Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

À cache-cache

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

15 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Noem 22 juillet 2021
    À cache-cache

    Voici la suite des histoires du commandant de police Helen Grace, enfermée dans la prison de Holloway dans l’attente de son procès pour meurtre.
    Elle essaye de survivre dans cet environnement hostile, quand un meutre a lieu dans la cellule voisine à la sienne. Reprenant ses vieux instincts, elle poursuit alors le tueur pour l’arrêter dans sa folie meurtrière.

    MJ Alridge, signe encore un très grand thriller. Elle montre deux femmes, luttant et prêtes à tout, pour arrêter les bons coupables.
    L’intrigue principale, qui a lieu dans l’univers clos de la prison, est angoissante et étouffante. On s’inquiète face aux multiples dangers auxquels est exposée Helen Grace.
    L’intrigue secondaire, menée par Charlie Brook, pour innocenter Helen est aussi palpitante et prenante.
    Et bien sûr la journaliste, Émilia Garanita, est toujours aussi irritante.

  • Savy 29 mai 2021
    À cache-cache

    comme toujours c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Helen Grace. Accusée d’homicide elle se retrouve en prison celle là même où sa sœur fut incarcérée suite au meurtre de leur parents .

    Son incarcération fait évidement le bonheur de certains de ses collègues qui doute de son innocence mais c’est sans compter sur Charlie sa coéquipière qui fait tout pour la faire sortir de là.

    Pas de temps mort pour ce huit-clos en milieu carcéral,cette fois Helen doit faire face à trois meurtres de détenues

    Ce 6e tome est encore une fois une belle réussite.

  • DesLivresEtMoi7 10 mai 2021
    À cache-cache

    Honte à moi de découvrir la plume de cet auteur britannique par ce sixième opus en participant à une opération “Masse Critique” sur Babelio, et ce alors même que j’en ai déjà plusieurs dans ma bibliothèque… Qu’à cela ne tienne, c’était l’occasion de franchir le pas et de rencontrer enfin ce personnage récurrent, expérience que je ne regrette pas !

    Si je vous invite très fortement à lire les précédents titres de cette série avant de vous lancer dans cette lecture, ceci afin d’éviter cette sensation très dérangeante d’avoir loupé un épisode, sans oublier les inévitables spoils, toujours est-il que l’auteur nous offre ici une double intrigue particulièrement sombre, nerveuse et pleine de suspense, bien construite et rondement menée.
    Dès lors on se laisse embarquer dans ce récit riche en rebondissements et autres péripéties aux côtés d’un duo d’enquêtrices auxquelles on a tôt fait de s’attacher et pour lesquelles on ne manque pas de s’inquiéter, et ce en dépit des éléments qui pourraient m’avoir échappés.
    Servi par une plume fluide, agréable et efficace, un style vif et prenant, rythmé par des chapitres courts et entraînants, ce livre se lit d’une traite et se savoir de la première à la dernière ligne.

    En bref, un thriller nerveux et haletant qui me donne d’autant plus envie de reprendre cette série à ses débuts… “Am Stram Gram“, Pic et Pic et dans ma PAL !
    (Lu en mai 2021)
    Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2021/05/chroniques-2021-a-cache-cache-de-m-j-arlidge.html

  • Lamarcheusequilit 29 avril 2021
    À cache-cache

    M.J. Arlidge m’a embarqué une nouvelle fois dans son roman.
    La construction est efficace, les chapitres sont courts et mettent du rythme à ce thriller.
    L’intrigue est bien ficelée. Le milieu carcéral est fort bien décrit, et même moi qui ne le connait pas, je trouve la description fortement vraisemblable.
    Ce tome est fortement lié au précédent contrairement aux autres.
    Un autre point que j’ai aimé, c’est le fait que ceux qui n’ont pas "soutenu" Helen ne s’en sortent pas indemne.
    J’ai hâte de lire la suite, de savoir comment Helen va se remettre (personnellement et professionnellement) de cet épisode. Hâte également de connaître comment la carrière d’Émilia la journaliste va évoluer.

  • Marielle69 6 avril 2021
    À cache-cache

    Une partie de cache-cache macabre avec un tueur en série entre les murs d’une prison…

    Un bon thriller avec un rythme marqué par de nombreux rebondissements, des chapitres très courts.

    De quoi passer un très bon moment de lecture.

