Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

22 #AvisPolar
9 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Thorkild est un ancien flic qui sort de prison. Trois ans plus tôt, il a causé la mort de la femme qu’il aimait, dans un accident de voiture alors qu’il conduisait sous psychotropes. Aujourd’hui, il n’est plus rien, considéré comme un paria par ses anciens collègues et la société. Jusqu’à ce que son psy et meilleur ami lui confie une mission : retrouver un jeune homme qui a vraisemblablement disparu en mer. Thorkild part donc pour l’extrême nord de la Norvège. Il arrive sur une île battue par les vents, les tempêtes et la neige, perdu parmi ses habitants qui se connaissent tous et les croyances ancestrales qui les unissent. Son enquête sera troublée par les traumatismes dont il souffre : tendances suicidaires, addiction aux médicaments, difficultés à distinguer le réel du rêve.
Source : Éditions Pocket

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Isa Naturaltales 23 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    "Te me manqueras demain" est une lecture pour laquelle je ressors mitigée.
    .
    Les + ?
    J’ai trouvé l’ambiance de ce roman réussie et différente des romans noirs que j’ai l’habitude de lire. C’est sombre, il fait froid, ça sent le vent et l’angoisse !
    .
    J’ai également apprécié la plume, une traduction efficace et fluide ...
    .
    J’ai aimé la situation de départ, plutôt originale avec cette immédiate ambiguité autour du personnage principal. Est-ce que ses médicaments/drogues le rendent tout à fait fiable ?
    .
    Les - ?

    Ceci-dit j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à ce personnage. J’ai ressenti peu d’empathie pour lui, et c’est quelque chose que j’ai du mal à expliquer. J’ai eu aussi des difficultés avec le récit au passé qui ne m’intéressait absolument pas. Peut-être également une question de rythme et de dosage de révélations ?

    .
    Une lecture mitigée donc : de chouettes ingrédients, des révélations parfois surprenantes, mais un manque personnel d’intérêt pour certains éléments du récit.

  • Musemania 23 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Je suis une énorme amatrice de littérature nordique. Il y a peu de temps, je vous faisais part de ma première immersion dans le domaine du thriller norvégien avec le livre « Le serment » d’Arttu Tuominen que j’avais apprécié certes, mais qui m’avait aussi laissé un goût de trop peu dans la bouche.

    Le hasard faisant, j’ai eu l’opportunité de découvrir un autre écrivain norvégien, en la personne d’Heine Bakkeid et son premier ouvrage, « Tu me manqueras demain », paru chez Les Arènes Equinox et en format « poche » aux Editions Pocket. Celui-ci est le premier d’une trilogie qui doit paraître en France et en Belgique. Je dois dire que si vous cherchez de la chaleur et de la lumière car vous en êtes en manque à cette période de l’année et bien, ce n’est peut-être pas alors le livre le plus adéquat pour vous 😉

    L’atmosphère mise en place par l’auteur est à la fois glaciale par le fait qu’on se trouve en Norvège, dans le nord du pays et plus particulièrement à Stavanger, « ville du pétrole et des crottes de chien molles » et par des journées bien sombres, où le soleil ne pointe que très peu le bout de son nez.

    Après avoir découvert l’anti-héros de Cyrus Colfer dans le très bon roman noir de Gabrielle Massat, « Le goût du rouge à lèvres de ma mère », j’ai été mise dans le bain avec, à nouveau, un protagoniste bien atypique. Ancien enquêteur à la Police des Polices, Thorkild Aske vient de sortir de prison, où plus d’un an auparavant, il a tenté de mettre fin à ses jours. On comprend dès les premières pages que c’est un personnage meurtri tant physiquement que psychologiquement, shooté aux nombreux médicaments en tout genre.

    Narrée par la voix de Aske, c’est une enquête sur la disparition d’un jeune homme danois souhaitant réaménagé un ancien phare en hôtel-aventure. Les parents ont mandaté Aske afin de le retrouver suite à un soi-disant accident de plongée selon les enquêteurs. Les espoirs s’amenuisent mais Aske prend en main le dossier, qui va l’amener aux confins du pays et de son esprit où les délires se mêlent à la réalité. Une pointe de cynisme est savamment distillée par l’auteur, conférant à la fois originalité et un brin de fantaisie à ce thriller captivant.

    Chapeau bas à la traductrice, Céline Romand-Monnier qui a fait un travail remarquable en nous offrant à nous lecteurs francophones, une traduction parfaite qui permet une lecture très fluide de ce livre qui est le premier à être traduit en français d’Heine Bakkeid. Son nouveau thriller est déjà paru chez nous, sous le titre « Rendez-vous au paradis », toujours aux Editions Equinox Les Arènes.

