Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Des yeux comme les miens - Sheena Kamal

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le téléphone la réveille à 5 heures du matin. Et avant 7 heures, un appel n’annonce jamais rien de bon. Nora ne connait pas Everett Walsh mais celui-ci est persuadé qu’elle doit savoir quelque chose sur sa fille adoptée récemment disparue.

Perturbée, mal comprise, Nora déjà submergée par ces problèmes personnels, refuse de s’impliquer. Jusqu’à ce qu’elle voie la photo. Une jeune fille, une adolescente, qui a ses yeux. Comment pourrait-elle lui tourner le dos ?
Mais partir à la recherche de sa fille renvoie Nora à un passé qu’elle préférerait oublier. À mesure qu’elle progresse dans son enquête, elle découvre une dangereuse conspiration à travers les ruelles sombres et pluvieuses de Vancouver jusqu’aux flancs enneigés des Rocheuses canadiennes. Pour finir, elle devra affronter son démon le plus terrible : une ombre surgie de son propre passé.

Vos #AvisPolar

  • Musemania 12 février 2019
    Des yeux comme les miens - Sheena Kamal

    Je remercie les éditions JC Lattès et Netgalley pour la découverte de ce thriller original.

    Alors qu’on nous a souvent habitué, dans les thrillers, à suivre les pérégrinations d’un couple d’enquêteurs des services de police munis de pistolets et d’une fine équipe de spécialistes, ici on quitte les carcans traditionnels des romans noirs.

    Lorsqu’on apprend à Nora que sa fille - qu’elle a fait adopter - a disparu, malgré des efforts vains pour ne pas s’y impliquer, l’instinct maternel reprend le dessus et elle part à la recherche de cette adolescente qu’elle n’a connu que lorsqu’elle était enceinte. Aux antipodes de l’enquêtrice traditionnelle du fait d’un passé très douloureux, elle ne devra compter que sur elle-même et sur ses « talents » pour faire la lumière sur cette disparition, pas aussi banale que les premiers ne le laissaient penser.

    Ce thriller aurait pu se contenter de cette « enquête » mais l’auteure préfère plonger dans les failles de ses personnages pour pousser l’histoire vers une machination plus grande. Se déroulant au Canada, l’auteure a su me transporter dans ses paysages sauvages loin des grands centres urbains ainsi que dans Vancouver, loin des images de cartes postales.

    Il est clair que le personnage de Nora peut engendrer une suite à ce premier tome, ne fût-ce par les enquêtes qu’elle mène pour un cabinet de détective-journaliste gays mais également par les nombreuses failles de cette héroïne qui n’y ont peut-être pas été complètement abordées. J’ai trouvé plaisant cette mise en en avant de son personnage torturé, discret et pourtant, coriace.

    Pour un premier roman, l’écriture est déjà bien aboutie et bien sombre. Il y a lieu de tenir à l’œil cette auteure et son héroïne, non moins attachante.

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/07/des-yeux-comme-les-miens-de-sheena.html

  • Musemania 12 février 2019
    Des yeux comme les miens - Sheena Kamal

    Je remercie les éditions JC Lattès et Netgalley pour la découverte de ce thriller original.

    Alors qu’on nous a souvent habitué, dans les thrillers, à suivre les pérégrinations d’un couple d’enquêteurs des services de police munis de pistolets et d’une fine équipe de spécialistes, ici on quitte les carcans traditionnels des romans noirs.

    Lorsqu’on apprend à Nora que sa fille - qu’elle a fait adopter - a disparu, malgré des efforts vains pour ne pas s’y impliquer, l’instinct maternel reprend le dessus et elle part à la recherche de cette adolescente qu’elle n’a connu que lorsqu’elle était enceinte. Aux antipodes de l’enquêtrice traditionnelle du fait d’un passé très douloureux, elle ne devra compter que sur elle-même et sur ses « talents » pour faire la lumière sur cette disparition, pas aussi banale que les premiers ne le laissaient penser.

    Ce thriller aurait pu se contenter de cette « enquête » mais l’auteure préfère plonger dans les failles de ses personnages pour pousser l’histoire vers une machination plus grande. Se déroulant au Canada, l’auteure a su me transporter dans ses paysages sauvages loin des grands centres urbains ainsi que dans Vancouver, loin des images de cartes postales.

    Il est clair que le personnage de Nora peut engendrer une suite à ce premier tome, ne fût-ce par les enquêtes qu’elle mène pour un cabinet de détective-journaliste gays mais également par les nombreuses failles de cette héroïne qui n’y ont peut-être pas été complètement abordées. J’ai trouvé plaisant cette mise en en avant de son personnage torturé, discret et pourtant, coriace.

    Pour un premier roman, l’écriture est déjà bien aboutie et bien sombre. Il y a lieu de tenir à l’œil cette auteure et son héroïne, non moins attachante.

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/07/des-yeux-comme-les-miens-de-sheena.html

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.