Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dans la neige - Danya Kukafka

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

12 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Dans cette petite ville du Colorado, on adore ou on déteste Lucinda Hayes, mais elle ne laisse personne indifférent. Surtout pas Cameron, qui passe son temps à l’épier, ni Jade, qui la jalouse terriblement. Encore moins Russ, qui enquête sur sa mort brutale. On vient en effet de retrouver le corps de Lucinda dans la neige. Chacun leur tour, Cameron, Jade et Russ évoquent la jeune fille, leurs rapports, leurs secrets. Vite, ce drame tourne à l’obsession : tous trois savent en effet que la vérité peut les sauver ou les détruire.

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 12 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Dans la petite ville de Broomsville, dans le Colorado, on retrouve le corps de la jeune Lucinda Hayes, dans un parc de jeux sous la neige.
    Cet événement va bousculer cette communauté bien tranquille où tout le monde se côtoie et où tous les adolescents fréquentent le même lycée.
    Certains aimaient Lucinda, d’autres l’enviaient, elle était connue de tous et sa mort va traumatiser la communauté.

    L’auteure, qui signe là son premier roman, va alterner son récit du point de vue de trois personnages et chacun va nous amener à mieux connaître Lucinda, les habitants de Broomsville et les petits secrets de tous.

    Dans la neige est un thriller psychologique pur et dur, ne vous attendez pas à de l’action ou à des rebondissements à gogo. Mais si vous aimez les communautés à secrets, les personnages torturés et les révélations au compte gouttes, alors ce thriller est pour vous.

    Dans la neige est un roman à l’intrigue bien maîtrisée où tous les personnages intervenants sont des suspects potentiels : Cameron, qui ne cessait d’espionner la victime et au comportement étrange ; Jade, jalouse de la victime et qui avait souhaité sa mort à de nombreuses reprises. Russ, le policier chargé de l’enquête qui a fort à faire avec sa vie privée et semble peu concerné par l’affaire... et de nombreux personnages du récit ayant côtoyé la victime et qui auraient pu avoir un mobile...

    L’auteure nous plonge dans cette petite ville qui souffre d’une ambiance oppressante, de secrets enfouis et de non-dits malsains.

    Dans la neige est un très bon premier roman où le suspense monte crescendo, où les révélations se laissent désirer pour mieux surprendre le lecteur.
    Un rythme plutôt lent qui installe une atmosphère anxiogène et glauque...

  • Anne-Sophie Books 13 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Un roman noir qui prend aux tripes et nous montre la face cachée des petites villes où tout se sait, mais où rien ne se dit.
    Différents thèmes sont abordés, tous différents, tous difficiles, mais surtout tous terriblement humains.

    Il va être question d’une jeune fille, belle comme le jour, retrouvée assassinée dans la neige.

    D’un jeune homme. Sensible et talentueux. Malheureux et amoureux. Presque invisible de tous, et pourtant au centre de tout. Coupable d’être « le fils de ». Impuissant devant la vie qui s’acharne.

    D’une autre jeune fille. Intelligente et sauvage. Emportée et disgracieuse. Jalouse et autodestructrice. En colère contre ce monde qui la rejète.

    D’un flic banal. Fier et pourtant soumis. Prêt à se contenter de peu, puisque c’est toujours mieux que rien.

    Tous sont liés les uns aux autres, à des degrés divers. Tous trois chercheront la vérité pour des raisons différentes. Et essayant de faire face à ce quotidien qui les étouffe et les ignore tout à la fois.

    Ce quotidien, banal, et pourtant chargé de tant de blessures.

    D’enfances chamboulées et de mariages pratiques.
    D’amitiés trahies et d’amours incomplètes.
    De secrets enfouis sous une foule de non-dits.
    De mensonges inutiles et de regrets indélébiles.
    De peurs et de violences.
    De vies et de morts.

    Tout nous sera raconté. De façon pudique mais sans nous épargner non plus.

    L’écriture est très agréable. Poétique même.
    Elle sert divinement l’histoire, la magnifie en soulignant ces zones d’ombre.
    Nombreuses, si nombreuses...

    En donnant la parole tour à tour à Jade, Cameron et Russ, l’auteure nous plonge dans leur vie, nous fait ressentir leurs tourments et leurs doutes.
    Nous met en colère, aussi, devant tant injustices ou de bêtise crasse.