    En tout cas, ce premier bouquin m’a réellement donné envie de suivre cet auteur et de poursuivre la lecture de sa trilogie !

    Je remercie les Editions Pocket et le site Bepolar pour cette super découverte.

  • Agathe.books 23 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    "Tu me manqueras demain" est un thriller aux allures gothiques qui tient en haleine par son côté mystique et psychologique.

    J’ai aimé m’imaginer ce climat froid en plein cœur de la Norvège et surtout ce phare frappé par une tempête houleuse. Une ambiance sombre et pleine de mystère qui ravira les fans de polars nordiques.

    Heine Bakkeid nous délivre un enquêteur principal atypique et pourtant on s’attache à lui au fil du récit. Ses déboires qui l’ont emmené en prison et son dévouement pour retrouver ce jeune homme disparu en mer m’ont complétement embarqué dans l’intrigue.

    Derrière le côté psychologique de l’histoire, on peut penser à des références célèbres telles que Shutter Island ou bien les thrillers noirs de Stephen King.
    Pour un premier roman, l’auteur nous livre une intrigue mystique et irrationnelle qui trouble le lecteur pour un final totalement captivant. Les pages défilent à toute allure.

    J’ai vraiment hâte de découvrir les prochains tomes de cet auteur. Et surtout continuer d’en apprendre davantage sur le passé et le futur du tourmenté Thorkild Aske.

    Je remercie BePolar et les éditions Pocket pour cette découverte nordique.

  • hello____books 23 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    J’ai apprécié ce roman, mais ce n’est pas un coup de cœur.

    Comme vous avez pu le lire dans le résumé, nous allons suivre Thorkild, ancien policier, qui sort de prison et essaye de se reconstruire. Pour des raisons personnelles et amicales, il va devoir se rendre dans le Nord, et c’est là qu’il va devoir démêler vrai de l’imaginaire. Ce récit est assez tourné vers la psychologie, le personnage principal n’est pas stable psychologiquement, et ce qu’il va se passer laisse des doutes sur le fait qu’il s’agisse de réelles choses ou de choses inventées ou même d’hallucinations, cela peut être risqué pour un auteur, mais ici, cela est très bien réussi. Ça amplifie le suspens et l’envie de connaître la suite.

    De plus, l’ambiance décrite par l’auteur est sombre, sous la pluie, les vents. Le fait également de ne rien connaître sur Thorkild au début du roman, nous laisse un mystère de plus que l’on souhaite éclaircir afin de mieux le comprendre.

    Même si ce roman est accès sur la psychologie, j’ai trouvé par moments le récit plat avec trop de descriptions. Il n’y a pas vraiment actions au sens propre du terme, mais il y a des rebondissements, du suspens, et quelques actions que je qualifierai de psychologique puisqu’on ne sait pas si c’est la réalité ou des hallucinations.

    Il s’agit du premier roman de l’auteur, et sa plume est très agréable à lire. Même si ce roman a été traduit, je trouve qu’il a une manière fluide de décrire les événements et de troubler le lecteur.

    Une belle découverte, merci Bepolar ❤️

  • kris_k 22 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Thorkild Aske, ancien enquêteur de la police des polices, sort de prison. Mais pourquoi donc a-t-il finit en prison, c’est la question qu’on se pose durant une majeure partie du livre jusqu’à ce que l’histoire nous dévoile la réponse… En attendant cette réponse, on rencontre ici un personnage principal, Throkild Aske, en très mauvais état psychologiquement, mais ce n’est pas tout, son psychiatre va lui faire une demande personnelle de retrouver ce qu’il s’est passé avec un jeune homme disparu sur un ilôt au nord du pays.

    Tu me manqueras demain, est le premier livre de l’auteur norvégien, Heine Bakkeid. Et j’avoue que je l’ai trouvé réussi !
    On tient ici un thriller psychologique sombre, qui dès les premières pages a éveillé ma curiosité, je me suis demandé pendant tout le livre ou j’avais mis les pieds et ou cette histoire allait me mener.
    Le personnage principal qui comme je l’ai dit est psychologiquement instable fait en sorte qu’on n’arrive pas à vraiment savoir s’il est fiable, ou s’il nage en plein délire. Bon il est vrai que je ne l’ai pas trouvé fort attachant, mais vu l’état dans lequel il est, ce n’est pas étonnant et finalement ça ajoute un côté mystique à l’ensemble.
    L’histoire, d’une écriture facile, se déroule en même temps avec un retour vers le passé, mais rien de trop compliqué je vous rassure, ce livre se laisse facilement lire et c’est ce que j’ai également beaucoup apprécié.

