Dans la neige - Danya Kukafka

Notez
Notes des internautes
3
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Dans cette petite ville du Colorado, on adore ou on déteste Lucinda Hayes, mais elle ne laisse personne indifférent. Surtout pas Cameron, qui passe son temps à l’épier, ni Jade, qui la jalouse terriblement. Encore moins Russ, qui enquête sur sa mort brutale. On vient en effet de retrouver le corps de Lucinda dans la neige. Chacun leur tour, Cameron, Jade et Russ évoquent la jeune fille, leurs rapports, leurs secrets. Vite, ce drame tourne à l’obsession : tous trois savent en effet que la vérité peut les sauver ou les détruire.

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 12 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Dans la petite ville de Broomsville, dans le Colorado, on retrouve le corps de la jeune Lucinda Hayes, dans un parc de jeux sous la neige.
    Cet événement va bousculer cette communauté bien tranquille où tout le monde se côtoie et où tous les adolescents fréquentent le même lycée.
    Certains aimaient Lucinda, d’autres l’enviaient, elle était connue de tous et sa mort va traumatiser la communauté.

    L’auteure, qui signe là son premier roman, va alterner son récit du point de vue de trois personnages et chacun va nous amener à mieux connaître Lucinda, les habitants de Broomsville et les petits secrets de tous.

    Dans la neige est un thriller psychologique pur et dur, ne vous attendez pas à de l’action ou à des rebondissements à gogo. Mais si vous aimez les communautés à secrets, les personnages torturés et les révélations au compte gouttes, alors ce thriller est pour vous.

    Dans la neige est un roman à l’intrigue bien maîtrisée où tous les personnages intervenants sont des suspects potentiels : Cameron, qui ne cessait d’espionner la victime et au comportement étrange ; Jade, jalouse de la victime et qui avait souhaité sa mort à de nombreuses reprises. Russ, le policier chargé de l’enquête qui a fort à faire avec sa vie privée et semble peu concerné par l’affaire... et de nombreux personnages du récit ayant côtoyé la victime et qui auraient pu avoir un mobile...

    L’auteure nous plonge dans cette petite ville qui souffre d’une ambiance oppressante, de secrets enfouis et de non-dits malsains.

    Dans la neige est un très bon premier roman où le suspense monte crescendo, où les révélations se laissent désirer pour mieux surprendre le lecteur.
    Un rythme plutôt lent qui installe une atmosphère anxiogène et glauque...

  • Anne-Sophie Books 13 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Un roman noir qui prend aux tripes et nous montre la face cachée des petites villes où tout se sait, mais où rien ne se dit.
    Différents thèmes sont abordés, tous différents, tous difficiles, mais surtout tous terriblement humains.

    Il va être question d’une jeune fille, belle comme le jour, retrouvée assassinée dans la neige.

    D’un jeune homme. Sensible et talentueux. Malheureux et amoureux. Presque invisible de tous, et pourtant au centre de tout. Coupable d’être « le fils de ». Impuissant devant la vie qui s’acharne.

    D’une autre jeune fille. Intelligente et sauvage. Emportée et disgracieuse. Jalouse et autodestructrice. En colère contre ce monde qui la rejète.

    D’un flic banal. Fier et pourtant soumis. Prêt à se contenter de peu, puisque c’est toujours mieux que rien.

    Tous sont liés les uns aux autres, à des degrés divers. Tous trois chercheront la vérité pour des raisons différentes. Et essayant de faire face à ce quotidien qui les étouffe et les ignore tout à la fois.

    Ce quotidien, banal, et pourtant chargé de tant de blessures.

    D’enfances chamboulées et de mariages pratiques.
    D’amitiés trahies et d’amours incomplètes.
    De secrets enfouis sous une foule de non-dits.
    De mensonges inutiles et de regrets indélébiles.
    De peurs et de violences.
    De vies et de morts.

    Tout nous sera raconté. De façon pudique mais sans nous épargner non plus.

    L’écriture est très agréable. Poétique même.
    Elle sert divinement l’histoire, la magnifie en soulignant ces zones d’ombre.
    Nombreuses, si nombreuses...

    En donnant la parole tour à tour à Jade, Cameron et Russ, l’auteure nous plonge dans leur vie, nous fait ressentir leurs tourments et leurs doutes.
    Nous met en colère, aussi, devant tant injustices ou de bêtise crasse.

