Fatal dimanche - Nicci French

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Frieda Klein fait une affreuse découverte : un corps est trouvé chez elle, dissimulé sous le plancher de son salon. Cet homme n’est autre que le détective privé qu’elle avait engagé pour sa propre protection.

Pour la psychothérapeute, le message est clair : tu es la prochaine. Mais les événements se bousculent. Tandis que ses proches sont à leur tour pris pour cibles, les intentions du tueur lui paraissent subitement confuses. Y a-t-il plusieurs meurtriers à l’œuvre ? Un copycat ? Peu à peu, toutes ses certitudes s’estompent. Mais une chose demeure certaine : si elle ne perce pas le mystère au plus vite, elle risque bien de voir disparaître tous ceux à qui elle tient...

Vos avis

  • Chris93 20 août 2018
    Fatal dimanche - Nicci French

    Dans ce septième opus, le couple d’écrivains nous conte la fin de l’histoire de Frieda Klein commencée dans Lundi mélancolie - Le jour où les enfants disparaissent.
    Rappel : Dans le premier ouvrage, on faisait la connaissance de la psychologue, avec la mise en place de tous les personnages (sa belle-sœur Olivia, sa nièce Chloë, son patron Reuben, le maçon Joseph notamment) ainsi que de celui - Dean Reeve - qui va « prendre soin » de Frieda car il veut être le seul à la tuer. L’histoire de cette obsession se poursuit ensuite sur tous les tomes, chacun développant également un cas particulier.

    Frieda ne peut s’empêcher de résoudre des affaires criminelles : si un détail la gêne, elle ne peut y échapper, elle est obligée de trouver elle-même ce qui cloche, même en dépit de la loi. Et quelquefois aux confins de la folie, car elle se sent traquée et on ne la croit pas.

    Fatal dimanche :
    La psychologue en butte à un tueur obsessionnel, qui n’a eu de cesse de se protéger et de protéger son entourage de cet homme horrible, tout en résolvant au passage quelques histoires criminelles, est à nouveau la cible d’attaques : un cadavre est retrouvé sous le plancher de sa maison, sa nièce est enlevée, ses autres proches sont tabassés.
    Mais Dean Reeve n’est peut-être pas le seul à incriminer.
    Frieda va devoir à nouveau écouter son instinct, coller les indices et aller à l’encontre de la police et de la presse qui piétinent ou trouvent des suspects « naturels » mais qui ne correspondent pas à la réalité des faits.

    J’ai bien aimé encore une fois l’atmosphère particulière à ces romans, avec les déambulations de Frieda dans Londres qui lui permettent de réfléchir (et regretté que l’édition lue ne comporte pas de carte comme dans les précédents ouvrages), ainsi que les personnages attachants qui gravitent autour d’elle et qui l’envahissent aussi parfois.

    On peut ne pas aimer la fin du roman et de la série : pour ma part, je l’ai trouvée très cohérente avec la personnalité de Frieda et l’esprit d’ensemble.

    Je recommande cette série à ceux qui aiment les thrillers et les énigmes à long terme.

    Un peu plus sur lirelanuitoupas.wordpress.com

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.