Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Sauvage - Jane Harper

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

De retour à Melbourne après un séjour éprouvant dans sa ville natale, l’agent fédéral Aaron Falk apprend la disparition d’Alice Russell. Cette dernière, qui n’est jamais revenue d’un challenge d’entreprise dans le bush, est son témoin clé dans une affaire de blanchiment d’argent à grande échelle. Alors que son enquête plonge Falk au cœur d’une nature magnifique mais impitoyable, surtout en plein hiver, il découvre que tous les participants à ce challenge ont quelque chose à cacher. Et qu’Alice, femme cruelle et insensible, est loin d’être appréciée par ses collègues. Le compte à rebours pour retrouver Alice vivante est enclenché mais, si les langues se délient progressivement, tout le monde ne semble pas prêt à coopérer.

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 4 octobre 2018
    Sauvage - Jane Harper

    Dans ce deuxième roman de Jane Harper, on retrouve le personnage d’Aaron Falk, déjà présent dans Canicule. Quelques références à ce premier livre sont faites mais les deux livres peuvent se lire indépendamment.

    Dans Canicule, l’auteure nous plongeait dans un univers de sécheresse et de chaleur extrême, ici, c’est tout le contraire, elle plante son décor dans le bush hivernal et humide...

    Alice Russell part en randonnée dans un challenge d’entreprise avec ses collègues, les hommes sont séparés des femmes et doivent suivre un parcours qui les fera se retrouver au bout de trois jours dans le bush australien.
    Malheureusement, les quatre collègues d’Alice reviendront seules et dans un piteux état, et toutes les autorités sur place vont se mettre à la recherche d’Alice.
    Aaron Falk et sa collègue Carmen vont se joindre aux recherches avec un intérêt tout autre car Alice travaillait pour eux pour mettre à jour un blanchiment d’argent de l’entreprise...

    Le roman alterne les chapitres entre le présent où sont menées les investigations et des flashbacks sur ce qui s’est passé réellement durant ces trois jours...

    L’auteure arrive à maintenir un réel suspense tout au long du roman et un rythme très addictif.

    La psychologie des personnages est extrêmement détaillée et on apprend à mieux connaître le personnage d’Aaron Falk.

    Un thriller bien écrit avec des chapitres longs pour les expositions et plus courts quand la tension culmine.

    Un bon thriller psychologique dans un univers oppressant et hostile avec de nombreux faux-semblants et plusieurs intrigues qui se rejoignent :)

    Une très bonne évasion livresque que je vous recommande :)

  • Happy Manda Passions 15 février 2019
    Sauvage - Jane Harper

    Roman sauvagement bien agencé !

    Meme si le début a été difficile prete à abandonner - je pense qu’avoir lu "Canicule" du meme auteur, doit aider - mais passé les premières chapitres ma lecture a pris son envol vers l’enfer du Bush.

    Je n’avais qu’une hate c’est de connaitre la vérité, une vérité à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a fait remonter encore plus la cote de ce roman.

    10 hommes et femmes sont réunis pour un trek de 3 jours dans le Bush dans le cadre d’un séminaire professionnel et promotion à la clé en toute probabilité.
    Sauf que le retour ne se passe pas du tout comme prévu, Alice manque à l’appel. Les recherches débutent et plus le temps passe plus l’espoir de la retrouver vivante diminue. QUe s’est til passé dans cette foret ex lieux de vie d’un serial killer ?

    "La direction sélectionne les employés dont elle juge que ce défi leur permettra de répondre au besoin de développement personnel ou professionnel qu’elle a identifié chez eux..."

    Le dénouement m’a assise je n’ai pas pensé une seule seconde à une telle alternative.

    Jane Harper a construit une énigme sur plusieurs niveaux jouant avec l’oppression générée par le lieu. La peur est omnis présente, elle nous manipule tout du long et c’est un vrai plaisir masochiste que l’on éprouve.

    Chacune de ses descriptions contribuent à augmenter l’atmosphère pesante, qui fait monter notre angoisse d’être perdue au cœur de cette jungle, réveillant en nous nos plus bas instincts de survie.

