Harry Dickson, Tome 10 : Les gardiens du diable : Les gardiens du gouffre 2

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Changement de décor, on passe du Gouffre au Diable, du chaud au froid et d’un enfer à l’autre !
Harry Dickson et Tom Wills, accompagnés du professeur Mellot et de leur guide Tupac, poursuivent leur palpitante odyssée au centre de la terre. Après les artefacts incongrus de fossiles impossibles, de constructions cyclopéennes, de reptiles d’une autre ère et d’une forêt de cristaux géants qui ont failli les engloutir, ils vont enfin découvrir la mystérieuse civilisation qui règne dans ce dédale de souterrains : la Cité Perdue d’Akakor. Mais, dans leur niche écologique privilégiant leur survie, leur espèce et leurs secrets, le peuple des profondeurs venu d’un autre temps où vivaient d’autres hommes et d’autres dieux, les condamne au Rockh sacré, au sacrifice et à la mort !... Dans le second volet de l’album, nos amis vont donc poursuivre leurs adversaires et leur quête de domination des ruelles d une Prague figée par la neige et la glace, jusqu’au coeur de l’Allemagne nazie et le château d’Hirschtein. De l’imaginaire à la noire réalité des années 30, Harry Dickson sera confronté aux Gardiens du Diable et leur alliés qui se sont emparés non seulement d’une arme redoutable volée au peuple des profondeurs mais aussi du seul savant capable de l’exploiter, Nicolas Tesla !...Les différents adversaires du roi des détectives parviendront-ils à leurs fins ? Le lecteur le découvrira à la dernière page de ce tome 10.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.