Cartel - Don Winslow

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Vos avis

  • jeanmid 30 septembre 2018
    Cartel - Don Winslow

    Don Winslow nous embarque dans son dernier roman dans une saga épique et sanglante . Une guerre sans fin pour régner sans partage sur le business de la drogue . Un trafic gigantesque entre le Mexique et les Etats Unis aux mains de cartels de plus en plus gourmands et dont les cibles de choix sont la possession des villes frontières entre les deux pays . Il nous décrit aussi un conflit plus personnel entre deux ennemis héréditaires : Adan Barrera l’un des parrains de la drogue mexicaine et Art Keller agent de la DEA qui n’a de cesse que de mettre fin aux agissements du premier .Un combat à distance qui fera beaucoup de victimes innocentes ou non .
    Un récit fort et captivant qui nous montre une lutte où tous les coups sont permis entre des organisations pour la maitrise d’un commerce qui se chiffre en milliards de dollars . En toile de fonds un pays , le Mexique , où les politiques comme la plupart des militaires et policiers sont à la solde des narco trafiquant et où quelques- uns tentent de survivre et de se rebeller contre l’ordre établi dans leur dos . Parmi eux Marisol , un médecin qui vient en aide aux plus démunis dans son dispensaire ou Pablo et Ana , deux journalistes qui assistent impuissants à la multiplication de ces crimes impunis dans leur ville de Ciudad Juarez .
    Difficile de sortir indemne de la lecture de ce roman où la mort est omniprésente et sous ses plus horribles atours .Le noir côtoie le rouge au quotidien et on en vient même comme Pablo , un des héros du livre , à trouver ça normal . On s’habitue aux décapitations , aux corps démembrés , aux femmes violées et égorgées , aux enfants assassinés. Mais l’auteur , lui , ne se résigne jamais devant l’insoutenable , l’indescriptible et continue de témoigner en hommage aux trop nombreux journalistes tués pour avoir fait leur travail , aux innocents morts sans savoir pourquoi . Ce livre montre malheureusement trop bien que la fiction peut dépasser la terrible réalité que vivent et subissent encore des milliers de gens , au Mexique et ailleurs .

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.