    Jusqu’à la fin nous cherchons, nous aussi, à savoir.
    Savoir qui a tué Lucinda, et pourquoi, bien sûr.
    Mais pas seulement.

    Cette histoire, très sombre, et sa galerie de personnages attachants ou troublants, nous font réfléchir. Tenter de comprendre ce qui se passe derrière ces façades ternies et ces fronts baissés.

    Ce livre, triste et lumineux ne se dévore pas, il se savoure.
    Un très beau premier roman, noir, poétique et humain.
    À découvrir dès que possible.

  • ellemlire 15 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Merci aux éditions Sonatine pour cet envoi.

    Lucinda Hayes est morte. Assassinée. Son corps a été retrouvé dans le parc. Sur un tourniquet. Dans la neige.

    "Lucinda n’est plus. Cameron n’aura plus personne à épier. Personne pour faire trembler ses mains. Personne à qui penser avant de s’endormir, tandis qu’il fixe des yeux les fissures du plafond ou compte les nébuleuses de la ceinture d’Orion."

    Lucinda Hayes était lycéenne. C’est le choc dans la petite ville. Lucinda était populaire, mais aussi jalousée. Cameron l’aimait, l’adulait et l’épiait en cachette. Jade l’enviait. Russ est chargé de l’enquête.

    "Je ne regrette pas le rituel, pas même maintenant que Lucinda est effectivement morte.
    Je voulais qu’elle disparaisse."

    Dans la neige, c’est un roman chorale. Tour à tour, Cameron, Jade, et Russ se souviennent de Lucinda, mais aussi des évènements passés dans la ville. L’ambiance est pesante, lourde, on ressent la peine et la tension qui règnent dans cette communauté pourtant lambda au premier abord. Tout paraît froid derrière les apparences.

    "Le quartier, sous le choc, était sombre. La neige, presque fondue. Lucinda était morte la nuit dernière, et les ombres paraissaient plus longues. Les phares, aveuglants. Cameron était à ses postes d’observation, invisible."

    Pour être tout à fait honnête, j’ai eu un peu de mal dans la première moitié de ce roman, il ne se passe finalement pas grand chose, il m’a fallu du temps pour apprivoiser les personnages et j’avais un peu perdu de vue l’intrigue de départ. Je me suis demandée où l’auteure voulait aller. Mais à l’inverse, j’ai lu d’une traite la seconde moitié.

    En effet, Danya Kukafka décortique la psyché de ses personnages et cela devient passionnant. Couche après couche, elle explore leurs failles, pour nous faire douter de chacun, pour comprendre ce qu’ils ressentent, et qui ils sont vraiment. Leurs portraits psychologiques sont si soignés qu’on en oublie Lucinda, on se focalise sur Cameron, Jade et Russ. Tous les trois semblent souffrir de solitude, et de mal-être.

    "Soudain, c’est moi-même que je vois. Un peu comme quand tu t’observes dans la glace, au moment où la buée de la douche que tu viens de prendre s’évapore : je suis le trait reliant les points.
    Ca fait réfléchir, non – cette manière dont on peut devenir un personnage secondaire dans sa propre histoire."

    Les personnages ne sont, dans le fond, pas attachants, mais ils sont intéressants. En s’en méfiant, un fossé se creuse entre eux et le lecteur, et ce détachement permet de mieux les appréhender, eux qui appréhendaient Lucinda de différentes façons. C’est fin, c’est profond, c’est bien écrit. C’est assez remarquable quand on sait que l’auteure est jeune, elle n’a que vingt-cinq ans.

    La fin est surprenante, je n’avais pas deviné l’identité du meurtrier. Tout est bien ficelé et bien amené. du début du roman, jusqu’à la fin, trois jours plus tard. Jusqu’au dénouement. Des secrets, des non-dits, des liens entre les habitants de cette ville. Tout finira par se savoir.

    "Se dénouer.
    Il s’imagine tenant un pistolet, l’index appuyé sur le métal froid de la détente, pressant le canon contre l’arrière des cheveux blonds et chatoyants de Lucinda.
    Se dénouer, à tout prix."

    Dans la neige est un thriller psychologique très bien construit. Peu de rebondissements dans ce roman, mais une psychologie des personnages très travaillée pour une ambiance pesante. Un premier roman noir, très réussi et très prometteur. Une jeune auteure à suivre.

