langdon se retrouve confronté à une affaire d’eugénisme en lien avec La Divine Comédie de Dante Alighieri dont la première partie Inferno est le titre du roman éponyme.

    L’adaptation cinématographique du livre et réalisé par Ron Howard, avec en personnage principal Tom Hanks (Robert Langdon) est sortie en 2016 en France.

    Pour ceux qui n’ont pas encore découvert Dan Brown, c’est se plonger dans un univers de chasse au trésor sous le couvert d’énigmes nébuleuses.
    Action, énigmes, courses poursuites à un rythme haletant sont les ingrédients d’une recette qui a déjà fait ses preuves dans les autres romans de l’auteur.J’ai trouvé ce roman très visuel, l’auteur est parvenu à réunir des lieux mythiques, des œuvres incontournables et à s’en réapproprier les mystères pour créer l’illusion que tout est relié pour faire avancer Robert Langdon au fur et à mesure qu’il déchiffre les énigmes dans le but de servir l’intrigue. Et ça marche bien, même très bien puisque on ne peut plus s’arrêter de lire jusqu’à la dernière page.

    J’ai également apprécié l’aspect pédagogique, la documentation sérieuse restituée de façon conviviale ni trop ni pas assez sur les trésors des villes visitées.

    C’est un très bon roman qui nous fait voyager et nous fait nous questionner sur l’avenir de l’humanité et de la surpopulation, un thème en accord avec l’air du temps.

    Je recommande pour ceux qui aiment les énigmes historiques et qui veulent éveiller leur curiosité, qu’elle soit culturelle ou ésotérique.

  • Flo Poulpe 1er mars 2019
    Inferno - Dan Brown

    Dan Brown nous offre une nouvelle aventure pour son héros principal Robert Langdon qu’on a pris plaisir à découvrir au sein du "Da Vinci Code".
    Cet épisode fera encore une fois courir le pauvre Robert, professeur de symbolisme dans l’université d’Harvard.
    Florence et l’Italie seront les terrains de jeu de notre héros qui va tenter tout ce qu’il peut pour sauver l’humanité entière.

    Un bon roman, pas le meilleur de Dan Brown je le concède, mais quel plaisir de se plonger dans ces enquête pleine d’Histoire et de symbolisme.

  • Saveur Littéraire 22 août 2019
    Inferno - Dan Brown

    Mon chouchou de chouchou !

    Pour une fois, c’était d’ailleurs la TOUTE PREMIÈRE FOIS, j’ai lu le bouquin avant de me lancer dans l’adaptation. En ayant vu la bande-annonce du film, je me suis dit que je pouvais commencer par le roman, puisque le film n’était pas encore sorti.

    Un délice, mon préféré de la série ! Il est vrai qu’on retrouve la marque de fabrique de l’auteur, à savoir une course contre la montre, de longues descriptions sur le plan historique de l’endroit où l’on est, mais aussi sur son architecture, les petites anecdotes... certains diraient que Brown est un vrai dépliant touristique. Ils n’ont pas tort, on passe du temps sur les descriptions. Pour Inferno, j’ai vraiment aimé me glisser justement dans les explications de Robert ou de Sienna.

    Viii, encore un complot, mais celui-là, je vous le garantis, vous n’allez pas le voir souvent ! La surpopulation, voilà de quoi il est question avec Inferno, et je dois dire que le sujet est vraiment bien traité et amène des questionnements, des solutions (radicales ou moins radicales). Bref, dans l’air de l’actualité, avec des personnages plus étoffés, je trouve. Sans tomber dans l’empathie profonde pour Sienna, j’ai voulu la comprendre avec son parcours tout à fait singulier.

    Quelque chose qui m’a fait aimé ce roman, aussi, et détesté le film au passage : c’est la prise de risque que prend l’auteur sur sa fin. Et sur ce point, le film m’a déçu (seule déception du film d’ailleurs, parce que le reste était quand même réussi). Quand une fin comme celle-ci diverge trop d’un support à un autre, c’est pas top. Surtout vu les implications d’une telle fin, d’une telle chute je vous dirais...

    Bref, Inferno reste mon préféré de la série Robert Langdon, autant pour les pistes de réflexions offertes que pour l’écriture améliorée et captivante.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.