Sauf - Hervé Commère

Notez
Notes des internautes
2
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

L’année de ses six ans, à l’été 1976, Mat a perdu ses parents dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Rien n’a survécu aux flammes, pas le moindre objet.
Mat est aujourd’hui propriétaire d’un dépôt-vente. Comme à chaque retour de congés, il passe en revue les dernières acquisitions. La veille, ses employés ont récupéré un album photos à couverture de velours. Sur chaque page de cet album, des photos de lui enfant. Sauf que cet album ne devrait plus exister. Il ne peut pas exister. Et pourtant...

Mat a toujours aimé se raconter des histoires, mais à quarante ans passés, il semblerait que la sienne lui ait échappé. De Montreuil à la pointe du Finistère, cherchant à comprendre quel message la vie veut lui adresser, il traquera les vérités, ses vérités, celles que recèle un album de famille resurgi brutalement des décombres.

Vos avis

  • Louison Lit 9 juin 2018
    Sauf - Hervé Commère

    Mat avait six ans lorsque ses parents ont trouvé la mort dans l’incendie de leur manoir en Bretagne. Mat n’a eu la vie sauve que parce qu’il était en colonie et c’est sa tante et son mari qui l’on élevé en région parisienne. Depuis Mat a fait du chemin et à 48 ans, il a tout pour être heureux, une femme qui l’aime, sa passion pour la moto, une charmante petite maison et il dirige un dépôt-vente avec des employés qui l’apprécient. Tout va être bouleversé par l’apparition un matin d’un album photo le concernant lui et sa famille, cet album va remettre en cause ses certitudes. Nous allons suivre Mat dans la recherche de la vérité. Le rideau va se lever petit à petit au fil des chapitres courts et plein d’actions qui ne laissent pas le lecteur reprendre son souffle. On a parfois le sentiment d’une course, d’une surenchère alors que les personnages auraient pu avoir un peu plus de consistance, ils m’ont semblé parfois à peine effleurés. Certains éléments m’ont mis en difficulté et là je parle de crédibilité, de petits soucis avec la temporalité qui font que je suis resté un peu en dehors. Après j’ai aimé le style d’écriture tout en simplicité, fluide et avec lequel on avance vite. Un condensé où il se passe beaucoup d’événements, de rebondissements en seulement 270 pages, je ne pense pas que l’on puisse parler de thriller mais plutôt d’une plongée en apnée dans les secrets de famille. J’ai apprécié de découvrir une nouvelle passion qui apparaît dans le livre sous le nom de « urbex » et qui m’a aussitôt plu. J’ai aimé suivre notre héros dans différents lieux géographiques, je suis toujours partantes pour ces voyages immobiles. Je n’ai pas spécialement adhéré au final débridé proposé pourtant je dois dire que j’ai lu ce livre d’une traite sans m’en rendre compte et que ma foi j’y ai pris plaisir. Bonne lecture.

  • Argali Lit 25 juin 2018
    Sauf - Hervé Commère

    e découvre ici Hervé Commère que je n’avais jamais lu. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il maitrise son thriller. J’ai littéralement dévoré ce roman en une petite journée. Dès le départ, il est addictif. Des chapitres courts finissant sur une interrogation, une phrase percutante, un appel à en connaitre davantage… tout concoure à vous faire tourner la page pour lire juste un chapitre de plus. Et vous arrivez à la fin en vous disant que l’auteur a mené son intrigue d’une main de maître.

    Dès le départ, on sait que l’album photos va faire ressurgir le passé, certainement des non-dits et assurément pousser Mat à chercher les réponses aux questions laissées en suspens depuis plus de trente ans. On sait qu’on va plonger dans une histoire de famille, des secrets… mais Hervé Commère y met plus encore. L’intrigue est à la fois plausible et rocambolesque, simple et folle, sentimentale et brutale… Et chaque chapitre renferme des indices qui, telles les pièces d’un puzzle, ne s’assembleront qu’à la toute fin de l’histoire, avec une vraie virtuosité.

    J’ai aimé la trame narrative, l’apparente simplicité de l’ouvrage qui cache en fait une précision chirurgicale dans la construction de l’intrigue, la personnalité originale des personnages, surtout les seconds rôles, et leurs psychologies approfondies. Tout cela écrit dans une langue nerveuse servie par des phrases courtes, un vocabulaire simple mais des descriptions captivantes où affleurent diverses émotions qui vous font vibrer tout au long des 270 pages.

    Sauf est un bon thriller, très bien ficelé, un roman noir mais aussi une histoire d’amours. Une implacable machination également, qui se joue d’un homme, et dont il n’aura le fin mot qu’à la toute fin du récit. Un bon suspens et une fin inattendue que je vous recommande chaudement.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.