Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
3 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Dans un monde de pure innocence, quel peut être le mobile d’un tueur ? Dans une communauté sans péché, comment le sang peut-il couler ? À moins qu’à l’inverse... Le coupable soit le seul innocent de la communauté.
Le nouveau thriller de l’auteur des Rivières pourpres.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Emysbook 6 juin 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    A retrouvez dans les différentes librairies ! le dernier @jeanchristophegrange chez les @editionsalbinmichel
    Un rythme soutenu très bien fignolé. avec ce roman c’est effectue une plonge dans les abysses de l’église. Le rythme est présent dès le début du roman avance doucement. C’est avec de nombreux détails que le roman se tourne vers un monde de pure innocence. Mais est-ce vraiment le cas ?
    La plume de l’auteur est souple et nous guide vers un suspense où il ne vaut mieux pas mettre les pieds. Mais qui peut bien être innocent quand chacun semble avoir commis des péchés ?
    C’est avec une enquête intime que l’on va suivre les différentes énigmes laissé par une étrange communauté. Aussi étrange que dangereuse car quand on rentre vraiment dans ce cercle on se sent oppressé, envahis comme engloutis sans retour possible. Cette "secte" aux abords religieux n’est rien d’autre qu’un ramassis de bêtises pour cacher l’impardonnable !
    Les mots étaient parfaitement pesés et apportés une lourdeur aux propos pour le moins intriguant.
    A noter que ce roman est l’adaptation d’un épisode de la série télé les rivières pourpres.

    J’ai trouvé que le suspense était de taille dans ce roman notamment quand on comprend le dénouement et la chute finale qui nous est offerte avec une pointe d’énigme.
    j’ai beaucoup apprécié cette lecture car j’ai senti une pression dans certains passages.

    C’est agréable de se faire balader dans une communauté assez...unique ! La fin avait un côté touchant et j’ai vivement aimé me plonger dans cet univers qui, a priori semble si parfait.Car qu’on se le dise rien ne l’est jamais vraiment et surtout pas dans les thrillers !

  • lesmotsquilient 11 juin 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    𝚄𝚗 𝚖𝚘𝚝 : 𝚂𝙴𝙲𝚁𝙴𝚃𝚂 •

    Le titre était intriguant. Le résumé prometteur. L’auteur réputé. Ça commençait bien. Je savais la série Rivière Pourpre tirée des livres de @jeanchristophegrange mais je ne savais pas que, j’allais retrouver 2 ép de la S1 (❗️pour ceux qui auraient déjà vu la série). Mince, bye-bye le suspens. La déception passée de m’être spoilée sans le savoir, je peux vous dire que l’enquête est super. Nous sommes plongé dans une communauté religieuse, stricte, sectaire, qui font les vendanges. Ils vivent en autarcie avec la volonté de se couper du monde & de se suffire à eux-même. Ils sont hors du monde mais surtout hors du temps. Les vêtements, les coutumes, les moeurs, tout est loin du modernisme de notre société. Après un incident avec une bâtisse & des morts dans leur communauté, leur monde commence à se craqueler. On retrouve Niemans, que j’aime beaucoup, qui fait partie de l’Office Central Contre les Crimes de Sang avec Ivana, sa collègue au passé compliqué. Ivana mène l’enquête de l’intérieur en se faisant passer pour une saisonnière s’intégrant à cette communauté. L’atmosphère est sombre, le froid omniprésent, les secrets s’accentuent, les masques perdent de leurs éclats…Jusqu’où cette communauté est-elle prête à aller pour préserver ses pêchés ? Derrière l’innocence des vendangeurs se cache-t-il l’âme meurtrière ? J’aime beaucoup ces thrillers sombres où l’on plonge dans les secrets les plus enfouis jusqu’aux dernières pages. J’aimais déjà la série que j’ai connu avant de lire l’auteur, me voilà conquise également par l’écriture. Hâte de retrouver le duo de choc 🖤

  • lesmotsquilient 11 juin 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    𝚄𝚗 𝚖𝚘𝚝 : 𝚂𝙴𝙲𝚁𝙴𝚃𝚂 •

