Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le dilemme - B.A Paris

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

S’il parle, il la détruit.S’il se tait, il se détruit.Et vous, que feriez-vous ?

Depuis toujours, Livia rêve d’une énorme soirée pour ses 40 ans ; et Adam, son mari, met tout en oeuvre pour que la fête soit inoubliable. Il s’organise pour que leur fille Marnie vienne exprès de Hong Kong – ce sera une surprise pour Livia.

Mais quelques heures avant la soirée, Adam apprend que le vol dans lequel se trouvait peut-être Marnie s’est crashé. Est-ce qu’elle avait pu prendre cet avion, sachant que son vol précédent

avait décollé en retard et qu’elle pensait ne pas pouvoir attraper sa correspondance ? Adam doit-il en parler à Livia, au risque de l’inquiéter pour rien ? Et pourquoi Livia semble-t-elle soulagée que Marnie ne soit pas là ?

Lorsque la fête commence, chacun devra danser avec ses secrets et ses peurs. Jusqu’à ce que s’ouvre enfin le portillon du jardin et qu’une silhouette s’avance vers les invités...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 3 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Un couple, deux grands enfants, un chien, un chat, une maison, un grand jardin et une fête familiale qui se profile. Les quarante ans de Livia la mère, qu’elle anticipait depuis des années. Un peu en réparation d’un mariage rapide alors qu’elle était enceinte. Son mari, Adam va tout mettre en œuvre pour que cette soirée d’anniversaire soit la plus réussie possible. Il va préparer une belle surprise à Livia, faire en sorte que Marnie leur fille qui étudie à Hong-Kong soit parmi eux ce jour là. Même son frère Josh n’est pas au courant. Alors que le jour J arrive, on apprend qu’un avion s’est écrasé au Caire et que Marnie aurait du être à bord, mais les horaires de correspondance ne coïncide pas donc pas d’inquiétude, elle a certainement du prendre un autre vol. Petit à petit le suspense et la tension monte alors que la fête se poursuit. Un roman au suspense intense et à la psychologie fine. La narration est faite sous forme de chapitre en alternance tantôt c’est Adam qui parle, tantôt c’est Livia. On s’aperçoit très vite que la communication n’est pas le fort de cette famille et que sous prétexte de ménager les uns et les autres, les non dits et les secrets de famille vont faire des ravages. Un livre passionnant du début à la fin avec un rythme de fou qui nous fait enchaîner les informations plus vite que nous ne le voudrions et surtout nous rendre compte que ce bolide va probablement finir dans le mur ou bien ? L’auteur a réussi à nous rendre ce couple particulièrement attachant et sympathique. C’est un peu le moment de faire le bilan de leur vie et cette fête va servir à cela pourtant, nous allons de rebondissements en révélations et la montée en tension se fait inexorablement. Personnellement, j’ai versé ma larmichette c’est dire si j’étais dans l’émotion. Alors une belle lecture vous attends, ne passez pas à côté. Bonne lecture.

  • Leratquilit 5 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    BA Paris revient avec ce nouveau roman (en librairie le 20 mai normalement !), et une fois de plus, nous mène par le bout du nez et joue avec nos nerfs !
    Dès les premières pages, nous plongeons au coeur du couple de monsieur et madame tout le monde. On s’immisce dans leur maison, leur quotidien, et on sent très vite qu’on ne va pas pouvoir refermer le bouquin de si tôt. On découvre les relations d’une famille en apparence ordinaire. Mais madame BA Paris nous l’a déjà prouvé, c’est en apparence seulement…
    Les personnages sont décrits en détail, jusqu’à nous dévoiler petit à petit leurs secrets. Nous suivons ici Adam, Livia ainsi que leurs enfants Marnie et Josh, et grâce aux chapitres alternés nous avons une vue d’ensemble des événements.
    C’est là que tout se complique… Très vite on se rend compte que la communication chez eux, et ben c’est pas leur point fort. Au lieu de discuter, aller au bout des phrases et tout simplement, communiquer, et ben non. Ils s’enfoncent dans les mensonges et les non dits, et on se rend très vite compte que cela aura des
    conséquences.
    Le talent de BA Paris c’est indéniablement ses personnages. Ils tournent en rond, ils font les mauvais choix, on a envie de les secouer et de leur hurler d’agir, de prendre les bonnes décisions, mais surtout de communiquer ! Tout ça sert à faire monter la tension, et c’est même très bien fait !
    Jusqu’à la dernière page nous sommes partagés, nous ne savons pas si la vérité va éclater (avec toutes les conséquences que ça aura !) ou si certains personnages vont continuer à fermer les yeux et taire la vérité. Petit à petit, le titre du bouquin prend tout son sens, jusqu’à la dernière page…