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2019/02/14/dans-la-neige-danya-kukafka/

  • ju_se_livre 26 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Un coup de coeur ! Un énorme bravo à cette auteure qui n’a que 25 ans et dont c’est le premier roman, un thriller psychologique totalement réussi.

    Lucinda Haye, 15 ans, est retrouvée assassinée. Et c’est là tout le génie de l’auteur parce que si ce crime sert au départ à l’intrigue, il va au final passer au second plan pour se concentrer tout particulièrement sur 3 personnages : Cameron, Jade et Russ. L’auteur va décortiquer jusqu’au moindre recoin la psychologie de ces 3 personnes, alternant entre le passé et le présent avec brio, faisant ressortir des vérités enfouies depuis longue date. Danya Kukafka nous offre une intrigue riche et prenante, nous immergeant totalement dans cette ambiance particulière de ce petit village du Colorado. Sa plume est parfaite et juste. On ne lit pas juste une histoire. On la vit avec les personnages.
    J’ai complètement été captivée par ce livre.

  • FLORENCE CHOLLET / VOYAGELIVRESQUE 28 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Lucinda adulée, jalousée, détestée, admirée, aimée, épiée. Lucinda son corps retrouvé sur la neige immaculée. Trois voix qui résonnent , trois cris qui prônent leur clameur hantés par la mort de cette lumière, mélange d’attraction , de fascination, de désir et de répulsion ...l’ombre de cette flamme éteinte qui plane, vacille laisse des traînées dans son sillage , des lueurs de vérité transpercent la nuit , secrets inavoués, non dits. Et vous venez de plonger dans la neige de Danya Kukafka ❤️❤️

    Ne vous attendez pas une action survoltée, mais préparez vous à un thriller psychologique puissant de haute qualité, l’auteure embrasse avec brio l’âme de ses personnages, leurs doutes , leurs envies et leurs émotions, dépeint avec talent leurs émois, leurs tourments , leurs suspicions et tout autour d’eux gravitent une population chez qui rumeurs et commérages se répandent.
    A la différence de certains romans , l’enquête n’est pas au premier plan, elle sert plus de toile de fond à ce thriller choral , peu de dialogues car c’est le passé qui fait écho au présent . Une scénique en forme de puzzles qui s’imbriquent les uns dans les autres au fur et à mesure que chacun se dévoile, une atmosphère glaciale, une ambiance malsaine, un thriller prenant où chacun est décortiqué, analysé au scapel Lucinda Hayes, 15 ans, est retrouvée mort, dans le parc de jeux de ce quartier de Broomsville. Un quartier tranquille, des voisins qui se côtoient , des adolescents qui fréquentent le même collège
    La mort de Lucinda fait resurgir des vieilles affaires. Trois personnages forment le chœur de cette tragédie en trois actes. Cameron, un jeune garçon , fou amoureux de Lucinda, dessinateur brillant, meurtri par la condamnation et la disparition de son père. Jade, une adolescente complexée, mal dans sa peau et dans son corps un peu trop épais, mal aimée par une mère alcoolique et violente. Russ, policier et ancien binôme du père de Cameron, blessé intérieurement par un passé lourd . 3 personnages que la vie n’a pas ménagés, écorchés vifs, fragiles et en marge de la société

    Et un final que je vous laisse découvrir.

  • ciloulecture 28 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Résumé très prometteur malheureusement, ça n’a pas fonctionné avec moi.
    C’est un thriller psychologique très lent, où tout repose sur la description de la vie présente et passée des personnages.
    L’alternance passé -présent est intéressante car on en apprend plus sur les protagonistes. Cependant, Il m’a manqué de l’action et des rebondissements pour me tenir en haleine. Je me suis ennuyée pendant cette lecture, j’ai trouvé le livre très long.
    Je ne me suis pas attachée aux personnages, qui sont très clichés à mon goût.
    Par contre j’ai été surprise par la fin je n’avait rien vu venir et c’est un bon point pour ce thriller. De plus, j’ai trouvé le style de l’auteur assez lourd et il manque de fluidité.
    Vous l’aurez compris, je suis totalement passée à côté de cette lecture. Ce n’est que mon avis personnel et ce livre peut plaire à beaucoup de lecteurs.