  • Killing79 11 mars 2021
    À cache-cache

    Fin d’année 2020, j’ai découvert les romans de MJ Arlidge avec le 7ème volume de sa série « A la folie, pas du tout ». Ma première approche a été convaincante. Je m’étais alors engagé à m’intéresser au reste de l’œuvre de cet auteur anglais. La sortie presque simultanée de l’épisode suivant et de la version poche du précédent sont tombés à pic pour remplir ma promesse.

    Une nouvelle fois, l’efficacité est une valeur qui définit parfaitement ce livre. Avec des chapitres simples et très courts (3-4 pages) qui passent d’un protagoniste à un autre, les pages se tournent à une vitesse folle. Le livre se dévore au rythme des scènes d’action et des révélations. Les péripéties ne laissent pas de répit au lecteur et le mystère monte crescendo. Dès que l’on entre dans le manège, on ne peut plus s’arrêter.

    En parallèle de l’histoire express qui file devant nos yeux, on en apprend plus sur les protagonistes. Au fil des épisodes, leur personnalité se développe et on s’attache de plus en plus à eux. On devine leur véritable nature lorsqu’ils se retrouvent face à l’adversité.

    Avec ma manie de commencer les séries par le milieu, je ne suis bien sûr pas à l’abri de divulgations. J’ai eu donc ce que je méritais avec cette aventure, qui m’a révélé des éléments importants du passé. Je me suis puni tout seul en me gâchant quelque peu les surprises des premiers épisodes.

    Malgré ces petits tracas dont je suis coupable, cette aventure a encore réussi son l’effet sur moi. Dorénavant, pour une recherche d’adrénaline, faites comme moi, adoptez MJ Arlidge. Il vous embarquera dans une spirale narrative et vous en sortirez à bout de souffle. Je me suis tellement amusé qu’il faut à tout prix que je m’oblige à rattraper mon retard ! Promis !

    https://leslivresdek79.com/2021/03/11/633-mj-arlidge-a-cache-cache/

  • eva94 7 mars 2021
    À cache-cache

    Encore une enquête pour Helen Grace.
    Accusée d’un triple meurtre, l’enquêtrice se retrouve au sein d’un pénitencier pour femmes.
    Sa voisine de cellule est assassinée en pleine nuit, Helen ne peut rester sans rien faire, malgré les menaces qui pèsent sur elle en tant que flic.
    Pour sauver sa peau et celles de ses codétenues, elle n’a pas le choix, qui sera la prochaine ?
    Son amie et collègue Charlie de son côté, ne reste pas les bras croisés et cherche à prouver l’innocence d’Helen, envers et contre tous.
    Les deux enquêtes sont menés de front malgré tous les dangers.

    Helen plongée dans l’enfer carcéral presque sans aide interne, va tout faire et mener à bien ses recherches.

    Charlie va trouver le coupable du triple homicide qui accuse Helen et va non seulement la sortir de cet enfer mais également lui sauver la vie.

    Toute l’intrigue que l’on apprécie

  • Le Monde de Marie 12 février 2021
    À cache-cache

    Comme toujours l’auteur nous embarque dans un récit au rythme intense. Des chapitres courts dans lesquels on suit les divers protagonistes principaux. Une intrigue avec, dès le départ, un sentiment fort d’urgence.

    Helen Grace incarcérée injustement va voir ses instincts d’enquêtrice resurgir pour élucider l’horrible meurtre de la détenue Leah Smith. Chose qui ne sera pas aisée car, non seulement elle n’est pas dans les bonnes grâces des gardiens mais en plus, elle est la cible d’autres femmes qu’elle a conduites dans cette prison. Elle se montrera tenace et, malgré le peu de moyens dont elle dispose, mettra tout en oeuvre pour élucider le crime.

    Une intrigue très bien ficelée. J’ai cru avoir découvert qui très vite mais je me suis, avec grand plaisir, totalement laissée berner. L’auteur nous conduit sur une piste pour ensuite prendre une toute autre direction. Que du bonheur. Surtout que la révélation est assez inattendue.

    A l’extérieur des murs de Holloway, Charlie mène ses investigations en dehors des clous afin de trouver les preuves qui lui permettront d’inculper le neveu de Grace et de rouvrir l’enquête pour innocenter cette dernière. Elle risque son poste.

    Un récit prenant, palpitant et qu’on va vivre, surtout sur la fin, sous très haute tension. Absolument excellent !

