Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Suspect - Fiona Barton

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
4 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Jusqu’où iriez-vous pour protéger votre famille ?

Quand deux jeunes filles de dix-huit ans disparaissent lors de leur année sabbatique en Thaïlande, leurs familles se retrouvent aussitôt sous les projecteurs des médias internationaux : désespérées, paniquées et exposées jusque dans leur intimité.
La journaliste Kate Waters, toujours avide d’un bon papier, se charge immédiatement de l’affaire, une occasion bienvenue pour elle de se rapprocher de son fils, parti vivre à Phuket deux ans auparavant.
Mais ce qui s’apparente au départ à une simple fugue d’ados qui aurait mal tourné, s’avère rapidement être quelque chose de plus sérieux. Les découvertes alarmantes se succèdent, le nombre de suspects se multiplie et la piste criminelle ne peut plus être écartée.
Face à la complexité de l’affaire et au manque de coopération des autorités sur place, Kate ne voit qu’une seule issue : se rendre sur les lieux afin de prendre l’enquête en mains. Mais cette fois elle est loin d’imaginer à quel point elle va être impliquée personnellement ...

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Aude Lagandré 10 janvier 2020
    Le Suspect - Fiona Barton

    Choix d’un récit en deux temps et délocalisation de l’intrigue pour ce nouveau roman de Fiona Barton. Le lecteur retrouve la famille Waters, dont nous avions déjà fait connaissance dans les opus précédents principalement en la personne de Kate, journaliste au Daily Post. Deux familles signalent la disparition de leurs filles, en voyage de fin d’études en Thaïlande. Lorsque deux corps correspondant à leur signalement sont retrouvés, Kate veut absolument se charger de l’enquête, toujours avide de sortir un bon papier pour son journal. Mais alors que la correspondance personnelle de l’une de ces jeunes filles est dévoilée au grand jour, et qu’elle évoque le prénom de Jake, les choses commencent vraiment à se corser… En effet, Jake est le prénom du fils de Kate, lui aussi en Thaïlande, dont elle n’a aucune nouvelle depuis plusieurs semaines….

    Après « La Veuve » et « La coupure » que j’avais très moyennement aimés, j’ai tenté ce troisième opus car l’action se déroule en Thaïlande et que j’avais un grand besoin d’évasion. Après deux lectures consécutives, très noires et donc assez anxiogènes, j’avais besoin de me plonger dans quelque chose de plus divertissant sans que cela soit pour autant fade à souhait. J’ai senti que c’était le bon moment pour cette lecture qui nous propose d’aller « ailleurs ».

    Si le schéma narratif est assez classique, disparitions, enquête, révélations bien dosées, la lecture reste assez agréable de par la thématique abordée : l’amour d’une mère. Cette mise en perspective abordée sous le prisme du choix, sa famille ou son métier en la personne de Kate, rend le récit plus intéressant qu’il n’y parait en proposant un second degré de lecture. Outre cet amour indéfectible, c’est tout le problème des adolescents en particulier qui est soulevé ici. Petits secrets, mensonges entre amis vont de pair avec les questionnements de ces mères mises en présence. On retrouve une certaine opacité dans l’expression des émotions familiales, thématique chère à Fiona Barton. Rien n’est aussi simple qu’il n’y paraît, et gérer un adolescent en pleine crise, un travail de psychologue à plein temps. Sans doute est-ce parce que j’ai déjà traversé 4 périodes d’adolescence, une 5e en cours et une 6e à venir que j’ai été touchée par le désarroi de ces mères allant de surprise en surprise concernant leur progéniture qu’elles croyaient si bien connaître. Pour les mères actives, le problème est encore plus cornélien lorsqu’elles doivent faire un choix entre famille et carrière, mensonge et vérité, ce qui est le cas de Kate ici. C’est aussi l’occasion de développer l’exacerbation des sentiments, l’inquiétude, la colère, mais aussi, et surtout, la douleur de la perte. Perte sans savoir ce qui s’est réellement passé, souffrance quand le portrait de l’être cher disparu n’est pas conforme à ses attentes, sentiment de trahison et de déception. Pour Kate, le problème se corse lorsqu’elle est confrontée au doute : son fils, a-t-il quelque chose à voir dans la disparition de ces jeunes filles ? Comment continuer à faire confiance ? Doit-on protéger à tout prix ? Faut-il confronter nos enfants à leurs erreurs ?