    Le titre était intriguant. Le résumé prometteur. L’auteur réputé. Ça commençait bien. Je savais la série Rivière Pourpre tirée des livres de @jeanchristophegrange mais je ne savais pas que, j’allais retrouver 2 ép de la S1 (attention pour ceux qui auraient déjà vu la série). Mince, bye-bye le suspens. La déception passée de m’être spoilée sans le savoir, je peux vous dire que l’enquête est super. Nous sommes plongé dans une communauté religieuse, stricte, sectaire, qui font les vendanges. Ils vivent en autarcie avec la volonté de se couper du monde & de se suffire à eux-même. Ils sont hors du monde mais surtout hors du temps. Les vêtements, les coutumes, les moeurs, tout est loin du modernisme de notre société. Après un incident avec une bâtisse & des morts dans leur communauté, leur monde commence à se craqueler. On retrouve Niemans, que j’aime beaucoup, qui fait partie de l’Office Central Contre les Crimes de Sang avec Ivana, sa collègue au passé compliqué. Ivana mène l’enquête de l’intérieur en se faisant passer pour une saisonnière s’intégrant à cette communauté. L’atmosphère est sombre, le froid omniprésent, les secrets s’accentuent, les masques perdent de leurs éclats…Jusqu’où cette communauté est-elle prête à aller pour préserver ses pêchés ? Derrière l’innocence des vendangeurs se cache-t-il l’âme meurtrière ? J’aime beaucoup ces thrillers sombres où l’on plonge dans les secrets les plus enfouis jusqu’aux dernières pages. J’aimais déjà la série que j’ai connu avant de lire l’auteur, me voilà conquise également par l’écriture. Hâte de retrouver le duo de choc 🖤

  • Leratquilit 26 juin 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    4,5/5 !
    Je découvrais l’auteur pour la première fois avec ce bouquin et aussitôt, je tombais sous le charme !
    J’ai adoré sa plume sur un sujet qui habituellement ne me transcende pas (la religion très peu pour moi, mais quand elle est déviée vers le côté secte, meurtres et soupçons, j’achète !). J’ai dévoré les chapitres en un rien de temps, et je me suis laissée emporter par l’auteur vers les terres de cette communauté mystérieuse, pas si bienveillante que ça au final.
    Les chapitres sont courts, fluides, incisifs, et surtout, on apprend quelque-chose qui fait avancer l’histoire à chaque fois et il n’y a presque aucun temps mort, on a cette impression que chaque élément fait avancer l’histoire et l’enquête et on n’en perd pas une miette. du coup, on peut facilement lire 15 chapitres d’affilé sans s’en rendre compte !
    Haaaa, qu’est-ce que ça fait du bien un polar comme celui-ci ! Certes le sujet est dur, retrace des faits (enfin surtout des actions !) qui nous retournent les tripes, on s’y attend et on y est doucement préparés, jusqu’à le voir de nos yeux (enfin, presque, mais vous m’avez compris !) et l’inimaginable prend vie, une communauté pas si innocente, pas si bienveillante en fin de compte, qui agit pour des intérêts douteux et condamnables, disons le !
    J’avais vu la chute arriver depuis quelques chapitres déjà, mais ça n’a en rien gâché ma lecture. L’auteur nous pousse à soupçonner tout le monde jusqu’au jour des Cendres tant attendu, et chaques faits et gestes, resserrent petit à petit l’étau grâce à des indices subtilement parsemés.
    Je vous recommande cette lecture chaudement pour tous les fans de ce genre !

  • Annesophiebooks (Les lectures d’Anne-Sophie) 3 juillet 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    Un thriller rythmé.

    Jean-Christophe Grangé fait partie des auteurs qui n’ont plus à se faire un nom et dont chaque nouveau titre est un petit événement.
    Le Jour des Cendres n’échappe évidemment pas à cette règle, et il contient tout ce qu’il faut pour plaire aux fans habituels de l’auteur, mais également pour attirer de nouveaux lecteurs.

    Les inconditionnels y retrouveront ce qui fait l’attractivité de cette plume : une intrigue rythmée, un style percutant, des protagonistes tout en contradictions, des dialogues mordants et des twists efficaces.

    La quasi absence de scènes particulièrement sanglantes et/ou violentes permettra, elle, à tous les lecteurs, même les plus « softs », d’apprécier l’histoire.

    Toutefois, si le sens ne coule pas à chaque page, l’auteur garde son style si particulier qui le rend incontournable dans le monde du thriller.
    Il faut dire que le sujet s’y prête : communauté religieuse, meurtres, hiver glacial, secrets monstrueux... tout est réuni pour créer une trame redoutable.

    Le déroulé est très visuel, presque cinématographique, ce qui le rend très addictif et éloigne toute envie de poser le roman avant la toute dernière page.

    J’ai lu, ici ou là, que l’intrigue est directement tirée d’un des épisodes de la série télévisée Les Rivières Pourpres (elle-même adaptée du roman éponyme de Grangé). Personnellement, n’aimant pas les adaptations, je n’ai pas regardé cette série, ce qui m’a permis de découvrir cette histoire de façon tout à fait détachée de toute attente.

    Et je me suis régalée !

    À savoir également : aucun besoin d’avoir lu les précédents romans de l’auteur pour suivre et apprécier celui-ci, ce qui est toujours un plus quand on connaît l’ampleur de sa bibliographie.

    C’est un livre qui se dévore donc tout seul et qui laisse le lecteur impatient de découvrir le prochain, ou de (re)découvrir les précédents.
    Un thriller sombre, dérangeant et addictif.

    À tenter sans tarder !

