Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Face mort - Stéphane Marchand

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Le sous-lieutenant Georges Kabla, petit génie tout juste sorti de Polytechnique, effectue son stage au centre radioélectrique des Alluets-le-Roi, en réalité une base d’écoute de la DGSE. Sa mission ? Paramétrer Face Mort, un algorithme de reconnaissance faciale extrêmement sophistiqué. Quand la machine déclenche une alerte après avoir détecté et analysé une vidéo, la France se retrouve en première ligne face à une conspiration impitoyable…

À des milliers de kilomètres de là, de l’autre côté de la Méditerranée, en Afrique du Nord, une femme traque dans le plus grand secret les djihadistes français pour les éliminer. Maxime Barelli, capitaine dans les forces spéciales, affronte ses vieux démons, mais obéit aux ordres. Jusqu’à ce matin où elle découvre qu’une arme inconnue vient d’être testée dans une petite ville de Libye. Une arme qui choisit ses victimes, aussi insaisissable que l’air, et qui menace l’Hexagone !

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Vos #AvisPolar

  • Matbaum 10 novembre 2020
    Face mort - Stéphane Marchand

    Face Mort est un roman qui nous entraîne dans les actuels bouleversements des politiques de Renseignement et de la DGSE. Face Mort est un algorithme de reconnaissance faciale, de type IA, qui bouleverse l’espionnage et les interventions des forces spéciales. Un thriller au rythme haletant qui ravira les passionnés de Sécurité ou d’espionnage. Un roman qui passionnera les amateurs de séries, Homeland, Fauda ou Le Bureau des Légendes. Hatufim, aussi.
    Dans une Libye post-Kadhafi et chaotique où s’affrontent des milices, des groupes islamistes et les jihadistes de l’EI, sur fond de migrations et de trafic d’êtres humains, la réalité en somme, Stéphane Marchand met en scène une histoire effrayante qui pourrait parfaitement se produire.
    Dans le désert, une femme en guerre a récupéré un scientifique italien travaillant pour les islamistes. Sa mission ? Mettre au point une arme inédite, une arme biologique qui choisit ses victimes. Il y est presque. Toujours en Afrique, un groupe de soldats français, le genre de commandos dont on dira qu’il n’existe pas, si quelque chose devait mal tourner, a pour mission de traquer et d’éliminer les jihadistes originaires de métropole avant qu’ils aient l’idée de revenir en France. La DGSE va avoir besoin d’eux en Libye.
    Pourquoi ? Le sous-lieutenant Georges Kabla, à peine sorti de Polytechnique, est en stage au centre radioélectrique des Alluets-le-roi, en réalité une base d’écoute de la DGSE. Les lieux sont en contact direct avec la direction de la Maison et avec les conseillers du président : le Renseignement français sait qu’une opération baptisée « sauterelle », d’une dangerosité inégalée, pèse sur le pays. Un attentat probable, lié à l’arme en cours de développement en Libye. Or, l’arme est testée dans un petit village. L’algorithme entre en scène, tout s’enclenche, le thriller mènera loin, jusqu’à un point qui nous concerne tous mais qu’aucun lecteur ne risque de saisir avant d’approcher de la fin du roman. Palpitant. Envie d’exorciser l’ambiance actuelle ? On lit Face Mort.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.