    En conclusion, ce fût pour moi une excellente découverte surtout que j’avais des appréhensions en commençant le livre, mais elles se sont vite dissipées une fois les premières pages entamées.

    Je remercie Bepolar ainsi que les éditions Pocket de m’avoir permis de découvrir ce très bon livre !

  • Maks 21 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Je ne connaissais pas du tout ce roman avant cette version poche et je dois dire que je suis agréablement surpris car il termine dans mes coups de cœur de cette année !

    Nous suivons un ex inspecteur de police « Thorkild », ayant été radié de la police et mis en prison pour une faute grave, dépressif après une ts en prison, il est depuis addict aux médicaments psychoactifs, il n’est bien que lorsqu’il plane, et encore.. il en est obsédé à longueur de temps.

    Il se voit confier par une personne proche d’enquêter sur la disparition d’un membre de la famille de cette personne, il accepte mais sans conviction et part pour une île isolée et une petite ville paumée sur cette île.

    Le personnage principal est un gros atout pour ce roman, il est vraiment au bout du rouleau, et en même temps il nous tire des sourires tant il lui arrive des trucs de fous, et de la manière dont il gère son enquête, son caractère borné, bourru, mais sûr de lui et très intelligent malgré les apparences.

    Les autres personnages sont assez bons aussi, pour la plupart très secondaires tout de même car on est vraiment dans la tête de « Thorkild » comme dans ses pensées.

    Le scénario et ce qui s’y passe est complètement fou, on ne sait pas qui dit vrai qui est vrai, qui dit la vérité, qui manipule qui, mais une chose est certaine, le lecteur se délecte à essayer de trouver qui a fait quoi. Pour ma part je m’étais totalement planté pour le dénouement, qui donc m’a vraiment surpris.

    Le tout est saupoudré d’un brin de fantastique.

    Et dire que c’est un premier roman policier, vivement un autre car l’auteur promet.

    Il est écrit sur le 4ème de couverture en phrase d’appel que ce livre fait pensé à un « Shutter Island gothique », je comprends tout à fait cette punchline mais je dirais plutôt « Un Shutter Island sous benzodiazépines » !!

    À lire d’urgence.

  • laplumedelulu 20 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    En route pour le Grand Nord. Pas la découverte de l’année qui restera dans ma mémoire mais une lecture sympathique. Un anti héros shooté aux médocs, débarqué de la police, dépressif, doit mener une enquête sur une disparition inquiétante, gros chèque à l’appui.
    Couvrez vous, ça caille là bas. On voit surgir des choses dont on ne sait si elles sortent de l’imagination ou bien des méfaits des médicaments. J’ai adoré l’humour complètement barge du héros.
    Il m’a touchée avec ses visions et son mal être. Lisez le livre la lumière allumée, ça vaut mieux, me suis fait quelques petites séances de pétochages.
    Je remercie @bepolar pour cet envoi ainsi que les @editionspocket

  • Le Monde de Marie 16 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Dès les premières pages j’ai été embarquée par l’histoire. Je me suis rapidement attachée à Aske et, outre le fait de connaître le dénouement de l’intrigue principale, j’avais aussi besoin de comprendre comment il en était arrivé là, de découvrir son passé.

    Un passé qui le hante, qui a une incidence directe sur sa vie, qui l’empêche d’avancer. Un passé que l’on découvrira au fil de chapitres consacrés. Une femme qui aura tout changer !

    Le présent dans lequel Aske est un homme détruit et torturé. Bourré de médicaments susceptibles d’entacher sa perception de la réalité. Le lecteur en viendra a douter de ses découvertes, de la réalité de ses investigations. Les disparitions et les cadavres l’entourent et il devient le point central de l’enquête.

    Une belle dose de surnaturel et une ambiance sombre et inquiétante font de ce roman un thriller prenant et palpitant. La plume de l’auteur est fluide et entrainante. L’intrigue est bien ficelée et reste floue jusqu’à son dénouement. Réalité ou délires psychotiques, il est difficile d’y voir clair. Jusqu’à nous mener à un dénouement auquel on ne s’attend pas. J’ai adoré.

  • Des plumes et des livres 15 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Le prologue de Tu me manqueras demain s’ouvre sur une scène très forte. Une tentative de suicide échouée. Puis nous faisons connaissance avec Thorkild Aske, un ancien policier qui sort de prison. Qu’a-t-il fait pour passer derrière les barreaux ? Surtout que ça a détruit sa carrière. Pour rendre service à d’anciennes connaissances, Aske va se rendre sur une île dans l’extrême nord de la Norvège. Très vite, il se rend compte que malgré l’isolement du lieu, il sent une présence… Est-ce réel ? ou plutôt l’effet des anti-douleurs dont il semble dépendant ? Le danger est-il réel ?

