Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Bête du Gévaudan- Tome V - Gilles Milo-Vacéri

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le commandant Gerfaut est en vacances quand Adriana, son assistante, le prévient qu’un meurtre atroce vient d’être commis en Lozère, dans la famille de Paul, son second adjoint. L’expert des tueurs en série doit élucider un assassinat si horrible que le légiste hésite à se prononcer sur l’origine des blessures. Les gens de la région, soutenus par une association d’éleveurs, accusent déjà les loups et des émeutes sèment la pagaille dans l’enquête. Mais les meurtres se poursuivent ! La population évoque alors le retour de la bête du Gévaudan, cet animal mystérieux qui avait terrorisé la Lozère au XVIIIe siècle. Coincé par la guerre entre éleveurs et défenseurs du loup, faisant les frais des ambitions politiques de certains et confronté à un tueur non identifié que rien ne semble pouvoir arrêter, Gerfaut doit gérer une situation de crise en s’appuyant sur son instinct. La solution se trouverait-elle dans le passé ? Et si la bête du Gévaudan était vraiment de retour ? Le commandant Gerfaut va montrer les crocs et sa morsure sera fatale.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Les livres de Cédrick 14 avril 2021
    La Bête du Gévaudan- Tome V - Gilles Milo-Vacéri

    Le Commandant Gabriel Gerfaut est le spécialiste français des tueurs en série. Une formation poussée faite aux États-Unis avec les spécialistes du profilage et une intelligence hors du commun font de lui une célébrité nationale. C’est toujours avec beaucoup de respect et d’humanité que chaque enquête est menée... même si cette fois-ci les crimes sont d’une sauvagerie bestiale. Alors que ceux-ci ont lieu en Lozère, il n’en faut pas plus pour refaire parler de "la bête du Gévaudan" et de ses nombreuses victimes.

    Dans cette nouvelle enquête toujours publiée aux Éditions du 38, Gabriel est appelé à l’aide par Paul, la plus jeune recrue de son équipe. Le cadavre d’un membre de sa famille vient d’être retrouvé, en pleine nature, sauvagement attaqué. Dès lors les meurtres s’enchaînent et c’est une course contre la montre qui est lancée. Déjà complexe, cette enquête sera rendue encore plus difficile par les éleveurs criant au loup.

    Alors bête meurtrière ou assassin bestial ? L’auteur nous fait prendre part à cette enquête tambour battant, avec beaucoup de justesse. L’horreur est énoncée plus qu’elle n’est décrite, ce qui rend plus acceptable la découverte des scènes de crime. C’est ainsi que chaque page apporte son lot d’information. Ce roman nous garde attentifs de la première à la dernière page avec un dénouement à la hauteur du mythe.

    Voici donc de belles heures de lecture qui s’offrent à vous ! Vous laisserez-vous tenter ?

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.