  • nicolas 18 octobre 2020
    À cache-cache

    En voyant ce nouveau tome d’Helen Grace, je me suis dit : " Tu as été déçu mais ça ne veut pas dire que ça va se renouveler". Là, c’est une autre histoire ! Helen Grace est au fond du trou ! Après Oxygène, Helen a été inculpée pour homicide. Ses collègues une en particulier, Charlie en doute pleinement. Elle découvre des preuves qui vont changer l’opinion de sa supérieur, Sanderson.

    Helen quand à elle purge sa peine dans une prison pour femmes, la plus dure d’Angleterre. Mais la tranquillité des détenues va être chamboulée. Des pensionnaires sont retrouvées assassinées et de manières cruelles ! Dans ce huis clos pénitencier, Helen va renouer avec sa vocation. Parviendra-t-elle à faire triompher la vérité ?

    C’est un tout autre polar que celui-ci lu pendant l’été : Au feu les pompiers ! On retrouve Helen au caractère bien trempé et décidé à ne pas faire partie des victimes malgré les relations qu’elle entretient avec les autres détenues mais certaines d’entre elles vont lui accorder leur confiance. Dans ce nouvel c’est un autre voyage dans la société britannique contemporaine, celle du monde carcérale. Tous les gestes et autres rituels ont une signification importante.

  • celine85 8 juillet 2020
    À cache-cache

    Le commandant de police Helen Grace se retrouve à attendre son procès à la prison pour femmes de Holloway. Pendant son incarcération, une détenue Leah Smith va être assassinée. On la retrouve la bouche et les paupières cousues, ses parties génitales mutilées et chaque orifice de son corps a été bouché, rempli avec ce qui ressemblerait à de la vaseline.
    Soif de justice, Helen va vouloir démasquer le responsable, surtout que d’autres femmes vont subir le même sort. Mener une enquête en étant détenue et dans un environnement où les flics ne sont pas les bienvenues ne va pas lui faciliter les choses.
    Pendant ce temps, à l’extérieur, une de ses anciennes collègues Charlie Brooks va tenter de prouver son innocence pour les meurtres dont elle est accusée.
    M. J. Arlidge sait décrire de manière réaliste les conditions de vie dans l’univers carcéral (manque de personnel, trafics, violences,….) Bon rythme de l’intrigue. L’identité du coupable et sa motivation sont vraiment dévoilés à la toute fin et c’est vraiment appréciable. Bien malin celui qui pourrait découvrir son identité avant.

  • Journal de Bord d’une Lectrice 1er juillet 2020
    À cache-cache

    6ème opus de la saga de l’enquêtrice Helen Grace.
    Je n’ai pas lu les romans précédents mais ça n’était pas gênant pour la compréhension de l’histoire.

    Helen Grace, officier de police, se retrouve enfermée dans la prison d’Holloway pour un triple homicide.
    Le roman se dédouble : d’un côté on partage le quotidien de la prisonnière entourée de femmes qu’elle a elle-même arrêtées lorsqu’elle était en fonction, et de l’autre on suit le parcours de son amie et ancienne collègue, Charlie, qui continue officieusement l’enquête pour prouver l’innocence d’Helen.

    Mais une série de meurtres intervient au sein de la prison, des femmes sont retrouvées mortes dans leur cellule, tous orifices cousus. Helen va alors tout tenter pour élucider ces meurtres et rétablir une relative sécurité au sein de la prison.

    Les chapitres sont courts ce qui donne un rythme entrainant au récit, la tension monte progressivement, on est d’abord étouffé par l’atmosphère confinée de la prison, l’étroitesse des cellules et la misère ambiante, puis la cadence s’accélère et les éléments d’une mutinerie au sein de la prison se mettent en place pour finir en apothéose.

    L’intrigue est menée tambour battant, on lit le souffle court, et la fin est inattendue.

    Je recommande !

  • Mes Carnets Litteraires 24 juin 2020
    À cache-cache

    Ce nouvel opus est particulièrement réussi !
    Ce page-turner, aux chapitres très courts et au rythme haletant, se dévore littéralement.
    L’intrigue, qui se déroule en huis-clos au sein d’une prison, ne souffre d’aucun temps mort.
    L’auteur a su se renouveler et a considérablement fait évoluer le personnage d’Helen Grace.
    On y découvre une femme différente, plus humaine, plus sensible et plus attachante.
    Ses penchants SM, qui prenaient trop de place à mon goût dans les tomes précédents sont mis de côté par la force des choses dans cette histoire et c’est tant mieux !

    ➡️ Un 6ème tome différent des précédents qui donne un nouveau souffle à la série !