  • calyenol 28 février 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    <<>>
    .
    Lucinda,élève à Jefferson High School,vient d’être retrouvée morte dans la neige,assassinée.
    Adolescente adoré ou détestée,la question est :
    Qui a tué Lucinda ?
    Pourquoi ?
    Trois personnages se détachent de l’histoire et nous racontent la vie à Broomsville,petite ville du Colorado où les apparences sont assées trompeuses.
    Russ l’enquêteur,Cameron le garçon bizarre ou encore Jade un brin jalouse,deviennent aussi important à l’histoire que Lucinda elle même.
    On découvre leurs rapports avec elle,leurs secrets,leurs attentes,leurs envies,leurs craintes.
    .
    <<< Comment tu te sens quand tu te réveilles le matin ! >>>
    .
    Ce livre est un thriller psychologique qui nous plonge dans la société qui ignore ou adule,qui se moque,montre du doigt si tu es "différent",si tu ne rentres pas dans le moule des élèves branchés,populaires.
    C’est un livre qui m’a touché par ce côté psychologique des personnages et qui m’a fait limite oublié le côté enquête sur la mort d’une adolescence.
    J’ai été prise dans la spirale de la vie de ces trois personnages,de leur côté écorché vif.
    Si le dénouement m’a surprise,il m’a manqué du rythme,du stress et l’angoisse qu’occasione en moi le thriller en général.
    Toutefois,j’ai apprécié l’écriture fluide de l’auteure qui a fait que je ne me suis pas ennuyée dans ma lecture,dont je n’ai pas vu les chapitres passé, avec l’envie de découvrir le fin mot de l’histoire.
    Une couverture de saison pour un joli moment de lecture sous la chaleur d’un plaid que je ne peux que vous conseiller.

  • Maks 15 mars 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Une fois la lecture de "Dans la neige » terminée, j’ai un avis assez mitigé. Il y a du bon, et du moins bon.
    Premièrement, l’écriture, je l’ai beaucoup aimée, le verbe m’a plu, la manière de décrire ou encore les dialogues sont faciles d’accès sans être simplistes. C’est justement l’écriture qui me permet de sauver ma lecture et de ne pas l’avoir fermé avant la fin.

    Un point sur lequel j’ai été déçu, ce sont les personnages, surtout deux (sur les trois qui interviennent en tant que narrateurs), pour ma part j’ai trouvé « Cameron" agaçant et « Russ" horripilant, seule « Jade" m’a bien plue, dommage car le concept du roman à trois voies était intéressant.
    Je sais que c’est une question de feeling et que d’autres lecteurs apprécieront ces personnages, de ce côté je ne me fais pas de soucis.

    L’histoire en elle-même est intéressante, le lecteur prend plaisir à vouloir connaître la vérité sur ce meurtre, mais alors « que de longueurs », je me suis beaucoup ennuyé, j’ai souvent reposé mon livre au bout de quatre ou cinq pages pour le reprendre plus tard car je n’ai pas été « accroché » tout simplement.

    J’espère tout de même que Danya Kukafka pourra me satisfaire avec de meilleurs personnages dans un futur roman.

  • Loudiebouhlis 21 mars 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Avant toute chose, je pense qu’il va m’être très dure de faire cette chronique sans spoiler ce roman. Je vais faire de mon mieux mais je ne vous promets rien. "Dans la neige" est un roman dit psychologique qui selon moi correspond plus à un roman noir. Et encore...

    Après relecture, il n’y a pas de spoiler.

    Danya Kukafka nous plonge dans l’enquête concernant le meurtre d’une adolescente nommée Lucinda. Le roman est construit selon trois points de vues différents, celui de Jade, une jeune fille qui détestait la victime, Cameron, un jeune garçon secrètement amoureux d’elle, et Russ, l’inspecteur en charge de son meurtre. Trois points de vues plus ou moins intéressants.

    On pourrait croire que ce genre de construction de roman donnerait a l’intrigue à certain attrait mais ce n’est pas le cas. Dans son roman, l’auteure manque cruellement de suspense, de rebondissements. Pardonnez moi de le dire mais il ne se passe rien dans ce livre. Près de trois cent cinquante pages fades, très fades. L’auteure tire ses descriptions en longueur permettant plus au lecteur de s’endormir que de se laisser réellement captiver par le roman. Je suis désolé de le dire mais ce livre m’a surtout aidé à m’endormir le soir. 