    L’auteur s’en sort plutôt bien dans l’expression de toutes ces émotions parfois contradictoires parallèlement à l’avancée de l’enquête. Le suspense est plutôt bien distillé. La preuve ? Je l’ai lu quasi d’une traite. J’ai aimé le dosage des révélations qui alimentent l’imagination du lecteur enclin à en découvrir encore plus. Enfin, la suspicion de culpabilité qui pèse sur la tête de Jake ajoute une angoisse qui solidifie considérablement l’intrigue. Peut-être est-ce le fait que le héros, coupable présumé se prénomme Jake, et qu’il m’a renvoyée au roman de Reardon. En règle générale, j’aime beaucoup lorsqu’un auteur laisse planer le doute sur un être cher et cherche à faire comprendre qu’on ne connaît jamais totalement quelqu’un qui fait partie de sa vie. Cette gêne qui ne laisse jamais complètement tranquille, ce trouble qui ne laisse pas dormir sur ses deux oreilles, ce malaise que l’on sent dans ses tripes, mais que l’on ne sait pas expliquer qui s’appelle le doute.

    Si vous êtes un gros lecteur de thrillers et de polars, avides d’intrigues très complexes, jouant sur des aspects très noirs de la psychologie humaine, vous ne trouverez peut-être pas votre bonheur ici. A contrario, si vous cherchez à vous plonger dans un récit plus distrayant, à la noirceur plus atténuée, plutôt agréable à lire et prenant, vous pouvez y trouver votre compte. Comme je le dis souvent, une lecture reste très personnelle et se vit parfois très différemment en fonction du moment choisi pour l’attaquer.