  • Sylvie Belgrand 17 mai 2020
    À cache-cache

    M.J. Arlidge n’a pas son pareil pour mettre en place une atmosphère anxiogène et pousser à fond la pression sur ses personnages et sur le lecteur. Une fois encore, l’inspectrice Hélène Grâce est dans de beaux draps et va devoir lutter pour sa vie et sa liberté. C’est tellement bien écrit et passionnant qu’on souffre et qu’on espère avec elle à chaque page.

    Les chapitres sont courts, percutants, impossible de lâcher cette lecture.

    #ACacheCache #MJArlidge #LesEscales #NetGalleyFrance #Netgalley #lecture #livres #chroniques #polar #Thriller #TueurEnSerie #SerialKiller

    Le quatrième de couverture :

    Helen releva la tête, elle refusait de paraître vaincue, mais elle ne vit qu’une centaine de visages railleurs se réjouissant de son malheur. Si elle avait encore été officier des forces de l’ordre respecté, elle aurait réglé son compte à un individu comme Campbell vite fait bien fait. Mais elle était bien désormais impuissante. Ici, elle était la cible des moqueries, une bombe à retardement, un trophée à brandir pour quiconque aurait le courage d’attaquer.
    Elle avait tenu le coup jusque-là, mais combien de temps la chance lui sourirait-elle ? Elle était cernée de toute part par des femmes prêtes à lui trancher la gorge à la première occasion et les autorités pénitentiaires refusaient de considérer le risque qu’elle encourait. Elle n’avait nulle part où aller, nuller part où se cacher, et ne pouvait relâcher sa garde un instant.
    A Holloway, le danger guettait à chaque recoin.

  • loeilnoir 1er mai 2020
    À cache-cache

    Helen Grace, incarcérée à la prison d’Holloway pour des meurtres qu’elle n’a pas commis, n’en mène pas large : elle est la cible de violences gratuites et des ambitions vengeresses de criminelles qu’elle a elle-même envoyé « au trou »… Lorsque dans la cellule voisine de la sienne, le corps sans vie de Leah Smith, une jeune condamnée à perpétuité, est découvert mutilé d’une façon abominable, Hélène, incriminée par un gardien, se doit de mener l’enquête pour prouver son innocence. A l’extérieur, son ancienne collègue, le capitaine Charlie Brooks, lui voue une loyauté sans faille et cherche à la faire libérer en tentant de coincer le véritable coupable de son incarcération : Robert Stonehill qui n’est autre que le neveu d’Hélène… Mais face à la persévérance de Charlie se dressent ses supérieurs et la jeune mère de famille risque bien de perdre son poste… Envers et contre tous le duo féminin aux caractères bien trempés mettra tout en oeuvre pour que les vérités éclatent…

    M.J Arlidge nous offre de nouveau un thriller mené tambour battant. Tout est réuni pour faire de ce livre un véritable page-turner : des chapitres très courts, un style sans fioriture, un rythme haletant et un suspense habilement distillé. L’auteur mêle de façon subtile deux intrigues complexes : celle que devra résoudre Hélène au sein de la prison et celle menée par Charlie entre Londres et Southampton, liée au précédent opus de l’auteur, Oxygène que je n’ai pas lu… Cela n’a pas gêné ma lecture, mais les références à ce livre sont si nombreuses, que je regrette tout de même d’avoir fait abstraction de ce tome… L’univers carcéral me semble dépeint de façon tout à fait réaliste. L’empathie pour les personnages est bien présente : j’avais cette impression oppressante d’être emprisonnée tout comme Hélène Grace, dans un milieu très hostile où plane un fort sentiment d’insécurité, surtout après des crimes pour le moins sordides… Si l’auteur sait parfaitement rendre détestables les machos et les arrivistes, il parvient à merveille à faire la part belle aux personnages féminins : nos deux héroïnes opiniâtres et attachantes et également certaines détenues obligées de laisser derrière elles tout espoir de revoir un jour leurs proches, leurs enfants…

    Je remercie Net Galley et les Editions Les Escales pour la lecture divertissante de ce très bon roman.

  • angelita 28 février 2020
    À cache-cache

    A cache-cache de M.J. Arlidge, Présentation
    Leah est à Holloway. Elle se sait en danger. Cela fait 4 ans qu’elle est en prison. Elle tient pour ses jumeaux dont elle a été séparée alors qu’ils étaient bébé. Malgré sa condamnation à perpétuité, elle espère sortir un jour.

