Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Griffe du chien - Don Winslow

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

L’agent de la DEA Art Keller, Seigneur de la frontière americano-mexicaine, a juré sur la tombe de son adjoint d’employer tous les moyens, légaux ou illégaux, pour mettre un terne au trafic qui inonde son pays. Le Seigneur de la drogue Miguel Angel Barrera, puis ses neveux Adan et Raul répliquent dans le sang et écrasent quiconque, ami ou ennemi, leur barre le chemin. Callan, un Irlandais né au cœur de la mafia new-yorkaise, devenu tueur, puis mercenaire presque malgré lui ; le père Juan Parada, archevêque de Guadalajara, qui lutte auprès des plus hautes autorités de l’Église pour la survie de centaines de milliers d’Indiens anéantis par la guérilla, chassés de leurs terres, empoisonnés par les produits chimiques ; son amie Nora, qui use de ses charmes tarifés et de son tempérament hors du commun pour faire et défaire alliances, marchés et compromis... Tous jouent une partie mortelle sur un échiquier grand comme le monde. Depuis les jungles d’Amérique centrale, la Federacion Barrera distille un poison qui conduit à la folie des hommes. Ni la justice ni la foi ne veulent plus rien dire. L’instinct seul s’impose : celui qui tue, celui qui sauve.

Vos #AvisPolar

  • Sylvie Geoffrion 23 octobre 2019
    La Griffe du chien - Don Winslow

    Don Winslow m’a littéralement promenée en enfer. Pas un roman, pas une fiction, un véritable ouvrage ! Décrire, sans gants blancs, 25 ans de guerre anti drogue entre le Mexique et les États-Unis, voilà La griffe du chien.
    Et avec la guerre contre la drogue, il y a la politique d’endiguement du communisme par le soutien US aux Contras, la mise en place de l’ALENA, le trafic d’armes, la mafia américaine...Il y a toutes ces tractations politiques entre ces 2 gouvernements qui impliqueront ceux de l’Amérique latine presqu’au complet. La drogue pour l’argent, le trafic d’armes pour la drogue, l’argent pour la corruption politique et le pouvoir. Un cercle infernal, oui vicieux !
    Un narcotrafiquant dira, lors de la crise du peso mexicain page 614 : "Fondamentalement, la Federacion (les cartels) a acheté le pays, elle l’a revendu à la hausse, racheté à la baisse puis réinvesti ses capitaux pour accumuler les intérêts."
    Winslow brosse de main de maître cette fresque sur les narcotrafiquants, leur violence, leur inhumanité pour arriver au pouvoir qui vient avec le statut de seigneur de la drogue.
    Les moyens employés par les DEA, par les agents américains, par les cartels, les histoires de vengeance qui minent les protagonistes, qui les mèneront à leur perte et qui devront vivre (ou pas) avec les conséquences de leurs gestes.
    Âmes sensibles s’abstenir car ce livre nous parle de violence et d’une violence incompréhensible, une violence qui ne justifie rien (pour nous) tortures, sang, meurtres, encore et encore au fil des pages.
    La montée de l’Opus Dei au Mexique, le terrible tremblement de terre, Monsanto et ses défoliants, la mafia italienne de l’autre côté de la frontière, les mercenaires pour tous les pires boulots ...
    Bref, une oeuvre qui en impose, une fresque sociale surprenante, une lecture essoufflante s’il en est une, un récit qui couvre 25 ans d’histoire terrifiante, une lecture qui impressionne. Juste BRAVO !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.