  • Matildany 10 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Un véritable page-turner, pour un thriller psychologique qui sait vous embarquer immédiatement.
    Le jour se lève sur une belle matinée de juin. Ce soir, Livia célèbre ses 40 ans, et reçoit une centaine d’invités, lors d’une fête qu’elle anticipe depuis ...20 ans, comme pour rattraper le mariage qu’elle a dû célébrer à la sauvette, tombée enceinte à 17 ans.
    Adam, son mari, a organisé en cachette le retour impromptu de leur fille Marnie depuis Honk Kong, espérant faire le plus beau des cadeaux à son épouse. Il essaie depuis des années de se rattraper auprès de celle-ci et de leur aîné , Josh, par rapport à son attitude peu responsable au début de leur union.
    Mais quand il apprend qu’un crash aérien s’est produit sur le vol qu’aurait pu prendre leur fille, il cherche à la joindre pour se rassurer, mais n’y arrive pas...tout en laissant les préparatifs suivre leur cours.
    On passe d’un personnage à l’autre au fil des heures, et en découvrant leurs pensées, on apprend qu’ils ne sont pas aussi sereins qu’ils devraient l’être. Des secrets, des non-dits, cette fête semble être le catalyseur d’une catastrophe qui pourrait briser tous les liens familiaux...on se pose les questions adéquates sur l’attitude des protagonistes, je trouvais parfois les réactions invraisemblables mais l’auteure nous mène par le bout du nez en ayant toujours une justification efficace...Sans spoiler, je dois dire aussi que l’émotion prend le dessus en fin de roman, qui s’approfondit d’une manière poignante, et donne une autre dimension à ce qui était "juste " un thriller psychologique.

    https://instagram.com/danygillet

  • Lou Mael 17 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Aujourd’hui, je vous parle du dernier livre de B.A. Paris, « Le Dilemme » qui vient de paraître chez Hugo Thriller.
    C’est une auteur que j’aime beaucoup et qui est, pour moi, la reine du thriller domestique.

    Cette lecture a été une lecture intense, pleine d’émotions. J’ai trouvé à cette histoire une profondeur dramatique que je n’ai pas trouvée dans ses précédents livres. Oui, je sais il est toujours fait mention de drames dans le cadre de l’intimité d’un couple, d’une famille mais j’ai trouvé qu’il y avait un truc en plus dans celui-ci.

    *****

    Livia Harman et son mari Adam sont parents de deux enfants : Marnie qui est partie faire ses études à Hong Kong et Josh qui s’apprête à partir faire un stage d’un an à New York.
    Livia, 39 ans, prépare, depuis ses 20 ans une fête grandiose à l’occasion de ses 40 ans.
    Ce jour tant désiré, tant attendu, arrive enfin. A cette occasion, tout est mis en œuvre pour que cette fête soit une réussite.
    Adam a organisé, dans le plus grand secret, le retour surprise de leur fille Marnie.

    Quelques heures avant le début de la fête, Adam apprend qu’un avion s’est crashé Au Caire. Cet avion était celui que devait prendre Marnie.
    Pour Adam, cela n’est pas possible, la correspondance de de sa fille avait pris du retard, elle n’a pas pu prendre ce vol.
    Dans le doute, il va décider de ne rien dire à sa femme, pour la préserver ?
    D’autant plus que cette dernière n’avait pas l’air d’avoir envie que sa fille revienne. Comment est-ce possible, elle qui, d’ordinaire, est si proche de sa fille ?

    Cette journée va s’avérer inoubliable, c’est une certitude, mais peut-être pas de la façon dont s’était préparé ce couple.

    *****

    Une fois de plus, B.A. Paris vous emmène dans l’intimité de personnages qui vous étaient jusque-là inconnus. C’est fois, il s’agit d’une famille : la famille HARMAN.
    Une famille qui semble forte et sereine en apparence mais qui s’est construite dans la rancœur, dans la souffrance.
    Au fil des pages, vous voilà impliqués dans leurs vies, partageant leurs secrets.