    Helen Grace est en prison. Elle attend son procès. L’enquête a démontré qu’elle est coupable. Elle sait que son neveu est derrière tous ses meurtres. Mais comment prouver son innocence ?

    Un meurtre survient en prison.

    Avis A cache-cache de M.J. Arlidge
    Avant d’écrire ma critique pour ce roman, j’ai lu l’ancienne, Oxygène. Et je ne m’étais pas trompée. C’est bien la suite et l’un et l’autre doivent se lire dans l’ordre. Si Oxygène m’avait réellement laissé sur ma faim, ce n’est pas le cas pour A cache-cache. Les chapitres très courts font tourner les pages au lecteur, et ce avidement. Cela a été mon cas. Je ne suis absolument pas déçue de ma lecture. La tension est palpable dès le départ.

    On retrouve les personnages de l’opus précédent. Helen Grace en héroïne déchue car elle est en prison en attente de son procès pour meurtre. L’enquête bouclée la désigne comme coupable des trois meurtres. Mais c’est sans compter sur Charlie, sa fidèle amie et collègue, qui n’hésite pas à enquêter malgré ses chefs. Et cela va payer. Sanderson, autre amie d’Helen, qui a fait tomber Helen par son enquête et qui a pris sa place, va se ranger aux côtés de Charlie car les éléments amenés vont lui faire rouvrir l’enquête. Et tant pis pour sa place, son avancement. La vérité doit surgir. Et là, on se rend compte que malgré ses nombreux succès, il y a une histoire de vengeance personnelle. Helen, par son comportement, ses refus, s’est mis à dos une personne indispensable dans la hiérarchie. Ces femmes sont tenaces, elles osent prendre des risques, aussi bien personnels que professionnels, et ce pour leur amie, mais aussi pour faire éclater la vérité. Comment vont-elles en sortir toutes les trois ? Les liens vont-ils se renouer malgré son passé, ses cachotteries ?

    L’univers carcéral en Grande-Bretagne avec cette prison pour femmes. Helen Grace aura fort à faire puisqu’elle est en détention provisoire avant son procès. Surtout que dans cette prison, elle retrouve des détenues qu’elle a fait enfermer. Alors, de nombreuses femmes veulent sa peau. Et en prison, la violence est vraiment partout. Même dans une prison, la porte fermée, on doit se méfier de tout et tous. Surtout qu’un premier meurtre survient. Et un meurtre horrible. Il en faut peu pour que la peur s’installe jusqu’à ce que cela soit l’émeute. Ces décès touchent Helen car ces femmes mortes sont les seules à lui avoir tendu la main. Très vite, elle retrouve ses réflexes, jamais perdus. Et comme tout s’achète en prison, elle va pouvoir avoir accès à des documents. Ensuite, elle apprendra certaines astuces carcérales qui vont lui permettre de continuer son enquête. Pratiquement sans lien avec l’extérieur, elle ne sait pas ce qui se passe en sa faveur. Heureusement. Aurait-elle continué son enquête au sein de la prison ?

    Le style est percutant, les mots ne sont pas vides de sens. On découvre l’univers carcéral féminin. Que ce soit en Grande-Bretagne ou en France, les conditions sont les mêmes. Manque d’effectifs, employés mal payés, directeur souvent dépassés. La répression est toujours mise en place car la peur existe des deux côtés. Dans ces prisons, on peut côtoyer de tout et selon le meurtre commis, le détenu subit une double peine, surtout lorsqu’il a tué un enfant. Trafics en tout genre, gangs, l’univers carcéral est bien décrit en ces quelques pages. Tout comme la douleur des familles, des enfants, qui perdent un de leurs membres. Il y a aussi ces espoirs de libération continuellement déçus par des refus motivés.

    Les chapitres sont très courts et alternent très vite. Et surtout on n’oublie pas l’ennemie jurée d’Helen, Emilia, qui a su surfer sur la vague du succès de l’arrestation d’Helen. La journaliste dans toute sa splendeur qui n’émet aucune accusation mais dont le venin est distillé profondément afin que le lecteur se fasse l’opinion désirée par Emilia. Est-ce que le vent va tourner pour elle aussi ?

    Il m’a toujours été conseillé de lire le premier de la série, Am Stram Gram, je l’ai dans ma PAL, ce sera chose faite, mais pas tout de suite.

    Je remercie les Editions Les Escales pour m’avoir permis de lire A cache-cache.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.