Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Contagion - Lawrence Wright

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
28 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

En Asie, 47 personnes succombent à une fièvre mystérieuse. Envoyé sur place par l’OMS, Henry Parsons, épidémiologiste de renom, découvre à quel point le virus est contagieux. Lorsqu’il apprend qu’un homme contaminé est en route vers La Mecque, où des millions de musulmans vont être rassemblés pour le pèlerinage annuel, c’est le début d’une course contre la montre pour enrayer l’épidémie. Mais, en quelques semaines seulement, le monde entier est touché et sombre dans une crise sans précédent. La MALADIE se propage, mettant à mal les institutions scientifiques, religieuses et politiques, et décimant une partie de la population. Trouvera-t-on la solution à temps ?

Électrisant, hallucinant et, en un sens, historique, ce thriller hors norme, qui rappelle les meilleurs ouvrages de Michael Crichton, nous propose une expérience peu commune. Conçu comme un roman d’anticipation, il a cessé d’en être un au moment même de sa parution, prenant ainsi une étrange allure prophétique. En plus d’une intrigue d’une efficacité et d’un réalisme saisissants, Lawrence Wright, prix Pulitzer, nous offre ici une exploration fascinante des épidémies, de leur histoire et de leur prévention. Ridley Scott travaille actuellement à l’adaptation cinématographique de Contagion.
Source : Site éditeur

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • Matildany 24 janvier 2021
    Contagion - Lawrence Wright

    Comme le présente l’éditeur, c’est un roman d’anticipation qui a cessé d’en être un au moment de sa parution.

    Henry Parsons, épidémiologiste émérite, est envoyé dans un camp à Jakarta, car un mystérieux virus y sévit. Il réalise vite que cela pourrait provoquer une pandémie, et lorsqu’il découvre que son propre chauffeur, pouvant être contaminé, est en route pour la Mecque, il n’a comme d’autres choix que de tenter de le retrouver.
    Un récit passionnant, qui mêle anticipation ( au moment où Mr Wright l’a rédigé en tout cas), politique, thriller scientifique, ...ça se lit très facilement, et force la réflexion sur l’évolution et le déclin des civilisations qui nous ont précédées, sur le fait que nous sommes à la merci des technologies que nous avons créées.
    Ce qui m’a par contre un peu dérangée dans la lecture, c’est le peu de repères temporels...on croit parfois que cela se déroule en quelques jours alors qu’on a passé des semaines par exemple...cela m’a par moment gênée dans la lecture. Il y a aussi une incohérence avec
    Helen rousse p.53 puis blonde p.340. Ce n’est qu’un détail, mais cela fait chuter pour moi la rigueur, d’un roman autrement étayés de solides données scientifiques, mais accessibles...
    Au final, un roman prenant, un thriller réussi mais déforcé par ces points évoqués. Et distrayant, malgré la mise en abyme involontaire.

    https://instagram.com/danygillet

  • ginette66 19 décembre 2020
    Contagion - Lawrence Wright

    bonjour
    livre prémonitoire.
    comme par hasard, il y a 1 heure, j’ai acheté "pandémie" de robin cook

  • bonne_heure_litteraire 8 décembre 2020
    Contagion - Lawrence Wright

    Je ne sais pas si lire un tel roman en pleine période de pandémie mondiale était vraiment judicieux...car toute l’histoire tourne autour de ce fléau qui touche le monde. Nous ne sommes pas sur le COVID 19 mais sur le Kongoli, virus hautement plus dangereux mais ayant des souches quelques peu similaires.
    .
    J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé extrêmement bien détaillé mélangeant fiction et véritables recherches scientifiques. Un récit angoissant sur les conséquences que pourrait avoir ce virus, d’abord sur notre planète pouvant aller jusqu’a l’éradication de la race humaine et animale, et ensuite dans les conflits entre les différentes nations qui pourraient créer une véritable guerre.
    .
    Ça aurait pu être un coup de coeur mais les passages sur ces conflits politiques plombent un peu l’histoire à mon sens car j’ai trouvé ça très long et pas toujours très clair à comprendre...
    .
    Mais en tout cas c’était vraiment un super bouquin, où l’on apprend tellement de choses, qu’il mérite d’être lu.

  • Maks 17 novembre 2020
    Contagion - Lawrence Wright

    La question récurrente que l’on peut se poser dès le départ, c’est : Dois-je lire ce roman maintenant, dans la situation sanitaire actuelle ? La réponse est oui pour ma part.

    Déjà car ce n’est finalement pas si proche de ce qui nous arrive en vrai avec le covi̇d19 mis à part quelques grandes lignes comme les deux vagues de la maladie, la course au vaccin, la difficulté des déplacements. Ici c’est une proposition plus virulente d’une pandémie, plus rapide aussi, plus meurtrière.