    Livia, la mère, rêve de cette fête depuis plus de 20 ans. Une façon pour elle de combler un manque qui lui pèse beaucoup.Une façon pour elle de vivre un bonheur auquel elle n’a pas eu droit.
    Mais elle sait que ce sera son dernier moment de bonheur.
    Des secrets, des révélations inévitables auront un impact sur cette journée que Livia attend depuis toutes ces années. Dire que ce devait être le plus beau jour de sa vie !
    Comment gérer cet événement alors que les fondations de votre vie sont en train de se fissurer.

    C’est ce que vous propose de découvrir B.A Paris.
    Cet auteure a ce talent de vous plonger dans la vie de ses personnages, de vous impliquer, sans que cela ne soit du voyeurisme. Non, vous êtes témoins, sans avoir la possibilité d’intervenir.
    Dans cet opus, elle met tant de sentiments contraires que vous ne pouvez qu’être empathique à l’un ou l’autre des protagonistes. Une fois de plus elle vous prend à témoin de la perte d’un couple, d’une famille pour laquelle vous ne pourrez pas vous empêcher de vous identifier, de ressentir de l’aversion ou de la compassion. Une famille pour laquelle vous vous demanderez ce que vous auriez fait à leur place.

    Ma curiosité prend le dessus mais au fur et à mesure, j’appréhende de tourner les pages et de savoir la vérité, celle que je redoute tout comme les personnages parce que tout comme eux, je ressasse les faits, les évidences et ce qui s’apprête à éclater est terrible.
    Je finis cette lecture pleine de compassion pour cette famille. B. A. Paris m’a touché en plein cœur.
    C’est une histoire très forte, pleine d’humanité, pleine de force.

  • Lou Mael 17 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    C’est une auteur que j’aime beaucoup et qui est, pour moi, la reine du thriller domestique.

    Cette lecture a été une lecture intense, pleine d’émotions. J’ai trouvé à cette histoire une profondeur dramatique que je n’ai pas trouvée dans ses précédents livres. Oui, je sais il est toujours fait mention de drames dans le cadre de l’intimité d’un couple, d’une famille mais j’ai trouvé qu’il y avait un truc en plus dans celui-ci.

    *****

    Une fois de plus, B.A. Paris vous emmène dans l’intimité de personnages qui vous étaient jusque-là inconnus. C’est fois, il s’agit d’une famille : la famille HARMAN.
    Une famille qui semble forte et sereine en apparence mais qui s’est construite dans la rancœur, dans la souffrance.
    Au fil des pages, vous voilà impliqués dans leurs vies, partageant leurs secrets.

    Livia, la mère, rêve de cette fête depuis plus de 20 ans. Une façon pour elle de combler un manque qui lui pèse beaucoup.Une façon pour elle de vivre un bonheur auquel elle n’a pas eu droit.
    Mais elle sait que ce sera son dernier moment de bonheur.
    Des secrets, des révélations inévitables auront un impact sur cette journée que Livia attend depuis toutes ces années. Dire que ce devait être le plus beau jour de sa vie !
    Comment gérer cet événement alors que les fondations de votre vie sont en train de se fissurer.

    C’est ce que vous propose de découvrir B.A Paris.
    Cet auteure a ce talent de vous plonger dans la vie de ses personnages, de vous impliquer, sans que cela ne soit du voyeurisme. Non, vous êtes témoins, sans avoir la possibilité d’intervenir.
    Dans cet opus, elle met tant de sentiments contraires que vous ne pouvez qu’être empathique à l’un ou l’autre des protagonistes. Une fois de plus elle vous prend à témoin de la perte d’un couple, d’une famille pour laquelle vous ne pourrez pas vous empêcher de vous identifier, de ressentir de l’aversion ou de la compassion. Une famille pour laquelle vous vous demanderez ce que vous auriez fait à leur place.

    Ma curiosité prend le dessus mais au fur et à mesure, j’appréhende de tourner les pages et de savoir la vérité, celle que je redoute tout comme les personnages parce que tout comme eux, je ressasse les faits, les évidences et ce qui s’apprête à éclater est terrible.
    Je finis cette lecture pleine de compassion pour cette famille. B. A. Paris m’a touché en plein cœur.
    C’est une histoire très forte, pleine d’humanité, pleine de force.

