Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Berceau de la peur - Mark Edwards - Louise Voss

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • celine85 10 août 2020
    Le Berceau de la peur - Mark Edwards - Louise Voss

    En voila un livre qui m’a fait passer par différentes émotions...

    Je suis toujours étonnée, fascinée et admirative de voir qu’un livre a été écrit à quatre mains. Comment se mettre d’accord sur la direction de l’histoire et ne pas avoir être frustrée si notre idée n’est pas retenue, comment ne pas prendre le dessus sur l’autre ?... Je suppose que c’est une difficulté mais également une force. Ce travail demande une bonne dose de complicité. (Si des auteurs passent par là je veux bien avoir votre avis et votre ressenti que vous pratiquez ou non cet exercice à 4 mains.)

    J’ai reçu ce livre dans ma box le Ptit Colli de Collibris mais je ne sais pas si de moi-même je l’aurais acheté. Le titre et la couverture m’attiraient mais lorsque vous êtes une lectrice comme moi avec un livre tous les deux jours, le thème des disparitions d’enfants, c’est vu, revu et rerevu. C’est souvent les mêmes motivations, les mêmes constructions qui reviennent. Je commençais donc la lecture de ces 511 pages avec quelques « craintes », une peur de m’ennuyer.

    Et puis je commence ma lecture du prologue et là, je suis scotchée. Je termine ces 7 pages, la gorge serrée et je me dis que le livre ne va pas être si insignifiant et me laisser si indifférente que ça.

    L’histoire se déroule, la tension malheureusement (ou heureusement car je ne sais pas si j’aurais réussi à tenir jusqu’au bout si tout le livre avait été comme le prologue) retombe.
    Deux premiers enfants sont enlevés, un dans le salon en pleine journée, l’autre dans la voiture sur un parking. Puis arrive le 3ème enlèvement. Alors que Sean et Helen décident de passer une soirée en amoureux au restaurant, ils décident de confier la garde de Frankie leur fille à sa demi sœur Alice 15 ans. A leur retour, Alice est profondément endormie sur le sofa et Helen fait une terrible découverte : Frankie a disparu. L’inspecteur Patrick Lennon et sa coéquipière sont sur l’affaire. S’agit-il du même coupable pour les 3 enlèvements ? Le « voleur d’enfants » comme le surnomme la presse a-t-il encore frappé ?
    Histoire/enquête « classique » rien de surprenant. Elle n’est pas mauvaise mais juste prévisible jusqu’à un rebondissement, une information qui arrive dans les dernières pages. Et là je suis une nouvelle fois scotchée mais pas dans le même sens. Je suis surprise mais l’information est un peu difficile à avaler, peu crédible, trop énorme pour moi.

    Je suis donc mitigée sur ce livre car finalement, j’ai été surprise au début et à la fin alors que je ne pensais pas l’être mais ce dernier rebondissement me perturbe, je ne sais pas trop quoi en penser. Et je suis certaine que ce qui provoque le doute sur mon ressenti final a certainement été l’élément déclencheur pour un véritable coup de cœur chez certains lecteurs.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.