    Je dois reconnaître une qualité de descriptions particulièrement bien faite pour une jeune auteure de 25 ans cependant dans un "thriller psychologique", les descriptions ne font pas tout. Il faut savoir tenir son lecteur en haleine. Et ce n’est pas le cas ici. Si je suis allé au bout de ce livre (et non sans peine) c’est uniquement pour avoir le fin mot de l’histoire et parce qu’un personnage en particulier, celui de Jade, m’a vraiment touché. Sa profondeur m’a donné suffisamment d’intérêt pour ce personnage. 

    Quand au fin mot de l’histoire, lorsque je l’ai eu ma déception ne s’est clairement pas volatilisé. Bien au contraire. C’est banal, terriblement prévisible même. J’avais deviné cette fin au premier quart du livre. Cela a eu le don de m’agacer prodigieusement lorsque je me suis rendu compte qu’il y avait eu près de deux cents pages entre le moment où je l’avais devinée et le moment où la révélation arrivait dans le livre. 

    Au final, la déception pour ce roman est prenante. Je ne peux nier un talent d’écriture à l’auteure car celle-ci est fluide et facile à lire cependant, elle m’a paru beaucoup trop soporifique pour moi. Un manque cruel de rythme pour ce roman, ce qui rend la lecture clairement ennnuyeuse. 

  • warlop 24 mars 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Lucinda 15 ans élève à Jefferson Highscool une adolescente adulée ou détestée par ses jeunes congénères, est retrouvée morte, assassinée Dans la neige. Un thriller psychologique, un roman sur une bourgade américaine, ou les apparences sont trompeuses une fois les portes fermées.

    Un livre à plusieurs voix , Cameron, amoureux transi, difficulté à communiquer, voyeur mais surtout excellent dessinateur à qui rien n’échappe, le dessin un refuge, son royaume. Jade jeune fille complexée, à la figure remplie d’acnée , jalouse de Lucinda aucune empathie pour sa mort, se réfugie dans l’écriture, aucune estime d’elle. Russ l’enquêteur, au passé douloureux enfoui au plus profond de son être.

    Dans la neige , un pamphlet sur une petite ville du colorado, à travers l’histoire de Lucinda c’est l’histoire de ses trois protagonistes que nous suivons , leur relation, l’envie, l’adoration, l’échec, la honte. Une société qui montre du doigt, qui accuse si l’on est différent, si l’on ne rentre pas dans le moule, difficile dans ce cas de se faire une place. 3 personnages que la vie n’a pas ménagés, 3 personnages écorchés vifs vulnérables, en marge de la société. Une Amérique dont les repères bien pensants et puritains volent en éclats. Une Amérique avec toutes ses contradictions

    Le meurtre de Lucinda passe au second plan ce livre est surtout un livre sociologique ou chacun est prompt à juger. Un livre sur l’adolescence difficile, violente, destructrice. Les personnages sont bien travaillés. Une fluidité dans l’écriture qui donne envie d’enchaîner les chapitres. Même s’il m’a manqué du rythme dans l’enquête, la psyché des 3 personnages tourmentés m’a séduite, interpellée. Une histoire glauque sur les secrets de chacun, douloureux , malaisant. Et vous, connaissez vous réellement vos voisins, vos enfants, conjoints, derrière les apparences que se cache t-il ?

    Un bon premier roman agréable à lire.

  • Lecturesetgourmandises 28 avril 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Dans cette petite ville du Colorado, la tranquillité des habitants sera bouleversée par la découverte du corps sans vie de Lucinda. Leur quotidien en sera ébranlé et de nombreuses interrogations prendront naissance : comment cette adolescente populaire et adorée de tous a t’elle pu trouver la mort si brutalement ? Pourquoi lui avoir ôté la vie et abandonnée au beau milieu d’une aire de jeu, à la vue de tous ?

    L’enquête autour du meurtre de Lucinda ne sera pas au coeur de l’histoire. Nous ne sommes pas ici dans un roman policier où l’enquête constitue le fil conducteur mais davantage dans un thriller psychologique où les personnages ont une grande importance.

    L’auteur nous invite dans la tête de ses personnages, on découvre leurs pensées et on va par moment s’immiscer un peu trop dans leur intimité, quitte à parfois ressentir une forme de malaise. L’auteur va développer son histoire autour de ces 3 personnages, et le roman alternera les points de vue de Jade, Cameron et Russ. Pour corser un peu le tout, on oscillera entre souvenirs du passé et l’instant présent.