  • Lou Mael 17 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    C’est une auteur que j’aime beaucoup et qui est, pour moi, la reine du thriller domestique.

    Cette lecture a été une lecture intense, pleine d’émotions. J’ai trouvé à cette histoire une profondeur dramatique que je n’ai pas trouvée dans ses précédents livres. Oui, je sais il est toujours fait mention de drames dans le cadre de l’intimité d’un couple, d’une famille mais j’ai trouvé qu’il y avait un truc en plus dans celui-ci.

    Une fois de plus, B.A. Paris vous emmène dans l’intimité de personnages qui vous étaient jusque-là inconnus. C’est fois, il s’agit d’une famille : la famille HARMAN.
    Une famille qui semble forte et sereine en apparence mais qui s’est construite dans la rancœur, dans la souffrance.
    Au fil des pages, vous voilà impliqués dans leurs vies, partageant leurs secrets.

    Livia, la mère, rêve de cette fête depuis plus de 20 ans. Une façon pour elle de combler un manque qui lui pèse beaucoup.Une façon pour elle de vivre un bonheur auquel elle n’a pas eu droit.
    Mais elle sait que ce sera son dernier moment de bonheur.
    Des secrets, des révélations inévitables auront un impact sur cette journée que Livia attend depuis toutes ces années. Dire que ce devait être le plus beau jour de sa vie !
    Comment gérer cet événement alors que les fondations de votre vie sont en train de se fissurer.

    C’est ce que vous propose de découvrir B.A Paris.
    Cet auteure a ce talent de vous plonger dans la vie de ses personnages, de vous impliquer, sans que cela ne soit du voyeurisme. Non, vous êtes témoins, sans avoir la possibilité d’intervenir.
    Dans cet opus, elle met tant de sentiments contraires que vous ne pouvez qu’être empathique à l’un ou l’autre des protagonistes. Une fois de plus elle vous prend à témoin de la perte d’un couple, d’une famille pour laquelle vous ne pourrez pas vous empêcher de vous identifier, de ressentir de l’aversion ou de la compassion. Une famille pour laquelle vous vous demanderez ce que vous auriez fait à leur place.

    Ma curiosité prend le dessus mais au fur et à mesure, j’appréhende de tourner les pages et de savoir la vérité, celle que je redoute tout comme les personnages parce que tout comme eux, je ressasse les faits, les évidences et ce qui s’apprête à éclater est terrible.
    Je finis cette lecture pleine de compassion pour cette famille. B. A. Paris m’a touché en plein cœur.
    C’est une histoire très forte, pleine d’humanité, pleine de force.

  • Mes évasions livresques 20 juin 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Le voilà mon deuxième coup de cœur de l’année !!!

    B.A. Paris, avec ce quatrième roman, monte d’un cran encore pour nous livrer un thriller psychologique, et plus spécifiquement domestique, haletant , titillant nos nerfs du début à la fin.

    Dans ce roman, nous suivons le point de vue de Livia et Adam, deux époux depuis une vingtaine d’années qui s’aiment profondément, mais qui se cachent des petits secrets, parfois...

    N’ayant pas eu le mariage de ses rêves, car trop jeunes et qu’elle était enceinte, Livia fantasme son quarantième anniversaire depuis des années et elle économise depuis des années pour en faire une soirée inoubliable. Son mari, Adam, met tout en œuvre pour que cet anniversaire soit une réussite. Leur grand fils qui doit partir prochainement à New-York est présent mais malheureusement, Marnie, leur fille est à Hong Kong et ne peut pas venir, ce qui, bizarrement, a l’air de soulager Marnie.

    En cachette, Adam organise avec Marnie sa venue pour faire une belle surprise à sa femme. Sauf que dans la journée, on apprend qu’un crash d’avion a eu lieu et qu’il n’y a pas de survivant. Tout le monde s’en émeut mais Adam est dépité car c’est l’avion qu’aurait dû prendre Marnie mais son premier vol ayant eu du retard, elle n’a pas pu le prendre pour des raisons logistiques. Mais pourquoi Marnie ne répond-elle pas aux nombreux messages d’Adam ?

