Bruler L’automne - Stephane Jolibert

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

S’il n’y avait les jours qui lassent, s’il n’y avait le manque de la terre, sans doute que l’Indien serait
resté ici, dans cette ville à turbiner aux côtés des citadins. S’il n’y avait ce manque aux tripes, le
même qui dézingue l’âme et chavire le cœur, si seulement les souvenirs avaient cette capacité à ne
jamais s’éveiller, s’ils avaient l’obligeance de se taire, sans doute que jamais il ne serait rentré chez
lui.
S’il n’y avait le temps qui fuit et si le passé n’avait pas pour sale habitude de rattraper le présent. Si
seulement...
De retour, l’Indien se heurte aux souvenirs et à un monde qu’il ne reconnaît plus, un monde sans
règle et sans scrupule, un monde possédé par d’autres.
Il se met alors en quête de réinstaller l’avenir, mais l’Indien n’a rien d’un Indien, n’en est pas un.
L’Indien a hérité de ce qualificatif du fait que son poing part aussi vite qu’une flèche dès lors qu’on
le cherche.

Et puis l’Indien n’est pas seul, traîne dans sa tête une autre voix que la sienne, une voix d’outre-
tombe, celle du Doc, celle d’une enfance broyée, laminée par la rancœur.

Et parfois les voix sont des armes plus redoutables que des flingues.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.