Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La polyandre - Baenga Bolya

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Trois Africains sont retrouvés morts et mutilés en plein Paris, près de la place de la Bastille. Alors que le Front national prend de l’importance, certains penchent pour un crime raciste. D’autres se demandent si ces meurtres ne seraient pas liés à la polyandrie, régime matrimonial coutumier officiellement illégal mais toujours en vigueur dans certains milieux, en Afrique comme à Paris. De quoi rendre perplexe l’inspecteur Robert Nègre, brillant policier français adepte du Tao et traînant un lourd secret depuis son enfance passée en Afrique. Nègre travaille à l’ancienne, favorisant l’enquête de proximité et le recours à ses informateurs. Régulier, il doit toutefois composer avec les méthodes d’autres défenseurs de la loi, ce qui donne lieu à des scènes d’arrestations peu glorieuses dans les foyers pour travailleurs émigrés du côté de Reuilly-Diderot. Dans le même temps, Bourru, journaliste sans scrupules et aux méthodes douteuses, aimerait bien résoudre l’enquête le premier pour en tirer gloire et fortune.
Roman policier à visée anthropologique, La polyandre se concentre finalement peu sur l’enquête policière pour s’intéresser davantage aux rituels propres à la polyandrie (celle pratiquée chez les Lélés du Kasaï-Occidental) et à leur développement en France. Ce qui donne quelques scènes savoureuses bien que tombant assez vite dans une complaisance sadomasochiste. Désiré Bolya décrit également par touches précises la vie des émigrés africains à Paris, plus particulièrement ceux en situation illégale et donc dans la crainte permanente de l’expulsion.
Roman un peu fourre-tout dans lequel le lecteur se perd parfois un peu, La polyandre est un bon exemple de polar évoquant le milieu des Africains de Paris, dans la lignée d’ d’Achille Ngoye.


Voir en ligne : Polars africains

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.