    Adam est tiraillé entre l’envie d’en parler à sa femme et de gâcher sa fête alors que Marnie n’a peut-être rien et la peur que Marnie soit morte et de faire comme si de rien n’était lors de la fête afin que Livia ait un dernier moment de bonheur...

    C’est sur ce dilemme que l’auteure place ses protagonistes et nous allons alterner les points de vue des deux époux, avant, pendant et après la fête...

    Beaucoup de révélations et de nombreux quiproquos vont jalonner le roman et tirailler le lecteur avec cette question : Qu’aurais-je fait en pareille situation ?

    Je me suis laissée entraîner tout le roman, en apprenant petit à petit les petits secrets de chacun, le pourquoi des réactions des autres. Et même si une question n’arrêtait pas de me tarauder : pourquoi Adam n’appelle pas le numéro d’urgence pour être fixé et arrêter de se torturer ? La situation et les circonstances étaient telles que personne ne peut être sûr de ce qu’il aurait fait à sa place.

    Pour moi, Le dilemme est une pépite, j’ai eu de nombreuses hypothèses tout le long du roman et j’allais de surprise en surprise cependant.

    Une auteure que je suis depuis son premier roman et qui s’améliore à chacun de ses romans pour mon plus grand plaisir.

    Laissez-vous tenter par Le dilemme, peut-être aurez-vous un avis divergent du mien, mais vous passerez un excellent roman plein d’émotions.

  • celine85 8 juillet 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Livia voulait une grande fête pour ses quarante ans. Elle est obsédée depuis plusieurs années par l’idée d’avoir une journée exceptionnelle rien qu’à elle. Une revanche sur le mariage en grand qu’elle n’a pas pu avoir.
    Avec la complicité de son père, Marnie sa fille qui est partie étudier à Hong Kong va lui faire la surprise de sa venue pour cette fête mais tout ne va pas se passer comme prévue et Adam ne sait pas s’il doit en parler à sa femme et risquer de gâcher cette soirée en l’inquiétant peut être pour rien ou bien lui cacher et la laisser vivre ses quelques heures de bonheur. Cette soirée va l’angoisser et le torturer mentalement d’où le titre « le dilemme »
    De son coté Livia qui devrait être totalement comblée, ne l’est pas car elle est rongée par la culpabilité. Elle cache quelque chose concernant Marnie à son mari depuis plusieurs mois. Elle sait qu’une fois lui aura dit, leur vie ne sera plus comme avant.

    Dans ce roman, le lecteur est au courant de tout sauf à quel moment tout va exploser. En effet, très vite on sait quels secrets Adam et Livia cachent à l’autre. L’auteure joue donc avec le lecteur sur ce moment de tension, d’attente.
    On s’attache facilement à ses personnages car on s’est tous retrouvées un jour dans une situation délicate ou on se demandait si on devait parler ou se taire et si on parle quel est le bon moment pour le faire.
    Le style est fluide, l’histoire se déroule parfaitement et on tourne les pages sans problème. Contrairement à son roman « les dix petites poupées » où le dénouement me semblait peu vraisemblable là toute l’histoire se tient et semble cohérente. Clairement ce n’est pas le meilleure livre de l’auteure que j’ai lu mais pour une personne qui cherche un thriller « plus calme », ce roman peut lui convenir.

  • Ophé Lit 26 juillet 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Chronique d’un… dilemme

    S’il parle, il la détruit. S’il se tait, il se détruit. Et vous, que feriez-vous ?

    Que la fête commence !
    Livia rêve depuis toujours d’une soirée inoubliable pour son quarantième anniversaire. Alors Adam, son mari, a tout fait pour que la fête soit grandiose. Ne manque plus que leur fille Marnie, qui viendra exprès de Hong Kong – mais cela, Livia ne le sait pas ; ce sera une surprise.

    J’ai volontairement écourté le résumé qui en dit un peu trop à mon goût. Un peu trop sur l’histoire que je ne qualifierais pas d’intrigue parce que là est mon dilemme avec ce roman. Il ne s’agit pas d’un thriller. Il s’agit davantage d’un drame familial et de ses conséquences.

