Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dans son silence - Alex Michaelides

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Mystic 13 février 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    Coucou mes Mystigris 😉

    En février, dans le cadre du Prix des lecteurs Livre de poche 2020 catégorie thriller/ policier j’ai lu Dans son silence d’ @alex.michaelides
    Merci encore @livredepoche pour cet envoi 🅲🅷🆁🅾🅽🅸🆀🆄🅴
    Alicia une jeune peintre est retrouvée dans sa maison à Londres recouverte de sang à côté de son mari, elle est arrêtée et se plonge dans un profond mutisme , elle est jugée mentalement irresponsable et on l’envoie dans une institution psychiatrique. Six ans ont passé, et Théo Faber un psychothérapeute décide de faire reparler Alicia à tout prix. Après de nombreux face-à-face sans résultat, Alicia s’agite soudainement mais le docteur ne s’attendait pas à cette réaction... Mais que s’est-il passé et a-t-elle réellement assassiné son mari ?
    🄼🄾🄽 🄰🅅🄸🅂 Un thriller psychologique très prenant dès le départ avec un suspense insoutenable. L’auteur connaît parfaitement son sujet sur la psychiatrie et on le ressent à travers son écriture. C’est une histoire captivante et addictive et l’intrigue est très bien ficelée, on veut absolument connaître le fin mot de l’histoire. Tout au long du roman, on émet des hypothèses, on pense connaître le dénouement et avec cette fin magistrale, toutes nos certitudes s’effondrent comme un château de cartes et le dénouement m’a laisser sans voix avec l’impression d’avoir été manipulé par l’auteur du début à la fin ! C’est tellement jouissif de se laisse surprendre de la sorte.
    🄲🄾🄽🄲🄻🅄🅂🄸🄾🄽 Un thriller d’une intelligence remarquable, une histoire fascinante pleine de suspense et une fin excellente et inattendue. Pour un premier roman, chapeau bas Mr Michaelides et surtout ne vous arrêtez pas d’écrire, j’attends votre prochain roman avec impatience.
    ∆∆∆∆∆∆∆∆∆∆
    J’ai voté pour celui-ci car pour moi c’était une excellente lecture qui frôle le coup de cœur ❤️ et prochainement je ferais une chronique sur Présumée disparue de Susie Steiner le second livre reçu pour le vote de février.

  • Karine Straub 19 février 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    Dans son silence est un roman déroutant, passionnant… un 1er essai réussi !
    Nous sommes à Londres. Des coups de feu retentissent au domicile des Berenson, un couple d’artistes. Alice est une jeune peintre au talent prometteur et Gabriel est un photographe de mode reconnu. La police débarque et découvre Alicia, tétanisée, mutilée, un couteau ensanglanté à ses pieds. Gabriel, son mari, est retrouvé mort, ligoté avec du fil de fer sur une chaise, le visage réduit en bouillie. Alicia, ayant tout l’air de la coupable idéale, est immédiatement arrêtée. La police l’interroge mais elle demeure enfermée dans un mutisme total. Impuissante la justice la fait interner en hôpital psychiatrique. Six ans plus tard, Théo Faber, jeune et ambitieux psychothérapeute rejoint l’équipe médicale du Grove, l’hôpital où Alicia est soignée. Son arrivée n’est pas un hasard, Théo a suivi de près l’affaire Berenson et semble tenir plus que tout à faire reparler Alicia.
    L’intrigue repose sur les tentatives de Théo pour apprivoiser Alicia et faire en sorte qu’un lien de confiance s’établisse entre eux et l’enquête officieuse qu’il mène de son côté. On découvre également des pans de sa vie privée, notamment la rencontre avec sa femme Kathy et les sentiments qui les lient. Les chapitres oscillent entre présent et passé. Des détails interpellent, des analogies naissent dans notre esprit sans pour autant que l’on arrive à démêler le vrai du faux. Les références faites à la psychanalyse sont bien amenées et contribuent pleinement à la complexité du scénario.
    Alicia est-elle vraiment coupable ?...
    La construction du roman, la finesse de l’écriture de l’auteure est une toile à la fois fragile et solide qui nous enserre. Les pages se tournent à toute vitesse, on veut savoir…
    La chute est bluffante ! Je n’ai rien vu venir.
    J’ai passé un très bon moment de lecture et lirai avec plaisir le prochain roman de l’auteure.

  • Lisez.du.polar 19 février 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    ⭐️ Envoûtant ⭐️

    Incontournable sur la blogosphère l’année dernière,
    Dans Son Silence de Alex Michaelides revient en force cet hiver en version poche (Le Livre de Poche) et visuel inédit.

    Parlons d’abord de la couverture et de ce regard déterminé et hypnotique, celui d’Alicia, qui va nous promener et nous égarer tout au long du livre. Puis de cette bouche, ou plutôt de son absence : le mutisme derrière la peinture rouge, le sang sur les mains et sur la voix.