    Jusqu’à la fin nous cherchons, nous aussi, à savoir.
    Savoir qui a tué Lucinda, et pourquoi, bien sûr.
    Mais pas seulement.

    Cette histoire, très sombre, et sa galerie de personnages attachants ou troublants, nous font réfléchir. Tenter de comprendre ce qui se passe derrière ces façades ternies et ces fronts baissés.

    Ce livre, triste et lumineux ne se dévore pas, il se savoure.
    Un très beau premier roman, noir, poétique et humain.
    À découvrir dès que possible.

  • ellemlire 15 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Merci aux éditions Sonatine pour cet envoi.

    Lucinda Hayes est morte. Assassinée. Son corps a été retrouvé dans le parc. Sur un tourniquet. Dans la neige.

    "Lucinda n’est plus. Cameron n’aura plus personne à épier. Personne pour faire trembler ses mains. Personne à qui penser avant de s’endormir, tandis qu’il fixe des yeux les fissures du plafond ou compte les nébuleuses de la ceinture d’Orion."

    Lucinda Hayes était lycéenne. C’est le choc dans la petite ville. Lucinda était populaire, mais aussi jalousée. Cameron l’aimait, l’adulait et l’épiait en cachette. Jade l’enviait. Russ est chargé de l’enquête.

    "Je ne regrette pas le rituel, pas même maintenant que Lucinda est effectivement morte.
    Je voulais qu’elle disparaisse."

    Dans la neige, c’est un roman chorale. Tour à tour, Cameron, Jade, et Russ se souviennent de Lucinda, mais aussi des évènements passés dans la ville. L’ambiance est pesante, lourde, on ressent la peine et la tension qui règnent dans cette communauté pourtant lambda au premier abord. Tout paraît froid derrière les apparences.

    "Le quartier, sous le choc, était sombre. La neige, presque fondue. Lucinda était morte la nuit dernière, et les ombres paraissaient plus longues. Les phares, aveuglants. Cameron était à ses postes d’observation, invisible."

    Pour être tout à fait honnête, j’ai eu un peu de mal dans la première moitié de ce roman, il ne se passe finalement pas grand chose, il m’a fallu du temps pour apprivoiser les personnages et j’avais un peu perdu de vue l’intrigue de départ. Je me suis demandée où l’auteure voulait aller. Mais à l’inverse, j’ai lu d’une traite la seconde moitié.

    En effet, Danya Kukafka décortique la psyché de ses personnages et cela devient passionnant. Couche après couche, elle explore leurs failles, pour nous faire douter de chacun, pour comprendre ce qu’ils ressentent, et qui ils sont vraiment. Leurs portraits psychologiques sont si soignés qu’on en oublie Lucinda, on se focalise sur Cameron, Jade et Russ. Tous les trois semblent souffrir de solitude, et de mal-être.

    "Soudain, c’est moi-même que je vois. Un peu comme quand tu t’observes dans la glace, au moment où la buée de la douche que tu viens de prendre s’évapore : je suis le trait reliant les points.
    Ca fait réfléchir, non – cette manière dont on peut devenir un personnage secondaire dans sa propre histoire."

    Les personnages ne sont, dans le fond, pas attachants, mais ils sont intéressants. En s’en méfiant, un fossé se creuse entre eux et le lecteur, et ce détachement permet de mieux les appréhender, eux qui appréhendaient Lucinda de différentes façons. C’est fin, c’est profond, c’est bien écrit. C’est assez remarquable quand on sait que l’auteure est jeune, elle n’a que vingt-cinq ans.

    La fin est surprenante, je n’avais pas deviné l’identité du meurtrier. Tout est bien ficelé et bien amené. du début du roman, jusqu’à la fin, trois jours plus tard. Jusqu’au dénouement. Des secrets, des non-dits, des liens entre les habitants de cette ville. Tout finira par se savoir.

    "Se dénouer.
    Il s’imagine tenant un pistolet, l’index appuyé sur le métal froid de la détente, pressant le canon contre l’arrière des cheveux blonds et chatoyants de Lucinda.
    Se dénouer, à tout prix."

    Dans la neige est un thriller psychologique très bien construit. Peu de rebondissements dans ce roman, mais une psychologie des personnages très travaillée pour une ambiance pesante. Un premier roman noir, très réussi et très prometteur. Une jeune auteure à suivre.

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2019/02/14/dans-la-neige-danya-kukafka/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.