    La nouvelle de la mort de Lucinda constitue le point de départ du roman et le point commun entre les personnages. Entre jalousie et obsession, on découvre que Lucinda provoquait chez certains des émotions assez fortes.

    Un autre point fort du roman, c’est son atmosphère glaçante et menaçante, accentuée par des personnages habités et des paysages montagneux et sauvages. Ne cherchez pas dans ce roman une accumulation de scènes violentes ni un page-turner, la plume de l’auteur est douce, elle est calme et c’est qui accentue cette atmosphère particulière.

    De part l’alternance des points de vue et les sauts dans le passé, l’auteur tente de déstabiliser son lecteur. Il en est de même à travers les personnages de Jade et Cameron, qui ne semblent pas très stables. L’un est habité par des pulsions de voyeurisme, l’autre détestait purement et simplement Lucinda.

    Le meurtre de Lucinda semble être en réalité un prétexte pour plonger dans la tête des personnages.

    Avec ce premier roman, Danya Kukafka signe un roman noir puissant grâce à une plume soigneusement étudiée et une atmosphère très sombre

  • livrement-ka 28 avril 2019
    Dans la neige - Danya Kukafka

    Encore un immense merci aux éditions Sonatine pour l’envoi de ce premier roman de Danya KUKAFKA.

    Début du livre 

    Quand on lui annonça que Lucinda Hayes était morte, Cameron songea à ses omoplates, à la façon dont elles encadraient l’ossature de sa colonne vertébrale comme le feraient deux poumons privés d’air.

    Alors ce qu’il faut savoir c’est que j’ai été attirée par la couverture.

    Car je ne lis que rarement la 4ème de couverture de chaque livre avant de commencer. Par contre il m’arrive d’y jeter un oeil en cours de lecture.

    L’auteur réussit la performance de faire un chapitre par personnage afin d’éplucher toute sa vie et surtout son rapport à la victime.

    L’histoire tourne donc autour de la vie de :

    - Cameron : garçon assez particulier, ayant peu d’amis à l’école et surtout semblant vouer une admiration sans bornes à Lucinda. Il passe de nombreuses nuits à jouer à statut-nuit, jeu dont lui-seul connaît les règles et qui lui permet d’appréhender et d’espionner la vie des ses voisins....

    - Jade : jeune fille ne semblant pas rentrer dans le moule des adolescentes de son âge. Elle a cotoyé Lucinda, et l’a tour à tour admiré et surtout détesté, pour diverses raisons et notamment pour ce qu’elle représentait physiquement.

    - Russ : policier en charge de l’enquête sur la mort de Lucinda. Ce dernier connaît bien tous les habitants de la ville. Et nous allons le suivre dans le suivi et la résolution de l’intrigue.

    La mort de cette jeune fille va entraîner comme dans tous les cas, des rumeurs et surtout des soupçons sur des personnes de son entourage, tels que son ex-petit ami Zap (de son vrai nom Edouard) qui pourrait avoir un mobile, ou Cameron le voisin un peu bizarre depuis la disparition de son père, ancien coéquipier de Russ, chargé de l’enquête.

    Vont ressortir tout à coup, les anciennes histoires, les vieux souvenirs et surtout les blessures de chacun.

    J’ai trouvé néanmoins certains passages un peu long, surtout dans les descriptions et également dans le retour en arrière, les souvenirs des personnages.

    ​​​​​​​

    Le style de l’auteur

    Un style très particulier. Elle se met à la place de chaque personnage principal pour donner sa version par chapitre.

    C’est ainsi qu’on se met dans la peau d’une part de Cameron, de Jade et de Russ.

    Le décor

    Dans une petite communauté du Colorado.

    Le genre

    Un thriller où l’intrigue et surtout les raisons de la mort de Lucinda sont décortiquées, épluchées afin de comprendre le pourquoi du comment. Un rythme très lent, pas de rebondissements ni de cours-poursuites... tout est dans l’analyse.

    Les personnages sont vraiment attachants tout en étant très différents.

    La forme de l histoire

    Plusieurs chapitres rythment ce thriller. Le texte est aéré et l’écriture fluide ce qui permet une lecture agréable.

    Conclusion : 

    Un premier thriller pour l’auteur qui est plutôt réussi. Ce n’est pas l’un des meilleurs pour ma part, puisqu’un peu longuet à certains moments. 

    Je vous le conseille !!!

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.