    Donc, nous y sommes, aux premières pages de ce roman incroyable, au moment où Alicia est retrouvée prostrée au côté de son mari assassiné, dans un silence absolu. Pourquoi ? Comment ?

    Et c’est dans un tourbillon extraordinaire que va nous entraîner ce personnage hors du commun, au travers sa peinture, au travers son journal, ses souvenirs et ses révélations.

    Alicia (un si joli prénom…), victime ou bourreau ? affabulatrice, manipulatrice ? les rôles se nouent et se délient dans les yeux de son thérapeute qui mettra tout en œuvre pour la libérer de son silence et la ramener vers sa vérité.

    Jusqu’à… jusqu’à ce que vous couriez acheter ce livre pour en connaître l’incroyable dénouement. Ce final qui m’a fait ranger Dans son silence sur l’étagère des livres coups de cœur 🖤

  • Root 25 février 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    Cinq balles dans la tête, ligoté à une chaise. C’est ainsi qu’on a retrouvé le photographe de mode Gabriel Berenson. À ses côtés, sa femme, Alicia, hagarde, les poignets tailladés. Depuis l’instant où la police a pénétré dans le salon des Berenson, Alicia n’a pas prononcé un seul mot. Sa culpabilité était-elle trop évidente ou avait-elle subi un tel choc qu’elle s’était retranchée dans son chaos intérieur ?

    Elle est cloîtrée au Grove depuis six ans lorsque Theo Faber fait son entrée au service psychiatrie du Grove. Ce qui a motivé sa candidature ? Approcher Alicia, jadis peintre en vogue, aussi admirée que controversée pour le sensationnalisme de son œuvre. Fasciné par son cas, le docteur Faber a parfois recours à des méthodes peu académiques qui ne lui attirent pas la sympathie de ses collègues. Qu’importe, Theo est convaincu qu’il peut amener Alicia à réagir et lever le voile sur cette étrange affaire. Avec l’aval du professeur Lazarus Diomedes, qui voit en la détermination de sa nouvelle recrue un moyen de sauver l’établissement sur la sellette, Theo s’investit pleinement dans sa tâche. S’il veut tirer quelque chose d’Alicia Berenson, il faudra commencer par la sortir de l’état végétatif dans lequel la plonge le traitement de cheval qu’on lui administre. Est-ce prudent ? Mais y a-t-il une alternative ? Theo, en bon médecin enclin à l’empathie, ne va-t-il pas trop loin en rendant visite, de son propre chef, à la famille d’Alicia ? Perturbé par ses problèmes de couple, le psy pourrait bien avoir mis les pieds dans une situation qui le dépasse.

    La trame est dense. Les points à relier sont nombreux, et l’auteur déroule son fil à merveille, ne vous épargnant pas de vous piquer les doigts. Alternant extraits du journal intime d’Alicia Berenson, consultations et investigations du docteur Faber, le récit prend à la gorge. La personnalité de ce dernier le rend intéressant et attachant, car on fonde avec lui des espoirs et on déchante à ses côtés.. La crise conjugale qu’il traverse ajoute à l’humanité du personnage et ouvre une brèche supplémentaire. Le mutisme de la jeune femme accroît la tension qui règne dans ce très bon thriller, et l’univers psychiatrique est accessible par la juste dose de détails purement médicaux et les enjeux administratifs du personnel. Croyez-moi sur parole : ce bouquin est vraiment imprévisible. À aucun moment, je n’ai imaginé ce final, que j’avais pourtant sous les yeux à chaque instant. Un adjectif me vient à l’esprit : vénéneux. L’impatience vous tenaille, le stress vous ronge, vos intuitions vous trompent, et la vérité vous laisse sur le carreau. Je n’avais rien lu d’aussi diabolique depuis un moment : du pur plaisir. Alex Michaelides explore avec brio un genre qu’on pourrait croire pressé jusqu’à la dernière goutte, et je trépigne à l’idée de voir cette histoire sur grand écran.

  • Les lectures du lac 19 mars 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    Un réel coup de cœur 🥰 ➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️
    J’ai tout aimé ! La construction du récit n’est pas comme tous les autres livres. On a une sorte d’enquête oui mais pas policière.
    On commence par le crime d’entrée puis on remonte le temps. Bref la plume est top ...
    ➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️ Le côté psychologique est hyper intéressant et une pour une fois, un auteur ne parle pas seulement de Freud. Je l’aime bien hein mais il n’est pas seul dans le domaine.
    La combinaison suspens et psychanalyse m’a comblée 🤩 ➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️➡️
    Pour tous ceux qui n’aiment pas le côté hyper trash et sanglant des thrillers celui la est pour vous. Rien d’horrible à part le silence d’Alicia dont vous avez bien envie de briser pour tout savoir 😁

  • Mes petits plaisirs à moi 9 mai 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    J’avais beaucoup vu passer ce roman sur la toile l’an dernier et, pour être franc, la couverture de la première édition ne m’avait pas particulièrement attiré. Je ne sais pas pourquoi. Et heureusement que ce roman a fait partie de cette sélection sinon je pense que je serais passé à côté de cet excellent thriller.

