Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’épidémie - Åsa Ericsdotter

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le politicien Johan Svärd a pris le pouvoir grâce à une victoire électorale historique. Sa promesse de campagne : éradiquer l’obésité. Le jeune chercheur Landon Thomson-Jaeger voit alors sa copine tomber petit à petit dans l’anorexie, et les églises se transformer une à une en centres de santé. C’est en essayant d’échapper à la propagande qu’il rencontre Helena, qui vient de perdre son emploi car les infirmières ayant de l’embonpoint ont, selon le Parti, une influence néfaste sur les patients. Le Parti de la Santé est prêt à tout pour faire disparaître l’obésité. D’ailleurs, où sont passés les obèses ? Quand Helena disparaît à son tour, Landon part à sa recherche et fait sur son chemin des découvertes qui font froid dans le dos... Que se passe-t-il dans les "camps pour obèses" du Parti, et jusqu’où iront les contrôles ? Le climat social est rude et la menace pèse...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Matbaum 30 juin 2020
    L’épidémie - Åsa Ericsdotter

    J’ai adoré ce roman, le premier traduit en France de l’auteur. Encore un polar de Scandinavie ? Peut-être... Mais un noir sacrément original et critique de la société suédoise actuelle, pas du fait de son passé cette fois, mais de son présent. Une critique plus large, celle de notre obsession d’une société aseptisée, de la recherche du corps "parfait", du refus de la différence des corps... Une critique de la mondialisation au fond et du soft power un tantinet totalitaire qui est en train de limiter les libertés individuelles, doucement, tranquillement. C’est cela le fond de ce roman passionnant où l’on découvre peu à peu le réel de la société voulue par le parti de la Santé, au long de l’enquête improvisée par le héros. Un héros peu binaire tant il préférerait quitter vite le pays... Il ne fait pas bon être "gros", on devient vite un "porc" et c’est toute la grossophobie de notre monde qui est ici montrée du doigt. Ce roman est à lire absolument. C’est de salubrité publique et c’est haletant.

  • Matildany 26 novembre 2020
    L’épidémie - Åsa Ericsdotter

    Quand le culte de la minceur est récupéré par un Parti politique en Suède, sous couvert d’améliorer la santé du peuple, toutes les dérives possibles ont lieu : on perd son travail si on dépasse un certain taux de masse graisseuse, les Églises sont transformées en salles de sport, les enfants sont scrutés et mis au sport de force, les opérations de chirurgie-minceur sont encouragées...mais à la veille des élections pour un deuxième mandat, le premier ministre initiateur du projet, Johan Swärd, prend des mesures encore plus annihilantes.
    Au travers de quelques personnages, tous confrontés d’une manière ou d’une autre aux nouvelles règles de vie, l’auteur, avec beaucoup d’imagination, construit un monde glaçant. On va donc suivre Landon, chercheur à l’université qui prend la mesure des changements, Helena, qui fuit la ville avec sa petite Molly, car toutes les deux en surpoids, elle craint les contraintes qui seraient imposées à sa fille. Olga, auteure à succès, vit désormais recluse, ne supportant plus la désapprobation de la société à son encontre au vu de son apparence physique. Swärd, dans son obstination de contrôle est complètement déshumanisé et c’est un récit passionnant, d’une grande fluidité, où la propagande, la discrimination sont autant de jalons qui mènent au totalitarisme. Une dystopie qui fait plus d’une fois un parallèle évident au fascisme, qui montre comment sous la peur et l’oppression, on peut faire admettre des abominations et manipuler le peuple.

    https://instagram.com/danygillet

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.