Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Chant du Baïkal - Serguei Bonal

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Ivan Krauss, fonctionnaire de police à Saint-Pétersbourg, en proie à la mélancolie et la dépression, est chargé d’une enquête plus que surprenante. Un corps sauvagement mutilé est retrouvé sur le lac Baïkal.

Pour élucider ce mystère, Ivan va devoir renouer avec son passé.
Chacune de ses décisions le pousse inexorablement vers une vérité qu’il tente d’enterrer depuis trop longtemps.

Une chasse aux indices commence. Tout converge vers un même point : un vieil orphelinat abandonné. Chaque seconde compte, d’autant que l’assassin laisse volontairement des traces sur ses victimes : des prénoms gravés.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Hedwige 19 octobre 2021
    Le Chant du Baïkal - Serguei Bonal

    Saint-Pétersbourg. Yvan est policier et seul ce métier, mené tambour battant et en dépit de tout principe, lui évite de sombrer, ça et l’alcool pourvoyeur d’oubli. Le jour où un homme s’immole devant lui parce qu »il refuse de rouvrir l’enquête sur son fils assassiné,Yvan s’engage à revoir ce dossier bâclé. Pour ce faire,on lui impose un coéquipier qu’il reçoit avec toute sa rogne, car Yvan carbure à la rogne
    Des flash-back nous ramènent ensuite 20 ans plus tôt dans un orphelinat sordide géré par une femme diabolique et un monstre pervers qui torture et viole les enfants terrifiés. Tous ces enfants, qu’il aient été adoptés jeunes ou enfermés jusqu’à leur17 ans, qu’ils s’en souviennent ou non, sont sortis de cet enfer avec d’indélébiles blessures
    Pour résoudre les crimes abominables auxquels il est confronté, Yvan va devoir revivre un passé qu’il s’est efforcé d’oublier, mais on sait que le passé, impitoyable, revient toujours, quelle que soit la manière dont on a tenté de le réformer

    Ce livre marque d’abord par sa violence extrême, celle pratiquée dans l’orphelinat, celle des crimes commis, celle de l’explosif Yvan, celle de tout un pays enfin, géré par la corruption et une administration lourde qui oeuvre à préserver son statu quo
    Ce livre se distingue également par l’infinie souffrance de ses personnages, une souffrance qui ronge, terrifie et pousse ceux qu’elle habite jusqu’à l’extrême d’eux-mêmes
    NB : L’auteur a vécu lui-même dans un de ces orphelinat russe avant d’être adopté à l’âge de 6 ans par un couple français

  • bookliseuse 17 octobre 2021
    Le Chant du Baïkal - Serguei Bonal

    LE CHANT DU BAÏKAL – SERGUEÏ BONAL

    On découvre sur le lac Baïkal un corps dépecé et dans une mise en scène macabre. Cette affaire n’est pas sans rappeler un meurtre non élucidé, Ivan Krauss policier à St Petersbourg est nommé sur l’enquête, il sera aidé d’un jeune inspecteur Jeremiah.

    Igor, 30 ans, marié à Floriane, vit en France depuis son adoption à l’âge de 6 ans. Floriane réussit à le convaincre de faire un voyage en Russie son pays d’origine. Il n’a aucun souvenir des années qu’il a passé là-bas dans un orphelinat. Une fois sur place, il décide de partir à la recherche de ses origines.

    Anna, habite à Londres depuis son adoption. C’est à contre-cœur qu’elle se rend en Russie pour son travail. Elle appréhende ce voyage, car non seulement, elle a reçu un étrange courrier, le texte d’une chanson qui lui rappelle sa terrible enfance dans un orphelinat russe, mais elle n’a que des mauvais souvenir de son enfance, elle fuit et refuse de parler de ses années en Russie.

    Les chapitres sont courts et dédiés chacun à l’un des nombreux personnages de ce roman.
    Un roman poignant, sans temps mort.
    L’auteur est clair et précis dans toutes ses descriptions, il ne nous épargne aucun détail.

    Les descriptions des meurtres, mais aussi de la vie des enfants dans l’orphelinat en Russie nous glacent le sang. Cette inhumanité nous laisse sans voix. Comment se construire sereinement quand on a connu uniquement les privations, l’humiliation et la violence ? Dans cet orphelinat aucune place n’est laissé à la tendresse, l’amour et le réconfort.

    Une histoire sordide de vengeance, mais surtout de souffrance. Une âme perdue dès la naissance parce qu’elle est née du chaos et qu’il était de toute façon impossible de sauver dès son placement dans cet orphelinat.

    Un très bon roman noir qui ne vous laissera pas indifférent.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.