    Mais quel instinct de survie a été le plus fort ?

    Un bon roman dans l’ensemble, je l’ai apprécié et dévoré par la qualité de l’intrigue meme si deux faits mont parus peu crédibles.

    Il semble ouvrir les portes à son prochain roman. Affaire à suivre donc.
    https://happymandapassions.blogspot.fr/2018/04/sauvage-jane-harper.html

  • Ju lit les Mots 11 mars 2019
    Sauvage - Jane Harper

    Après avoir eu le plaisir de découvrir la plume de l’auteur avec Canicule, j’avais hâte de la retrouver dans une intrigue prenant sa source dans les paysages australiens qu’elle décrit de manière très visuelle.

    Sauvage, est dans la même veine que Canicule et l’auteur confirme son talent pour les intrigues bien construites avec des personnages aux personnalités bien travaillées. En arrière-plan, il y a toujours ces fabuleux paysages qu’elle affectionne et décrit de manière sublime. C’est tellement visuel, que l’on ne peut s’empêcher d’aller zieuter sur le net pour voir de belles photos…

    L’environnement, toujours aussi « Sauvage » va servir de toile de fond à une intrigue bien très bien ficelée avec des personnages diablement construits. Une construction narrative en entonnoir, comme on peut les apprécier, permettant au suspense de monter crescendo.

    Une alternance de deux intrigues en une, avec une autre en toile de fond, qui est là pour mettre en lumière l’hostilité de la région où tout se déroule.

    La rivalité entre les personnages ne fait qu’accentuer le conflit sous-jacent et surtout fait émerger les jalousies qui vont indéniablement conduire à la violence latente. Une violence palpable, mais toujours maîtrisée. Cette violence qui trouve son écho dans les profondeurs de cette nature de plus en plus hostiles…

    Plus les conflits et les jalousies sont exprimés, plus les paysages deviennent dangereux. Comme dans son premier livre, Jane Harper offre un parallèle saisissant entre ses personnages et la nature dans laquelle ils se trouvent. C’est un des points fort de l’auteur, qui dans chaque recoin de nature, trouve un point d’ancrage humain. Plus la colère monte plus les sons se font présents, la nature parle et gronde, hurle son mécontentement, comme ces femmes qui vont peu à peu exprimer leur haine…

    La psychologie de ces femmes est extrêmement bien construite, les rendant difficiles à cerner par un lecteur qui sera à la fois touché et agacé par les comportements de chacune.

    Une descente en enfer dans tous les sens du terme, puisqu’elles sont confrontés à la fois à la faim, la peur, à ces paysages magnifiques qui les enveloppent pour ne plus laisser respirer… mais surtout à cette peur de l’autre, à cette découverte de l’autre qui devient plus hostile que la nature…

    La nature en opposition avec la nature humaine… Pas tant que cela, puisqu’elles sont en osmose et vivent chacune au rythme de l’autre…

    Malgré beaucoup de points positifs, j’ai trouvé que « Sauvage » était un cran en dessous de « Canicule » l’intrigue étant plus classique avec quelques passages plus lents, certainement dû au fait que l’alternance entre l’enquête et les jours qui précédent n’est pas toujours respectée, puisque certains chapitres nous permettent de mieux connaitre l’enquêteur emblématique de Jane Harper, mais « cassent » un peu le rythme de l’intrigue.

    L’atmosphère est beaucoup moins oppressante que dans « Canicule » alors que l’auteur avait toutes les cartes en main. Elle a préféré se recentrer sur Aaron Falk que le lecteur apprend à mieux connaitre.

    Malgré tout, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir cette intrigue policière pourtant plus classique. J’espère que l’auteur, dans son prochain livre retrouvera cette puissance narrative dont elle le secret.

    Je serais de toutes les façons au rendez-vous pour le prochain, Jane Harper étant un auteur dont j’apprécie la plume, la puissance de ses descriptions et surtout le parallèle qu’elle imagine entre l’Homme et la nature…

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.