Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Des voisins si ordinaires

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • celine85 2 janvier 2021
    Des voisins si ordinaires

    Malcom et Harriet ont une fille Daisy 7 ans mais cette petite fille n’est pas leur vraie fille puisqu’ils l’ont enlevé. Elle vit dans une pièce de leur maison, que l’on ne peut pas qualifier de chambre mais plutôt de cellule. Elle y est tout le temps renfermée, ne voit personne d’autre que le couple. Elle doit être bien gentille avec « ses parents » sinon c’est la punition, elle a bien compris la règle. Au bout de 3 ans, le couple décide d’agrandir « leur famille », qu’elle doit avoir une sœur et Poppy arrive. Cette sœur de 6 ans a un fort caractère et elle ne va pas se révéler très obéissante au début. Malcom avoue à sa femme qu’il avait hésité avec une autre fille Ellie qui correspondait aussi à leurs critères. Il va très vite la kidnappé se disant qu’il commençait à vieillir qu’il n’aurait peut être plus la force de le faire plus tard et qu’il n’est pas facile de mettre en place le kidnapping avec leurs critères. C’est l’inspecteur Nathan Cody et l’enquêtrice Megan Webley qui vont mener l’enquête sur ces enlèvements. Le couple ne souhaite pas n’importe quel enfant et tout le suspense et l’intérêt du thriller va reposer sur ça. Une bombe finale qui explose. L’horreur dans l’horreur. Qui sont les monstres ?
    J’ai vraiment été surprise avec cette fin car finalement le début est très basique avec des enlèvements d’enfants. J’étais intriguée et curieuse de connaitre ce critère qui pouvait mettre autant de temps à trouver un enfant à kidnapper. Il faut vraiment attendre les dernières pages pour voir tout l’intérêt du livre. Par contre le titre ne va pas du tout avec le contenu du livre, c’est incontestablement le bémol que je trouve au livre et peut être le fait qu’il faut attendre les toutes dernières pages pour apprécier ce thriller, j’ai peur que beaucoup de lecteurs abandonnent leur lecture avant la fin

  • claire07 18 mars 2020
    Des voisins si ordinaires

    Tout d’abord, merci à City éditions pour ce service-presse !
    Nous faisons la connaissance des inspecteurs Cody et Webley (attention, on peut être un peu perdus,
    car par moments, l’auteur les nomme par leur prénom et parfois par des diminutifs). Dès le départ,
    le personnage de Malcolm nous est expliqué et l’on découvre qu’il a eu un accident de travail
    très grave qui lui a valu une pièce de métal vissée au crâne. Qu’il aime énormément sa femme
    et qu’il ferait tout pour elle bien qu’elle ait des problèmes psychiatriques.
    Et lorsqu’ils apprennent qu’ils ne peuvent pas avoir d’enfants et qu’ils n’ont pas droit à l’adoption,
    Malcolm décide de kidnapper Daisy pour offrir une famille à Harriet, sa femme. Mais voilà, un jour,
    Malcolm décide qu’il est temps après trois ans que Daisy ait une petite sœur et soumet l’idée
    à sa femme qui est emballée comme jamais. Malcolm réussit une seconde fois à kidnapper
    une autre petite fille plus jeune. Le temps passe et Malcolm n’a de cesse de penser à la petite fille
    qu’il avait sélectionnée en même temps que Poppy. Il en viendra à parler de tout ça à sa femme et
    même à lui glisser les photos de l’enfant sous le nez.
    Il ira même jusqu’à vanter à fond les qualités de mère de sa compagne pour la décider un peu plus.
    Harriet emballée, Malcolm met son plan à exécution, mais malgré le fait qu’il rentre avec la petite
    fille, rien ne se passe comme il l’aurait voulu. Ensuite, nous suivons l’enquête. J’ai aimé ce livre. Je l’ai trouvé un peu long quand même
    mais, très addictif ! Donc je vous conseille
    de vous le procurer sans plus attendre.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.