    A la lecture du résumé, j’étais très enthousiaste de découvrir ce polar. Puis, j’ai vite déchanté au fil des chapitres. Le passé de Aske nous est révélé au compte-goutte, ce qui fait qu’il m’a fallu un bon moment avant de comprendre le personnage, ce qui est dommage. En effet, comme on n’a pas tous les éléments pour l’appréhender, certaines choses nous semble difficile à comprendre, et j’ai eu cette impression de passer du coq à l’âne très souvent… Après, je peux comprendre ce choix. Nous mettre dans le flou pour qu’on se sente comme le protagoniste. Totalement perdu ! Et puis, la relation entre Aske et Frei intrigue et elle se retrouve abandonnée au milieu du livre ?!

    De plus, Tu me manqueras demain manque de rythme. Tout est linéaire, plat. Ce n’était peut-être pas le bon moment pour moi de le lire. J’avais besoin d’un polar captivant, plein de rebondissements, qui m’en met plein les yeux. Là j’ai eu une enquête, passionnante certes, mais qui avance lentement.

    Tu me manqueras demain n’est donc pas la meilleure des lectures que j’ai pu faire. Une question de moment peut-être… Le fil de l’histoire est intéressant, le protagoniste cabossé par la vie et ses choix est bien trouvé mais la forme ne m’a pas convaincue.

  • anne-lineC 12 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

     Prenez un ex-flic au bord de la rupture bourré aux anxiolitiques et autres antidouleurs .
     Envoyez le à la recherche d’un disparu au fin fond d’un fjord norvégien.
     Vous obtenez une vertigineuse descente aux enfers dans le froid , la nuit, la mer glaciale.
     Quid du vrai du faux pour ce nouveau détective qui oscille sans cesse entre visions cotonneuses et transes cauchemardesques.
     Des disparitions, des meurtres qui nous font douter à chaque instant de ce policier rejeté pas ses congénères.

    Le lecteur ne peut que tourner et tourner les pages pour comprendre et suivre les aléas de cet homme qui semble s’empétrer à force de vouloir se dédouaner.

    Thriller d’Europe du Nord comme on les aime : gris, bleu, froid, glacial avec une touche de vertige et d’irréalité dans l’horreur.

    Nouvelle belle découverte @bepolar.fr
    que je recommande

  • lydieguillaume 12 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Ancien enquêteur de la police des police Thorkild Aske vient de sortir de prison. Son psychiatre sollicite son aide pour retrouver le fils d’un couple d’amis qui a disparu alors qu’il rénovait un phare sur une île au nord du pays.

    Les conditions météorologiques sont mauvaises mais notre homme va s’y rendre et y découvrir une manière de vivre rude peuplée de légendes de fantômes voguant sur les mers dans le brouillard entrecoupé d’aurores boréales. Cela promet de ne pas être simple car il faut aussi compter sur les difficultés personnelles de notre héro qui souffre d’anciennes blessures physiques et de séquelles psychiques : hallucinations envie suicidaires ou perte de contact avec la réalité.

    C’est pourtant un homme tenace malgré une addiction aux médicaments qui va avancer dans cet univers mystérieux entre nature hostile mais fascinante et personnages inquiétants et dangereux.
    La description de l’environnement glacé nous transporte. Un bon moment hors du temps

  • LesRêveriesd’Isis 10 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Ce roman met en scène Thorkild Aske, un ancien enquêteur, qui vient de sortir de prison, la psyché en miettes, des douleurs et des séquelles physiques conséquentes en supplément. Sa réinsertion lui promet de palpitantes aventures d’intérimaire jusqu’à ce que son psychiatre lui demande de partir à la recherche d’un jeune homme disparu sur un îlot à l’extrême nord du pays. Mais même là-bas, perdu dans une nature sauvage, ses fantômes et les dangers du présent le tourmenteront sans relâche. S’en sortira- t-il ?