  • Emysbook 7 juillet 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    A retrouvez dans les différentes librairies ! le dernier @jeanchristophegrange chez les @editionsalbinmichel
    Un rythme soutenu très bien fignolé. avec ce roman c’est effectue une plonge dans les abysses de l’église. Le rythme est présent dès le début du roman avance doucement. C’est avec de nombreux détails que le roman se tourne vers un monde de pure innocence. Mais est-ce vraiment le cas ?
    La plume de l’auteur est souple et nous guide vers un suspense où il ne vaut mieux pas mettre les pieds. Mais qui peut bien être innocent quand chacun semble avoir commis des péchés ?
    C’est avec une enquête intime que l’on va suivre les différentes énigmes laissé par une étrange communauté. Aussi étrange que dangereuse car quand on rentre vraiment dans ce cercle on se sent oppressé, envahis comme engloutis sans retour possible. Cette "secte" aux abords religieux n’est rien d’autre qu’un ramassis de bêtises pour cacher l’impardonnable !
    Les mots étaient parfaitement pesés et apportés une lourdeur aux propos pour le moins intriguant.
    A noter que ce roman est l’adaptation d’un épisode de la série télé les rivières pourpres.
    J’ai trouvé que le suspense était de taille dans ce roman notamment quand on comprend le dénouement et la chute finale qui nous est offerte avec une pointe d’énigme.
    j’ai beaucoup apprécié cette lecture car j’ai senti une pression dans certains passages.
    C’est agréable de se faire balader dans une communauté assez...unique ! La fin avait un côté touchant et j’ai vivement aimé me plonger dans cet univers qui, a priori semble si parfait.Car qu’on se le dise rien ne l’est jamais vraiment et surtout pas dans les thrillers !

  • celinelecture 8 juillet 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    ⚠️ Avant toutes choses, il faut savoir que ce roman est en faite d’adaptation du scénario d’un double épisode de la saison un de la série télé Les Rivières Pourpres.

    Donc aucune surprise si vous avez vu la série, vous connaissez l’intrigue du livre.

    Cela mit de côté qu’ais-je pensé de cette histoire ? 🧐

    Et bien nous sommes loin du thriller glauque et angoissant auquel l’auteur nous a habitué dans ces premiers écrits.

    C’est une enquête policière assez lente qui mêle religion, art et vendange (oui dit comme ça c’est étonnant 🤪)

    Pas franchement passionnant, le coupable est relativement évident, les touches d’humour de Niémans casse l’ambiance pesante difficilement instaurée.

    Tout va s’enchainer dans les 40 dernières pages et c’est vraiment dommage de n’avoir pas approfondi certaines idées qui auraient permis de gagner en intérêt et surtout en densité.

    Maintenant le roman se lit bien et le personnage d’Ivana est vraiment celui qui apporte le plus de profondeur mais nous sommes loin des premiers Grangé.

  • livrement-ka 20 juillet 2020
    Le Jour des cendres - Jean-Christophe Grangé

    Encore un thriller de chez Albin Michel du célèbre Jean-Christophe GRANGE. Après les rivières pourpres il signe là son dernier roman qui se déroule au sein d’une communauté un peu particulière.

    Pas une secte puisqu’il n’y a pas pas de gourou, pas d’histoire d’argent ni de sexe. Une communauté où la paix est le maître mot.

    Quand un cadavre est découvert, un commandant de police de Paris est appelé pour venir à la rescousse de la gendarmerie.

    Puis au final, cette communauté n’est pas si banale que ça, et cache de lourds secrets.

    Une histoire originale pour cet opus qui va entraîner le lecteur dans les abysses profondes d’une communauté qui semble vivre en autarcie.

    Avec de nombreuses références à l’histoire et à la Bible l’auteur réussit à dérouler une intrigue bien ficelée. On a du mal à s’attacher aux personnages qui sont assez distants et peu enclin à une relation amicale ou autre. Néanmoins ils sont à la hauteur de leur rôle.

    Entre Niemans, Ivana, Rachel et Stéphane, c’est à celui qui va être le plus désagréable. Mais tout ça n’est pas pour nous déplaire, car là n’est pas le sujet. Le sujet est ailleurs et touche de nombreux domaines : problèmes congénitaux, secte, endoctrinement, rites et rituels, et surtout mensonges.

    A part quelques passage un peu long, j’ai vraiment apprécié l’histoire et les références. On ressent le travail en amont fait par l’auteur et surtout l’intelligence de ses propos.

    Quant à l’histoire du lieu elle n’est pas en reste, puisque l’intrigue se déroule en Alsace et notamment dans une communauté fabriquant le célèbre gewurstraminer avec les récoltes des derniers jours. Il faut dire qu’appréciant ce vin, j’ai aimé connaître sa provenance.

    Le style est assez rythmé et la lecture est rendue agréable par la fluidité du texte. 

    Je vous conseille cette lecture qui n’est pas la meilleure de l’auteur à mon sens.

     Belle lecture ! 

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.