    Pour le scénario, j’ai aimé, beaucoup aimé même, mais vous devez garder à l’esprit qu’il n’y a pas comparaison avec la réalité et l’actualité, mais plutôt du "scénario catastrophe" poussé. Effondrement total de l’économie mondiale, menace de guerre nucléaire dans une ambiance géopolitique sévère, gouvernements affaiblis à l’extrême.

    Le côté scientifique auprès du personnage principal "Henry" m’a captivé. J’ai adoré ce personnage, fragile et fort à la fois, très humain et soumis à ses propres doutes et conflits intérieurs, on aborde également la religion, tout du moins de manière assez large mais intéressante sur "La croyance" à quelque chose.

    Le thème des proches, de la famille, des amis, est également vu avec tact et efficacité.
    L’écriture est bonne, c’est écrit et documenté comme il faut, même si parfois la construction est exigeante et un peu emmêlée (surtout en milieu de roman) et que j’aurais aimé voir certains détails plus approfondis.

    Je conseille fortement cette lecture aux amateurs de thrillers géopolitico-scientifiques et de scénarios catastrophes.

    https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2020/11/contagion-lawrence-wright.html

  • jeanmid 11 novembre 2020
    Contagion - Lawrence Wright

    Essayez un peu d’imaginer que nous soyons un jour touchés par un virus implacable . Une véritable contagion , sans remède efficace , sans vaccin à l’horizon , qui touche tous les peuples sans distinction d’âge ni …. de religion . Les spécialistes en épidémiologie de tout pays n’ayant que la quarantaine ou le confinement comme solution efficace à court terme à proposer pour tenter de l’endiguer, complétée par la généralisation du port de masques et la mise en application de gestes barrières .
    Même si cela ressemble à de la fiction c’est bien ce scénario catastrophe que nous propose l’auteur américain Lawrence Wright .Je vous préviens tout de suite on est loin ici des “romans feel good” . Alors si vous avez déjà le moral dans les chaussettes , passez votre chemin .

    Tout commence en Indonésie , à proximité de la capitale Jakarta , dans un camp officiellement de réfugiés où sont en fait parqués , dans le dénuement le plus extrême , des homosexuels mis au ban de la société par les autorités , considérant le statut de l’homosexualité comme une maladie psychiatrique voire dégénérative . Quand l’intolérance est élevé au statut d’abomination.nationale .
    Henry Parsons , un épidémiologiste de renommée internationale est envoyé sur site par l’OMS .Il va y découvrir la gravité de la situation : des morts en pagaille , trois médecins de MSF morts sans comprendre ce qui leur arrivait ,de nombreux malades , infectés, totalement démunis et le reste , des désespérés en attente d’une hypothétique aide de l’extérieur . le Kongoli venait de faire ses premières victimes.
    La suite c’est malheureusement une contagion totale de l’épidémie , favorisée par l’ignorance de certains , la peur des autres ou la manque de cohérence des politiques de santé des différents pays .
    Quant à notre ami le professeur Henry Parsons il est bien seul pour sauver le monde entier , même si il est américain et même si il n’a pas dit son dernier mot .
    Mais n’est-ce pas déjà trop tard ?

    Certains diront que ce roman est opportuniste - il est paru en version originale en avril 2020 - et ils auront sans doute raison . Mais l’écriture , elle , a nécessairement commencé plus tôt alors que l’épidémie du Covid n’avait sans doute pas encore démarrée ..
    Quoi qu’il en soit on appréciera la qualité de l’écriture , du style et des personnages , même si les aventures du professeur Henry Parsons peuvent sembler par moment un peu caricaturale voire peu crédible compte tenu de son exposition au virus .
    J’ai également moyennement apprécié ce double récit qui met en avant , presque au même niveau , la propre histoire du professeur et la progression du virus , la première semblant quelque peu disproportionnée quant au thème du livre .
    Les amateurs de science , de biologie seront par contre sans doute comblés voire pour certains enrichis par l’histoire des virus , les recherches liées et les succès rencontrés contre ces bactéries qui nous veulent du mal ou que certains veulent cultiver à des fins guerrières .

    Bref un ressenti mi figue mi raisin pour ce thriller scientifique où le coupable est connu mais dont la fin des agissements est singulièrement difficile à anticiper voire à stopper définitivement .

  • Les lectures de Maryline 3 novembre 2020
    Contagion - Lawrence Wright

    Lorsqu’on m’a proposé ce roman lors de la "masse critique privilégiée Babelio", je me suis dit que ça pouvait être sympa en cette période de voir comment l’auteur avait déjà prévu ce qui nous arrive... Bon, je regrette un peu, pour plusieurs raisons...

    Tout d’abord, depuis 8 mois que ce virus est présent en France, nous ne vivons que pour lui et avec lui. Je commence à saturer de devoir penser à lui chaque jour pour savoir ce qui va nous tomber dessus dans les prochains jours... Un peu anxiogène ce virus... Et du coup, la lecture de ce roman a été de trop pour moi. Nous voici aujourd’hui dans une nouvelle phase de "re-confinement" et je pense que chacun aimerait penser à autre chose que ce satané virus qui nous pourrit chaque jour l’existence. Mais on apprend certaines choses et puis, je suis certaine que plusieurs d’entre-vous seraient ravis de lire ce roman complètement d’actualité !