    Ce roman est un peu déroutant. L’incipit est saisissant et nous prend aux tripes, puis nous passons à autre chose, nous ne comprenons pas bien comment ce sera exploité, nous ne comprenons pas le geste du personnage. Le récit suit une logique similaire tout du long : le lecteur apprend des choses sur le passé de Thorkild, mais au compte goutte, à un rythme si ténu qu’il nous faut un grand moment avant de reconstituer les bribes de son passé. Je reconnais que cela m’a un peu frustrée car j’aurais aimé comprendre plus de choses, plus vite, pour mieux appréhender ce qui avait brisé cet enquêteur. Force est de constater pourtant que ce choix, aussi frustrant soit-il, a l’intérêt de placer le lecteur dans une situation similaire à celle du héros : nous nageons en plein flou, constamment pris entre deux eaux. Nous doutons des fantômes du passé, que nous ne comprenons pas, nous spéculons sur ce qui a vraiment pu arriver, tout comme l’ex-enquêteur ne parvient pas à dénouer le fil des décisions des acteurs de son passé. Cette indétermination constante permet de dresser le portrait d’un homme qui navigue sur la crête d’une falaise, au bord de l’abîme, et qui manque continuellement de basculer dans la folie. Ce dangereux jeu d’équilibriste lui demande une énergie folle et nous le voyons se débattre, avant de mesurer pleinement l’étendue de sa détresse.

    Moi qui adore les personnages cabossés par la vie, j’ai presque été trop servie ici. Thorkild n’est pas juste au bord de l’abîme, il se complait à y darder ses yeux, à se pencher pour mieux voir les abysses et à imaginer – voire à orchestrer – sa propre chute. Il refuse certaines mains tendues, il provoque d’autres personnages bien intentionnés et ne fait pas toujours ce qu’il faut pour s’en sortir. En dehors de cela, à travers les brumes de sa souffrance, il faut lui reconnaître une vraie lucidité d’enquêteur. Il parvient à sentir les pistes essentielles, à renifler les pièges et à comprendre – au moment opportun – les véritables courants à l’œuvre sous la surface. Cela ne veut pas dire qu’il a des inspirations géniales qui font de lui un super enquêteur puisqu’il se laisse lui aussi berner, mais ses réflexes, même s’ils sont moins affutés, restent suffisamment précis pour lui permettre de se sortir de quelques mauvaises passes.

    L’enquête en elle- même est intéressante : un petit village perdu en pleine nature encore sauvage, un univers où tout le monde se connaît et où personne ne se méfie de l’autre, des terres balayées par le froid où il est malgré tout difficile de survivre, et cet ordre immuable troublé par un jeune danois qui a finalement disparu, puis de nouveau troublé par l’enquêteur honni, le paria dont les détenteurs de l’autorité se moquent, mais qui fourre aussi son nez là où il ne faudrait pas. Je n’ai à aucun moment suspecté le dénouement du roman. J’ai vu la nasse se refermer lentement sur Thorkild, je l’ai vu se débattre et resserrer le nœud coulant autour de son cou, je me suis exaspérée de le voir faire pile ce qu’il ne fallait pas faire, mais finalement, je n’ai pas su voir au-delà des apparences pour déterminer le mobile et la cascade de crimes qui en découlait.

    Il faut dire également que le récit foisonne un peu et prend des directions que nous n‘attendons pas. D’une presque cold case (la recherche du jeune homme que l’on considère mort), nous passons à plusieurs disparitions, puis le récit policier se mâtine de fantastique avec la présence de fantômes, que ce soit ceux du passé de Thorkild ou ceux de ces contrées lointaines. Si tout cela amène à douter de la santé mentale du personnage principal et donc à flouter encore les contours de l’enquête, cela ajoute aussi un zeste d’étrange qui saisit et glace le sang du lecteur. L’ensemble crée donc un étrange maelström, qui n’est pas déplaisant, mais que nous n’attendions pas forcément.

    Il s’agit d’une traduction, alors il est délicat de parler de la plume de l’auteur, malgré tout, elle est fluide et entraînante. Nous sommes piqués par les réminiscences du passé de Thorkild, bercés par la description de ces contrées sauvages et nous avons envie de percer le secret de la brume et de la mer. Cela crée une atmosphère lourde et poisseuse qui est bien rendue par la plume et également servie par le soupçon de fantastique qui transforme les lieux en des terres inhospitalières, peuplées de légendes et de fantômes.

    Ainsi, j’ai passé un bon moment de lecture avec Tu me manqueras demain. Je reste un peu sur ma faim à cause du passé de Thorkild qui m’a un peu trop chatouillé l’esprit et que j’aurais aimé comprendre mieux. Pour le reste, l’enquête qu’il mène envers et contre tous reste glaçante et délicieusement surprenante. Cette figure d’enquêteur est également intéressante puisqu’il est clairement à la marge du système et fraye entre deux eaux, entre légalité et illégalité, entre conscience du danger et de ses actes et inconscience pure et simple. Une alliance détonante. Je lirai sans doute les autres tomes mais espère voir évoluer Thorkild car l’atmosphère poisseuse qui l’entoure peut vite devenir suffocante.