    On est là dans le thriller psychologique. Plus que l’intrigue, ce sont les personnages qui priment et chacun est particulièrement bien pensé et analysé. Normal, Theo Farber, jeune psychanalyste rempli d’ambition mène l’enquête voire la danse. Le personnage est d’autant plus crédible que l’auteur a travaillé plusieurs années dans une clinique psychiatrique. Même si certaines scènes font écho à l’ambiance du film Vol au-dessus d’un nid de coucou, c’est surtout la confrontation voire le face à face entre deux personnages qui focalise l’attention. D’un côté Theo Farber qui s’est fixé pour objectif de résoudre le mystère qui entoure une jeune femme accusée d’avoir tué son époux, Gabriel ; de l’autre, cette femme, Alicia Berenson, devenue muette depuis le drame et qui semble, parfois, prise de crises de folie difficilement explicables, du moins avant la fin du roman.

    Et c’est surtout le silence d’Alicia Berenson qui règne tout au long roman puisqu’on comprend assez rapidement que derrière ce silence, se cache la vérité. La difficulté est de savoir comment réussir à sortir la jeune femme de son mutisme. Le journal intime de la jeune femme entre alors en scène et nous mène petit à petit vers la solution même si on doit le reconnaître, on finit bien avant la fin par comprendre ce qui s’est réellement passé et les motifs de ce crime. Malgré cela, le suspense demeure jusqu’au bout, il faut le reconnaître car une fois la découverte faite, s’installe une autre angoisse… On regrette, toutefois, que le moyen trouvé par A. Michaelides pour confondre l’auteur du meurtre paraisse un petit peu tiré par les cheveux voir irréaliste. Mais ce n’est que mon humble avis.

    Une chose est certaine, mis à part ce petit bémol, ce thriller psychologique est d’une très grande qualité et réjouira tous les amateurs du genre, je n’en doute pas. A découvrir absolument.

  • Leratquilit 5 juin 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    C’est simple, j’ai adoré l’histoire du début à la fin. le rythme, le mélange de passages du journal intime d’Alicia au récit de Theo. Les chapitres courts et incisifs. Les personnages bien construit, décrits et approfondis. le sentiment que tout s’emboîte parfaitement à la fin ! Les thrillers psychologiques sont de loin mes préférés du genre, et celui-ci arrive haut dans mon classement ! A force d’en lire beaucoup on a l’impression de connaître la mécanique, anticiper les faits et gestes, et pour autant, celui-ci est le contre-exemple parfait. Je n’ai pas du tout vu venir ce déferlement de révélations à la fin. Tout prenait sens. Même la structure de la narration et du livre prenaient sens !
    Quel délice de comprendre toutes ces mises en abyme, démêler le vrai du faux au fur et à mesure et faire des liens entre les événements… Bref, vous l’aurez compris, je recommande ce thriller chaudement !

  • lesmotsquilient 11 juin 2020
    Dans son silence - Alex Michaelides

    𝚄𝚗 𝚖𝚘𝚝 : 𝙲𝚄𝙻𝙿𝙰𝙱𝙸𝙻𝙸𝚃É •

    Que dire ? Ce thriller est excellent, un gros coup de coeur 🧡Alicia, artiste peintre dans l’âme est accusé du meurtre de son mari Gabriel. Depuis, elle demeure silencieuse, pas un mot sort de sa bouche. Elle se retrouve internée dans un établissement psychiatrique. Rien ni personne n’arrive à la faire parler. Il reste un tableau, peint juste après le meurtre : ALCESTE. Coupable, tout le monde le pense. Mais est-ce vrai ? Théo, psychothérapeute arrive à se faire embaucher à Grove pour s’occuper de la belle Alicia. Il déploie, dès lors, une énergie folle pour l’aider & la faire sortir de son mutisme. Ce thriller intègre avec brio des théories psychologiques, sans être dans le trop. Les propos sont étayés & donnent du sens à l’intrigue. J’apprécie quand la psychologie est maniée de cette manière-là, en apportant des analyses justes & maitrisées. Une histoire captivante où l’on comprend la force du passé sur nos agissements futurs. Nous suivons l’errance d’Alicia au travers son journal intime d’avant le drame et au présent avec l’arrivée de Théo. Le lien patient-thérapeute est omniprésent, la difficulté à faire confiance, la constance du lien malgré les silences, les échecs & la puissance de l’alliance thérapeutique. J’ai vraiment beaucoup aimé, j’allais d’illusions en illusions jusqu’au final, que je n’avais pas vu venir ! Je ne peux pas en dire plus, j’aurais peur de trop vous en dire & gâcher votre moment. L’exploration du labyrinthe de la psyché humaine, l’investigation d’un esprit jugé coupable et le twist final qui explose les théories, l’auteur nous offre un thriller qu’on ne peut que recommander !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.