Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Semeur d’âmes- Tome III - Gilles Milo-Vacéri

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

2013 Le commandant Gerfaut, missionné par Interpol, aide l’inspecteur Vasco da Silva à mettre en prison le plus grand tueur en série brésilien, Fausto Negro, alias Le semeur d’âmes. 2015 Da Silva rappelle Gerfaut en urgence. De nouveaux meurtres, avec le même mode opératoire, terrifient la ville de Manaus. Fausto Negro invoque l’erreur judiciaire et ses avocats le feront libérer dans 15 jours. Les enquêteurs, pressés par l’inexorable ultimatum, doivent tout faire pour s’y opposer. Ils livrent alors une bataille sans merci contre le temps tandis qu’Adriana, l’assistante de Gerfaut, cherche des preuves à São Paulo. Comment Le semeur d’âmes pourrait-il encore tuer alors qu’il est en prison ? Si ce n’est pas lui, qui est le fauve sanguinaire qui sème des cadavres à Manaus ? Quand on enquête au cœur de la forêt amazonienne et des ethnies les plus redoutables, on risque aussi de réveiller des forces surnaturelles. Mais pour le commandant Gerfaut, l’invisible est presque devenu une routine.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Sharon 8 juillet 2021
    Le Semeur d’âmes- Tome III - Gilles Milo-Vacéri

    J’aime beaucoup les enquêtes du commandant Gerfaut. Cependant, je dois dire que, si vous aimez, comme l’une de mes amies, les polars reposants et pas sanglants, il vaut mieux passer votre chemin.
    Au début, pourtant, tout allait bien pour le commandant Gerfaut. Il pensait même pouvoir partir en vacances. Bizarrement, il n’a pas pu, parce que deux affaires l’ont empêchée de partir.
    La première, il l’a confiée à Adriana Guivarch. Non, elle n’est pas son double féminin, elle est sa co-équipière, la personne qui connaît le mieux ses méthodes, la personne qui est la plus proche de lui, en tout bien, tout honneur (formidable formule passe-partout). Le fils du préfet a été assassiné, le préfet est entre la vie et la mort, autant dire qu’il est urgent de comprendre ce qui a pu se passer. Autant vous dire qu’Adriana mènera l’enquête avec méthode et rigueur, tant pis pour le coupable présumé – quand on tue, il ne faut pas s’attendre à l’impunité, quel que soit l’alibi fourni. Je me dis souvent que les alibis parfaits, c’est souvent pour les personnes qui ont des choses à cacher.
    La seconde affaire est bien plus lourde, et emmène Gerfaut dans le passé, assez récent cependant. Deux ans plus tôt, il a aidé l’inspecteur Vasco da Silva à mettre fin aux agissements du tueur en série Fausto Negro. Laissons de côté le « présumé » : il a été jugé et emprisonné, les deux policiers n’ont aucun doute sur sa culpabilité. Aujourd’hui, cependant, d’autres crimes ont été commis, reproduisant strictement le mode opératoire du semeur d’âmes, y compris en utilisant des méthodes qui n’ont jamais été divulguées dans la presse. Auraient-ils commis une erreur ? Non. Non, malheureusement, ils évacuent très vite cette possibilité. Cependant, il faut convaincre la justice qu’il s’agit bien d’un imitateur, dont le but est de faire sortir le tueur originel de prison. Cette mission est, bien entendu, nettement plus compliquée, surtout qu’ils doivent agit avant le 20 août, date à laquelle le procès du semeur d’âme devrait être révisé. Ce qui serait encore mieux, c’est qu’ils puissent confondre le tueur avant que celui-ci ne fasse davantage de victimes. Difficile, compliqué. Le Brésil qui nous est décrit est un pays où règnent la corruption et le manque de moyen, l’un et l’autre étant indissociables. Ne pas faire de vagues, passer inaperçu, ne surtout pas appeler la police, même si l’on voit quelque chose d’anormal, parce que les brésiliens n’ont pas confiance en la police et craignent d’attirer l’attention sur eux, même s’ils n’ont rien à se reprocher. Je tiens à avertir à nouveau : les scènes de violence sont difficilement soutenables. Et si le commandant Gerfaut cherche les motivations du tueur, en aucun cas, il n’est question de l’excuser, de lui trouver des circonstances atténuantes.
    Le semeur d’âme est un roman policier, mais pas seulement. Il est aussi question de croyance, de spiritualité, dans le respect d’autrui. Oui, des notions dont les tueurs de ce roman sont dépourvus, le pouvoir, celui de faire souffrir autrui, étant pour eux bien plus important. Ce ne sont pas seulement des policiers qui affrontent des criminels, ce sont deux façons de concevoir le monde et d’y vivre qui sont représentés.
    Des personnages dont je continuerai à suivre les enquêtes avec plaisir.

  • Les livres de Cédrick 10 février 2021
    Le Semeur d’âmes- Tome III - Gilles Milo-Vacéri

    Ce n’est pas une mais deux affaires criminelles que nous réserve le tome 3 des enquêtes du Commandant Gabriel Gerfaut. Les Editions du 38 et Gilles Milo-Vacéri nous gâtent donc avec "le semeur d’âmes".

    N’ayant pas le don d’ubiquité, c’est Adriana qui prend du galon et devient directrice d’enquête. Seule, elle va devoir faire preuve d’habileté pour découvrir qui est le coupable d’un double homicide commis chez le Préfet. Faisant siennes les techniques de Gabriel, nous buvons du petit lait en la suivant.

    L’affaire étant rondement menée, alors que "le bleu" est en formation, Adriana rejoint Gabriel au Brésil, à la poursuite d’un tueur en série. Ayant eu plusieurs fois l’occasion d’aller dans ce pays pour le travail, je peux témoigner que les descriptions de l’auteur reflètent parfaitement la triste réalité de ce pays, bien loin de la carte postale. Car si les Brésiliens sont joyeux et chaleureux, la criminalité est une des gangrènes de ce beau et vaste pays.

    Le commandant Gerfaut va retrouver de vieilles connaissances rencontrées lorsqu’il traquait déjà le même tueur en série... Pourtant celui-ci est encore emprisonné ! Mais quel est le but de cet imitateur alors ? Et comment connaît-il certains détails qui n’avaient jamais été révélés à la Presse ? Il faut faire vite car pendant ce temps, de nombreuses femmes sont sauvagement assassinées. Comment faire lorsque le tueur semble toujours avoir une bonne longueur d’avance sur vous ?

    Une fois de plus Gilles Milo-Vacéri nous emmène dans un récit prenant, très rythmé et où les relations humaines ont une place prépondérante. Ajoutez à cela de l’humour et du dépaysement et vous aurez un cocktail subtil et addictif. Je vous conseille donc d’y succomber au plus vite !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.