  • alexandra 9 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Ravie d’avoir découvert ce livre grâce à l’opération VIP !
    Je suis peu familière des polars nordiques, j’ai pas succombé à la vague. Mais il m’arrive d’en lire et cette fois encore ce fut une bonne pioche.
    Ici pas de flic trop stylé mais un ex flic à la dérive. Ancien inspecteur de la police des polices qui vient de sortir de prison, cérébrolésé, suicidaire, dépressif... Thorkild Aske est un paria.
    Mais le paria parfait à envoyer tout là haut sur un îlot paumé pour récupérer un type disparu alors qu’il vivait seul dans un phare.

    C’est âpre, c’est sombre, d’une tristesse et d’une solitude infinie. Ce type rejeté par tout le monde qui semble encore envers et contre tout vouloir pardonner aux morts et les protéger, cet ex flic qui va servir de coupable idéal alors qu’il est là au mauvais endroit au mauvais moment.
    Les douleurs physiques, séquelles d’un accident de la route, sont aussi présentes et pesantes que les douleurs psychiques tout au long du livre. Ce récit est une chute sans fin.
    Les fantômes, les hallucinations, cette frontière si mince entre la réalité et cet autre monde est totalement brouillée chez Thorkild. Mais s’il doute de lui, qui croira en lui ? Qui croira qu’il a vraiment trouvé le cadavre d’une jeune femme sans visage ? Et qui est cette silhouette vêtue d’une combinaison de plongée venue chercher le cadavre alors que la tempête fait rage ?
    C’est un roman qui se joue sur quelques jours, le temps semble par moment suspendu, il fait froid, la mer, la nature sont hostiles. La folie n’est jamais loin, il suffirait d’un rien pour que la raison de Thorkild bascule.
    Roman perturbant, polar atypique, anti héros auquel on s’attache pourtant très vite, si vous aimez ce genre de livre sombre et dur où la psychologie des personnages porte le livre bien plus que l’enquête en elle-même, vous serez servi.

  • Emilie Chloé Trigo 7 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    1er roman traduit en français de cet auteur norvégien (et que je découvrais par la même occasion), ce polar met en scène un flic radié de ses fonctions et sortant de taule (pour une raison que vous découvrirez en lisant le bouquin), névrosé, drogué aux médicaments et suicidaire.
    Le personnage principal absolument parfait à embaucher pour aller retrouver un cadavre noyé dans la mer de Norvège.
    Entre doutes, hallucinations, doutes sur ses hallucinations et enquête menée tambour battant, Thorkild Aske nous donne envie de le suivre dans ses délires, de le croire dans sa sincérité, de nous attacher à lui et surtout, de connaître la suite que la vie lui réserve, puisqu’il semblerait qu’il s’agisse du premier volume d’une trilogie.
    J’ai déjà hâte !
    Merci @bepolar.fr pour cette nouvelle, très belle, découverte !

  • Missbook Missbook 7 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    A sa sortie de prison, l’Ancien enquêteur de la police des polices Thorkild Aske n’aspire qu’à une seule chose : oublier. Oublier qu’il vient de purger une peine suite à la mort de la jeune femme qu’il aimait. Mais les barreaux de son cœur semblent verrouillés à jamais depuis cet accident. Et ce n’est pas son nouveau statut de demandeur d’emploi qui va l’aider à se réinsérer. Alors, quand son psy ,un brin atypique, lui propose une mission, il l’accepte sans trop de conviction et d’enthousiasme. Les parents d’un jeune homme qui réhabilitait un phare en hôtel a vraisemblablement disparu en mer. Sans nouvelles depuis plusieurs jours, l’espoir de ses parents faiblit, mais la nécessité de savoir et de comprendre persiste. L’enquête s’avère compliquée tant par des conditions météos extrêmes que par l’état de Thorkild Aske, totalement dépendant aux médicaments, et dont la perception des événements en est modifiée.
    En cet automne 2021, plongez dans ce polar glacial et torturé, au cœur de la Norvège.
    Si l’ambiance était là, je n’ai cependant pas accroché à l’intrigue. Peut-être trop de longueurs ? Un personnage peu attachant et à la dérive ?

  • marysoad 6 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Heine Bakkeid nous offre ici un thriller, à tendance psychologique, tirant sur le surnaturel.

    Le personnage principal, Thorkild, est un personnage qui m’a tout de suite été attachant. C’est un personnage torturé, tout comme son histoire. J’ai trouvé dommage que l’auteur ne s’attarde pas plus sur son passé, peut-être dans les prochains tomes ?
    Au niveau du décor, l’auteur nous plonge dans le nord de la Norvège. J’ai vraiment réussi à ressentir l’atmosphère des lieux, à me projeter dans cet univers.
    Cependant, je n’ai pas vraiment accroché à l’intrigue, le côté surnaturel ne m’a pas convaincu. Quant à l’histoire avec Frei, j’aurai aimé qu’elle soit beaucoup plus développée. Du coup, je suis restée sur ma faim de ce côté là.