    Je n’avais jamais lu B.A Paris et c’est plutôt une belle découverte. Le dilemme est un roman plaisant à lire dans la mesure où il questionne et que l’auteur accorde son style avec les sentiments des personnages. Ainsi, lorsque l’angoisse les étreint, l’écriture devient plus saccadée, parfaite image d’une poitrine serrée, d’une gorge nouée. A l’inverse, lorsque la joie prend le dessus, les phrases se font plus longues sans pour autant aller à l’excès.

    Le récit au présent, l’alternance des chapitres qui reprennent les points de vue et les sentiments de Livia et Adam s’articulent sans redondance et donnent au livre un caractère addictif. Les scènes s’enchaînent avec fluidité et je me suis laissée emporter dans cette histoire où les non-dits sont légion.

    Peut-on taire un évènement pour protéger nos proches ? La résultante de cette omission n’est-elle pas plus douloureuse ? Voilà ce sur quoi l’auteur nous interpelle. Une valse des secrets en deux temps. Un père et une mère qui dansent au milieu de leurs consciences respectives, cherchant à se protéger l’un l’autre, mais aussi les leurs que ce soit leur famille ou leurs amis.

    Les sentiments sont au cœur de ce roman et je dois avouer que B.A Paris a su les mettre en mots pour nous marquer. L’amour que ressentent Livia et Adam, l’un pour l’autre, tient une grande place entre les pages de ce roman à la couverture très réussie. Toutefois, je ressors avec un léger malaise de ma lecture et je suis incapable d’en trouver l’origine. Est-ce lié à cette histoire ou bien à ce qu’elle a provoqué dans mon esprit ? Les mensonges sont des choses que j’ exècre, pourtant, pourrais-je pardonner ce type de secrets ? Ce roman a fait naître de vraies interrogations et c’est sans doute son point fort.

    Le dilemme est une tranche de vie qui nous interpelle, nous prend à témoin d’un effet papillon où les premiers mensonges entraînent les suivants jusqu’à l’insupportable douleur.

  • Musemania 25 octobre 2020
    Le dilemme - B.A Paris

    Dans le genre, j’ai arrêté de vivre pour pouvoir me consacrer entièrement à ma lecture, ce livre « Le dilemme » étant l’exemple parfait de ce qui me fait oublier toute obligation sociale. Alors que j’avais des millions d’autres choses à faire, je me suis sentie totalement aimantée par ce bouquin et pourvue de la mission exclusive de me consacrer à sa lecture.

    Voilà encore une auteure féminine que je suis depuis ses débuts : B.A. Paris. Dès son premier thriller « Derrière les portes », j’ai aimé sa façon de nous conter une histoire glaçante. Les auteurs anglais sont dotés d’un don particulier quant à l’atmosphère qui règne dans leurs romans policiers et leurs thrillers.

    Les thèmes qui y sont abordés sont communs aux thrillers psychologiques : des secrets enfouis, des non-dits, des mensonges, des malentendus,… Pourtant, la façon dont B.A. Paris vous les décrit n’a pas son pareil. Ce livre est anxiogène au possible car on ne peut pas et on ne sait pas s’arrêter tant qu’on n’obtient pas de réponses à nos questions. C’est vraiment haletant !

    L’histoire se déroule sur seulement deux jours et les chapitres s’alternent entre deux narrateurs que sont Livia et son époux, Adam. Cela offre l’avantage de faire une immersion intensive dans leur tête. A de très nombreux moments, on se demande ce que nous, lecteurs, aurions fait à leur place. Dès les premières lignes, on ressent que cela va être une lecture addictive et elle le reste tout du long.

    B.A. Paris ne manque pas d’originalité et malgré que cela soit son quatrième thriller domestique, je trouve qu’elle parvient à se renouveler et à ne pas nous resservir des histoires toutes faites, conformes à ce qui a fait son succès. Vu la sagacité et l’entrain avec lesquels j’ai lu ce livre, pour moi, il a totalement réussi sa mission de me captiver !

    Petit clin d’oeil aux remerciements qui m’a fait sourire par l’évocation de chacun de ses titres en une phrase bien sympathique. Je trouve ça honorable la façon que B.A. Paris a de remercier tous les acteurs de la chaîne du livre : de l’éditeur, en passant par les blogueurs ainsi que les lecteurs.

    Je remercie les éditions Hugo Thriller pour leur confiance.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.