Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Maggie Exton - Zoé Shepard

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

« Quand la science et la technologie avancent à pas de géant, l’éthique et la politique rampent derrière. »

Depuis des mois, Baltimore ne respire plus. Un serial killer surnommé « le Cinéphile » assassine des femmes qu’il embaume, avant de les grimer en Grace Kelly. Mais tout s’emballe quand disparaît Maggie Exton, l’épouse du chef de cabinet adjoint de la Maison-Blanche.
Ils seront trois à mener l’enquête : Thomas Lynch, un flic qui compense sa mauvaise humeur par une consommation excessive de donuts ; Jack Miller, un ex du FBI trompé par sa femme et reconverti en détective privé ; Peter, un geek misanthrope à l’intelligence supérieure. Jamais ils n’auraient imaginé jusqu’où l’affaire les mènerait. Car à l’heure du Patriot Act, l’Amérique se noie. Surveillance de masse, guerre contre le terrorisme, cybertechnologies… La fin justifie les moyens et la CIA ne recule devant rien. Surtout pas devant l’innommable.

Vos #AvisPolar

  • Stef Eleane 27 juin 2019
    Maggie Exton - Zoé Shepard

    Maggie Exton n’a pas vraiment de bons retours. Mais moi j’ai aimé surement parce que je l’ai pris pour ce qu’il est, un roman d’espionnage sur fond d’enquête policière.

    Alors oui effectivement la quatrième de couverture est trompeuse et laisse entendre un thriller. Un tueur psychopathe assassine des femmes, les laisse dans des lieux improbables et fait en sorte que les flics les découvrent le jour où il kidnappe sa prochaine victime. Ah oui, il habille ses victimes avec des reproductions de vêtement de film de Grace Kelly.

    L’histoire commence avec la découverte d’un corps et la disparition de Maggie Exton, femme du 3 ème homme le plus important après le président américain.

    Il se trouvait dans la maison de la troisième personne la plus puissante de l’administration d’un pays comptant près de 325 millions d’habitants et produisant un cinquième du PIB mondial et il se demandait une seule chose : où est-ce que ses occupants déposaient leurs chaussures et leur manteau en rentrant chez eux ?

    Un duo intéressant

    Ce roman n’est une course poursuite après un tueur de sang froid, avec des morts en veux-tu en voilà. Non, on est au cœur d’une enquête où tout avance progressivement. Un pas en avant pour deux pas en arrière. Le duo Flic- Detective Privé fonctionne bien, le personnage du FBI est ici ridicule, mais c’est le choix de l’auteur puisqu’elle en a fait un abruti. Je respecte ce choix car il lui permet un touche d’humour des plus sympathique.

    Le flic a son métier dans la peau, et même s’il aime passionnément sa femme et ses enfants, il essaie de trouver un équilibre assez compliqué. Ceci étant, c’est très agréable de ne pas avoir un flic alcoolique, suicidaire…bon lui se venge sur la bouffe 🙂

    Le détective est un ancien militaire, il a tout plaqué lorsqu’il a compris qu’on dupait les forces américaines. Il est entraîné, qualifié et est l’ami d’enfance du mari de la victime.

    l’Amérique n’est pas belle

    Cette enquête dirige les personnages à creuser loin et côtoyer des secrets d’Etat. Ce qui nous amène au côté espionnage du roman. Entre la liberté d’expression, les vidéos où enregistrement de tout individu contre son gré et les diverses expériences, le gouvernement américain n’est pas vraiment joli joli.

    Je n’en dis pas plus afin de ne pas trop révèle l’intrigue de cette histoire, mais rien n’est simple et les apparences sont parfois trompeuses.

    Un auteur qui vaut le coup d’oeil

    Je ne connaissais pas Zoé Shepard mais honnêtement elle nous offre un travail de grande qualité avec ce roman. Rien n’est précipité, tout est plausible. J’ai beaucoup apprécié ses personnages, ses points de vue et qu’elle prenne son temps pour nous livrer un livre aboutit.

    Je ne conseillerai pas ce roman au fan des pages turner mais pour les lecteurs qui aiment s’imprégner des lieux, situations. Ceux à qui cela ne dérange pas qu’on ébrèche la grande Amérique et qui aiment les complots d’Etat.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.