    En tout cas, le livre se lit d’une traite, l’écriture est fluide et on passe un bon moment :)

  • livresetcompagnie_7998 2 novembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Cet ouvrage présente tout d’abord un ancien flic, Thorkild, tout juste sorti de prison, qui tente de se faire une nouvelle vie loin des enquêtes et des interrogatoires. Ceci jusqu’à ce qu’une connaissance lui demande de retrouver son fils, ou plutôt le corps de son fils, probablement mort noyé en mer lors d’une séance de plongée qui aurait mal tournée. Thorkild est loin de se douter que cette noyade a des arrières goûts de meurtre et que sa vie d’enquêteur est loin d’être terminée.

    Si les premiers chapitres n’ont pas su me convaincre plus que cela, le milieu de l’ouvrage m’a happée jusqu’à la fin ! Les révélations s’enchainent et le paranormal s’imbrique dans le réel. Où est la fiction et où est la réalité ? Victime des médicaments pris par le personnage principal, nous évoluons avec son manque, son trouble, ses douleurs et ses espoirs. Nous ressentons littéralement sa dépendance. Une véritable étude psychologique des dépendances médicamenteuses est développée au travers de ce personnage brisé qui oscille entre la vie et cette folle envie d’en finir.

    Cependant, si l’écriture mais aussi l’enquête ont su me convaincre, je reste sur ma fin quant au dénouement trop rapide à mon goût qui m’a quelque peu déçu. L’identité du meurtrier est étonnante mais la manière dont celle-ci est révélée me laisse sceptique bien que la réflexion psychologique qui l’accompagne soit intéressante : l’idée de se convaincre qu’un crime est un accident ou bien qu’il n’est pas prémédité afin de soulager son esprit. Ce concept d’auto-manipulation aurait peut-être mérité un approfondissement. Cela même si cet ouvrage n’en reste pas moins un très bon thriller à mes yeux !

  • l’oeil de sauron 31 octobre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    J4ai adoré cette lecture, elle n’a pas fait un pli, j’ai plongé direct dans les eaux de ce phare et comme Thorkild je me suis perdue en route, déroutée, déboussolée et je me suis posée des questions du genre : où est la vérité ?

    Voilà un roman scandinave qui ne manque pas de noirceur, il est déroutant, loin du clichés du thriller mou même si ici, on navigue plus dans les eaux de la psychologie ou de la psychose, avec un ancien flic taulard bourré d’anxiolytique et avec un cerveau abimé. Ça peut parfois être déstabilisant et c’est ça qui est bon et vraiment jusqu’au bout j’ai eu des doutes. C’est sombre, tempétueux et parfois même assez sarcastique, j’ai adoré ce flic qui n’en est plus un …. dans les faits.

    De révélations, en visions, en déconvenues et en blessures, on flotte dans les eaux du phare en plein noroit et on en redemande….

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2021/10/31/tu-me-manqueras-demain-de-heine-bakkeid/

  • Bill 30 octobre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    A sa sortie de prison, Thorkild Aske n’a plus rien.

    Plus de job à la police des polices - son accident avec la compagne d’un suspect alors qu’il était drogué l’en a privé.

    Plus de femme - elle est partie avec son chef à lui ! 

    Ce qu’il a : une proposition de job dans un centre d’appels, et une addiction aux antalgiques ! 

    Alors quand son psychiatre lui propose de partir dans le grand Nord de la Norvège pour retrouver le fils d’un couple d’amis, il ne peut refuser la mission : le jeune homme, qui réhabilitait un phare en hôtel, n’a pas donné signe de vie depuis plusieurs semaines.

    Il part donc dans cette île bizarre où il rencontrera des personnages bizarres, une infirmière médium, des cadavres qui flottent dans la nuit puis sont enlevés par des êtres étranges, des disparitions ... 

    Un roman assez noir, dans la nuit polaire où les aurores boréales ne font qu’assombrir davantage l’ambiance, un héros attachant dont on see demande comment il arrive à résister à ses multiples épreuves sans être doté des gadgets de James Bond ! 

    Un auteur que je découvre et dont je vais guetter les prochaines productions ! 

    Je remercie BePolar et Points de m’avoir fait parvenir cet ouvrage dans le cadre de l’une des opérations VIP de septembre 2021.

  • Découverte et curiosité 30 octobre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    .SOMBRE.