  • Sangpages 16 janvier 2020
    Le Suspect - Fiona Barton

    Fiona Barton après La veuve et La coupure, nous revient avec une nouvelle aventure de la journaliste Kate Waters qui va, cette fois-ci, être largement mise à mal.
    Elle nous revient, encore une fois, avec une réflexion, un regard sur différents aspects de la famille. C’est définitivement un sujet phare chez cette auteure. Elle aborde, ici, différents aspects des problèmes liés à l’adolescence. Je sais pas toi, mais moi, j’ai deux ados d’appartement, dont une fille du même âge que l’un des personnages, et je me suis clairement identifiée à plusieurs niveaux. Je ne te cacherai pas que ça m’a foutu une peur bleue.
    Alexandra O’Connor et Rosie Shaw viennent tout juste de fêter leurs dix-huit ans et décident de prendre leur envol bien loin du nid douillet familial. Destination la fabuleuse Thaïlande pour un long périple planifié mais surtout idéalisé.
    Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes selon les pages Facebook de ces jeunes demoiselles. Aujourd’hui, même si on passe des vacances de merde on s’arrange pour que tout ait l’air parfait sur les réseaux. La résultante d’un monde d’apparence.
    Quoi qu’il en soit, après très peu de temps, les familles n’ont plus aucune nouvelle et alertent la police mais elles sont majeures. Il devient très vite compliqué d’oeuvrer dans un pays à l’autre bout de la planète d’autant plus quand il ne s’agit pas d’une simple disparition puisque les éléments s’empilent pour dessiner un bien sombre tableau.
    L’auteure, au travers de ce récit, aborde la complexe problématique de l’enfant qui grandit, qui devient tout autre que celui que l’on connaît, que celui qu’une mère a enfanté. Un enfant qui n’est plus l’image, la bouille toute ronde aux belles boucles blondes de ses quatre ans, mais une autre personne faite de parts d’ombre.
    Une mise en exergue de ces jeunes qui viennent tout juste d’être majeur, avide de liberté, d’expériences et qui ne veulent surtout pas admettre qu’ils se sont trompés...que leurs parents avaient raison… Particulièrement bien développée, cette vision te fera froid dans le dos.
    Elle met aussi le doigt sur les difficultés que représente une enquête dans un autre pays surtout quand ce dernier est plus enclin à boucler l’enquête au plus vite pour ne pas faire de vagues.
    Et ce, sans compter sur la fameuse Kate.
    En plein mois d’août, les médias n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent. Une affaire comme celle-ci vaut son pesant en cacahuètes et l’on pourrait être prêt à tout pour faire le scoop. Cependant, Kate pourrait bien passer de journaliste à mère en un claquement de doigts...
    En parallèle de l’enquête menée par Bob Sparkes, tu suivras le périple de ces deux ados en Thaïlande. Périple qui te permettra de découvrir au fur et à mesure ce qu’il s’est passé.. Périple surtout bien loin de l’idée qu’elles s’en faisaient sauf peut-être pour Rosie qui ne décuit pas. Entre les images sur papier glacé et la réalité, il y a, la plupart du temps, un gouffre sans fond.
    La tension monte au fil des pages. Les questions s’empilent...sans réponse.
    Le hasard fait bien les choses et certaines coïncidences sont un poil grosses mais j’avoue m’être laissé totalement piéger par cette histoire qui s’est montrée très vite addictive. Léger, subtil, tout public. Touchant, bien mené. Une histoire profondément humaine qui pourrait être celle de n’importe qui...la mienne, la tienne...
    La fin m’a donné bien du fil à retordre et me suis demandée ce que j’aurai fait...moi ?
    Et je crois bien que... j’aurai fait pareil sans doute comme beaucoup d’entre vous...
    Mais une chose est sûre, ma fille ne partira jamais nulle part en voyage et je vais tanner mon fils tous les jours pour qu’il me dise tout...
    Une lecture que je ne peux que te recommander !

  • bookliseuse 24 janvier 2020
    Le Suspect - Fiona Barton

    LE SUSPECT – FIONA BARTON

    Kate Waters, journaliste, est très inquiète pour son fils Jack, parti depuis plusieurs mois en Thaïlande, à la “recherche de lui-même”, après avoir abandonné ses études de droit. Celui-ci donne très peu de nouvelles à sa famille.

    Lesley, est également inquiète, sa fille Alexandra “Alex“, partie également en Thaïlande avec une voisine et amie, Rosie , partient à l’aventure avant leur rentrée à l’université, ne donnent plus de nouvelle depuis 1 semaine.

    Elle décide de prévenir la police anglaise. Zara Salmond et son Chef, l’inspecteur principal Bob Sparkes, décident d’ouvrir une enquête.

    En parallèle, Kate suit de très près cette histoire, ayant ainsi la sensation de se rapprocher de son fils.

    À travers le récit des divers protagonistes, et plusieurs retours en arrière, sous forme de mail qu’Alex envoie à une amie, on découvre, aux fils des pages, ce qui s’est réellement passé.

    L’auteur décrit avec justesse, la personnalité de chacun des personnages, rendant l’histoire de ce thriller proche de la réalité. En tournant les pages, nous avons la sensation de suivre une vraie enquête journalistique.

    Ce livre est passionnant, il est difficile de le lâcher. Chacune des pièces du puzzle s’emboîtant parfaitement, révélant petit à petit la terrible vérité. On comprend vite que ces deux jeunes filles, Alex et Rosie, n’auraient jamais du voyager ensemble, tout les opposait, mais le destin en a décidé autrement.

    Les liens familiaux y sont également largement abordés, tenant une part très importante dans cette histoire. Où, comment, pour ne pas décevoir sa famille, ses amis, on fait de terribles choix, qui peuvent faire basculer plusieurs vies.

    Un très bon thriller que je recommande.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.