    Il est plutôt bien écrit, je ne vais pas dire le contraire, mais franchement, même si l’auteur a su s’entourer de bons spécialistes ou autres, il parle un peu trop technique, scientifique et autres sujets qui m’ont profondément ennuyée... C’est vrai ça, moi je voulais le résultat de ce virus, je voulais l’avis de la population, savoir comment tout allait se terminer mais finalement, c’est plutôt le côté scientifique et politique qui l’emporte et ça ne m’a pas plu. Il n’y a pas assez d’humain dans ce roman, pas assez d’âme, de peur, de vie sociale...(de ce que nous vivons quoi !) Ce roman est bien trop centré sur la découverte d’un vaccin, d’un remède ou par les guerres politiques. Du coup, je n’ai pas aimé. Mais je suis certaine que des lecteurs recherchent ce genre de lecture en ce moment !

    Pour en revenir à l’histoire, Henry, un médecin et virologue découvre un virus mortel en Indonésie, qui commence tout doucement à se propager en Arabie Saoudite et par la suite, sur le monde entier. Il fait tout pour le stopper, pour gagner du temps afin de laisser le temps aux virologues de trouver un remède, un vaccin ou autre... Mais il avance vite ce virus... On comprend bien comment un virus peut avancer vite, comment une contamination peut être aussi rapide... Et forcément, ça nous ramène à nous et à notre histoire actuelle.

    L’intrigue de départ me plaisait beaucoup, j’avais vraiment envie de voir comment le monde se débrouillait dans cette histoire. Mais finalement, on ne suit que Henry et ses recherches, son obstination et son envie de rentrer chez lui par tous les moyens... Il m’a plu, je l’ai réellement apprécié car c’est un homme bon qui pense beaucoup aux autres tout en se respectant lui-même. Mais il manque de saveur...

    Il y a des parties du roman très intéressantes mais d’autres sont de trop. Il y a quelques invraisemblances également et cette histoire manque d’humanité, on ne parle pas assez de ce qu’il se passe à Atlanta, ville d’origine d’Henry où vit sa famille et ses collègues... L’auteur s’est trop centré sur le départ du virus et ça donne un côté trop lourd à l’intrigue, une perte humaine.

    Le dénouement est assez bien fait, j’aime beaucoup la dernière partie. Mais le reste m’a ennuyée et je suis très déçue. Je ne sais pas si c’est le fait de vivre dans la peur actuelle ou si c’est le côté trop technique du roman, je pense un peu des deux mais je n’ai pas adhéré entièrement à ce thriller.

    Toutefois, il faut avouer que l’auteur a su s’entourer, il a réussi à faire vivre ce virus d’une autre manière que le notre, il nous rassure un peu sur ce que nous vivons actuellement... Car là, le monde entier se meurt...

  • L’atelier de Litote 28 octobre 2020
    Contagion - Lawrence Wright

    Un roman qui prend une résonnance très particulière en ces temps troublés par la pandémie de la COVID-19. Pourtant dans « Contagion » il s’agit d’un virus hémorragique très contagieux appelé Kongoli qui nous fait plus pensé à Ebola. Sa propagation est démultipliée par le mouvement des populations lié aux pèlerinages musulmans ainsi qu’aux migrations des oiseaux. On ne peut qu’être interpelé par la justesse des explications des scientifiques qui restent valables dans notre réalité. On devine que l’auteur a mené un travail de recherche colossal qui donne toute la mesure de la dangerosité d’une pandémie mondiale. C’est étrange d’avoir écrit se livre comme un livre d’anticipation alors qu’entre temps le monde été contaminé, ce qui donne un effet de prédiction. On retrouve un virus qui envoie au tapis l’économie mondiale, fait déborder les hôpitaux et met en tension tous les pays et provoque la chute de la civilisation humaine. J’ai eu du mal avec la façon dont l’auteur nous abreuve des résultats de ses recherches avec une écriture très réaliste et tout à fait crédible mais qui personnellement à finit par me lasser, sur des sujets comme la science, les vaccins, la guerre biologique, les pandémies… Il y a aussi une grande part sur les retombées politiques, le terrorisme, les guerres et cela en rajoute une couche et casse l’action. J’aurai voulu trouver plus sur les personnages et l’intrigue car, il s’agit bien d’une fiction ou bien. Le héros reste en deçà de ce que j’imaginais et je suis restée sur ma faim de ce point de vue alors que parallèlement je ne pouvais pas me décoller des pages. Il y a de quoi rendre nerveux n’importe qui lira ce livre tant il a vu juste jusqu’à présent et tant le futur qu’il promet est sombre. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/10/28/38597752.html

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.