    Des polars aussi immersifs, j’en lis très rarement et c’est dommage car j’adore ça. J’ai l’impression d’être partie enquêter à la place de Thorkild.

    Dans "Tu me manqueras demain", de Heine Bakkereid, on s’envole direction la Norvège, et plus particulièrement dans l’extrême nord du pays.

    Les nuits polaires et sans fin, le climat brumeux nous sontt extrêmement bien décrits à tel point que j’ai vraiment l’impression d’y avoir été. C’est donc dans ce contexte sombre que va enquêter bien malgré lui Thorkild, ancien policier qui vient de sortir de prison. Et oui, ce personnage est perdu et baigné de mystères.

    Missionné d’enquêter sur une disparition, il se perds entre rêve et réalité. Pas loin de perdre la raison, il semble incapable de mener à bien ce travail. C’est très torturé et à la limite du mystique. Mais que c’est prenant ! On comprend très vite que l’histoire est complexe et pleine de rebondissements. Certains passages sont absolument bien documentés mais effroyables à lire, je préfère vous prévenir. Ce ne sont pas des scènes de violences ni de tortures, ce sont des passages scientifiques. Je n’en dis pas plus pour pas vous spoiler.

    Je compte lire très prochainement son deuxième roman.

    J’espère qu’il sera aussi bien ficelé que celui-ci. Je comprends tout à fait pourquoi il a été sélectionné au prix Nouvelles voix du polar. C’est tout à fait mérité à mon sens. Tout est inclus pour lire un bon polar : suspense, contré perdue et un ex-flic à la dérive abîmé par la vie.

  • celine85 29 octobre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Thorkild Aske anciennement enquêteur à la police des polices sort de prison de Stavanger. Son psychiatre va lui demander un service. Retrouvé Rasmus le fils d’Arne et Anniken. La police pense qu’il est mort dans un accident de plongée en se noyant parce qu’elle n’a pas vu son équipement de plongée sur son bateau retrouvé. Il finit par accepter cette mission comme « détective privé » plutôt que de travailler dans un centre d’appel comme on lui a proposé. Rendu sur place, il découvre un cadavre mais pas celui auquel il s’attendait. Les fantômes du passé sont jamais loin…
    C’est le premier livre de cet auteur norvégien qui est traduit en français. Ma lecture c’est fait avec des hauts et des bas. L’histoire manquait de consistance, le rythme est majoritairement plat. Heureusement que certaines descriptions de scènes apparaissent de temps en temps. Elles sont bien noires et difficiles à lire, elles donnent quelques frissons. Un livre comme les montagnes russes.

  • L’atelier de Litote 28 septembre 2021
    Tu me manqueras demain - Heine Bakkeid

    Coup de cœur pour ce premier roman policier qui place dors et déjà la barre haute. Un thriller inoubliable avec sa façon de glisser vers le surnaturel, une intrigue qui nous donne encore plus qu’une simple enquête policière. Thorkild Aske a tout du anti-héros, il vit comme un homme traqué sous emprise médicamenteuse, avec un lourd passé qui se dévoile à nous par des flashbacks sur l’accident qui lui est arrivé et pourquoi sa vie est devenue si désespérée. Ne mettons pas de côté la touche bienvenue d’humour noir. Alors que l’hiver s’installe l’ancien enquêteur sort de prison avec une réputation salie, un travail perdu à jamais et une culpabilité de tous les instants. Pourtant il accepte à la demande de son psychiatre, d’enquêter officieusement sur la disparition d’un jeune homme qui rénovait le phare d’une petite île dans le nord du pays. Même si la police locale semble vouloir classer l’affaire rapidement et peut-être justement à cause de cela la mère du disparu insiste pour que l’on retrouve le corps de son fils. L’île battue par les vents dévoile un secret lorsque la mer recrache le corps d’une femme sans visage à la place du jeune homme. Un superbe thriller qui vient s’insinuer lentement mais surement dans notre cerveau faisant apparaître les fonds marins comme dangereux et fantasmagoriques. Alors que dans le même temps l’auteur mène une introspection sauvage dans les profondeurs l’âme humaine. Il y a des passages fabuleux qui se déroulent sous l’eau, j’étais moi aussi sous immersion. Avec une ligne de temps réduite à 8 jours, l’action se joue tout en tension, en rebondissement et en surprise qui donne de multiples pistes à suivre sans jamais parvenir au moindre résultat. Impossible à poser, il fait partie des livres dont j’avais envie qu’ils ne finissent jamais. Pourtant la chute est passionnante et c’est uniquement en la découvrant que j’ai compris la portée de ce que l’auteur a imaginé pour nous, une suite serait grandement appréciée. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.