Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Vos #AvisPolar

  • Root 30 juin 2018
    Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

    Ce n’est pas le genre d’affaire sur laquelle on rêve de se pencher : 16 ans à peine, scalpée à coups de ciseaux, elle gisait près du canal en position fœtale. Le dernier repli sur soi dont son corps peut témoigner. Le commissaire Véronique De Smet n’a pourtant pas le choix, quelqu’un doit s’y coller.

    Sur le divan d’Elise Louvage, Benjamin Morel confesse devoir se débarrasser de ses vieux démons. Son dossier médical est long comme le bras. Jusqu’où la psy devra-t-elle s’impliquer pour lui venir en aide ?

    Ça a l’air assez simple comme ça : un meurtre, une flic, un détraqué… Mais ça n’est pas simple du tout ! Parce qu’un deuxième meurtre ne tarde pas à suivre. Un serial killer, à Lille ? C’est ce qu’indique le modus operandi. Peut-on se fier aux apparences ? Elles sont parfois plus que trompeuses. De Smet n’est pas la flic bien dans ses pompes qu’on pourrait croire. Si elle ne se donne pas le droit à l’erreur dans sa vie professionnelle, sa vie privée est plus chaotique. Élise, elle, a fort à faire avec ses propres démons, qui n’ont rien à envier à ceux de ses patients. La ville est sous la neige, et vous risquez de ne pas voir où mettez les pieds.

    D’une voix à l’autre, ce roman se construit doucement, sans jamais trop en dire. Amélie De Lima a pris la liberté de mettre un peu de son Nord natal dans la bouche de ses personnages, et ça fait du bien. On fouille les esprits jusqu’à avoir l’impression qu’ils ne pourront rien nous cacher, encore moins nous tromper. Dès le départ s’instaure une espèce de proximité presque gênante où chacun lève le voile sur son côté sombre au cours de moments d’introspection et de dialogues si réalistes qu’ils en sont troublants. Personne n’est épargné, encore moins le lecteur, car faute de piste réellement exploitable, l’enquête se veut de plus en plus éprouvante pour tous ceux qui y sont mêlés.

    Le dénouement surprend et convainc, vous tournez quelques pages en arrière, un indice qui vous aurait échappé ? L’auteur les a semés à sa guise, pour vous emmener exactement là où elle le voulait… ce qui semble être sa marque de fabrique (je vous conseille Voix nocturnes paru en février). Le Silence des aveux est un premier roman « avec les maladresses d’un premier roman », mais qui révèle le potentiel d’une plume noire, sèche, rentre-dedans. L’authenticité au service de l’horreur humaine. Efficace.

  • Les Lectures de Maud 11 juillet 2018
    Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

    n découvre deux personnages Véronique, la commissaire et son amie Elise, psychiatre. Ces profils sont similaires, des personnages en souffrance perpétuelle. Elles doivent faire face à leur passé pour avancer. Comment font-elles pour assumer, ou pas, leur activité professionnelle et leur vie personnelle et sentimentale, quelles sont leurs manières de gérer les situations, très différentes pour chacune.
    Une enquête qui va nous emmener aux plus profonds de la souffrance physique et psychologique. Le meurtrier semble agir en tout impunité laissant ses victimes toujours au même endroit et à la vue de tous. Les tourments et la détresse sont au centre de ce livre.
    Pour arriver à la résolution de cette enquête, l’auteur va nous montrer que les apparences sont parfois trompeuses, j’ai été très agréablement surprise par la fin, totalement imprévisible et inattendue. Les personnages en sortiront-ils indemnes ?
    Je remercie l’auteur pour sa confiance.

  • Les lectures de Maryline 19 décembre 2018
    Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

    Waouh ! Dès le début, il y a du rythme, dès les premières pages, on comprend qu’il faut suivre et ne pas perdre le fil car il y a plusieurs personnages et qu’un lien va se lier entre-eux. J’ai accroché dès le premier chapitre ; d’ailleurs, ils sont courts et intenses, ce qui donne un rythme soutenu, une ambiance électrique, un suspense pesant.

    Le style de l’auteur est parfait, elle rend les scènes lourdes de sens avec des mots profonds et elle arrive à garder une ambiance angoissante, noire et surprenante... Les histoires de chacun des personnages sont sombres et vont nous révéler des choses du passé (et donc du présent) assez difficiles. Tout s’imbrique petit à petit et il est difficile d’arrêter la lecture... Prévoyez de ne rien faire pendant quelques heures le jour où vous décidez de commencer le roman. Impossible de le lâcher !

    Les personnages sont tous intéressants, ils ont tous un rôle à jouer, la psychologie de chacun est bien étudiée, on a l’impression de les connaitre depuis longtemps.

    L’auteur réussi parfaitement à nous embarquer dans une histoire très psychologique, une intrigue sombre, une enquête compliquée qui va se montrer difficile pour tout le monde, y compris les innocents et les victimes collatérales.

    La fin est splendide, complètement inattendue, je n’ai rien vu venir et ça, c’est parfait ! Je ne sais pas si une suite est prévue, mais c’est tout à fait possible car le suspense reste entier et une suite serait de bonne augure. Mais les fins ouvertes sont parfois intéressantes également car elles laissent libre court à l’imagination du lecteur qui se fait sa propre fin... A voir donc !

    Un très bon thriller psychologique qu’il faut à tout prix lire et découvrir !

  • Ju lit les Mots 26 janvier 2019
    Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

    Amélie De Lima frappe fort avec son premier roman « Le silence des aveux » Tout d’abord avec cette très belle couverture, faite « maison » qui présente bien l’ambiance froide et hivernale de l’intrigue dans laquelle le lecteur va plonger.

    L’auteur campe le décor et les personnages avec talent, les rend vivants, le lecteur est immergé dans l’esprit de chacun des protagonistes pour son plus grand bonheur, un voyage dans le passé de chacun, mais pas seulement, puisque l’auteur nous fait voyager au plus profond de leurs esprits… Parfois machiavéliques…

    Tous les personnages sont réellement attachants, chacun à leur manière présente ses blessures, ses doutes, ses désirs…

    Véronique, commissaire de police, est réveillée le 26 novembre 2010, en pleine nuit, par son adjoint, l’inspecteur Bernier, pour qu’elle se rende sur les lieux où une jeune fille, a été découverte, les cheveux scalpés, en sous-vêtements, un billet de vingt euros dans sa main droite… La neige, a recouvert le peu d’indices…

     » On lui a scalpé les cheveux à grands coups de ciseaux, comme vous pouvez vous-même le constater. Il désigne d’un coup de menton, le crâne saccagé de l’adolescente, auréolé d’une énorme touffe de cheveux. « 

    Elise, psychologue hérite d’un nouveau patient… Benjamin… Une enfance difficile et traumatisante…

    Plusieurs meurtres avec la même signature, le même mode opératoire… Un tueur en série sévit sur Lille…

    Ce livre aurait pu être un énième thriller, simple, classique, mais l’auteur, bouscule nos attentes et le lecteur plonge dans un thriller psychologique d’unegrande qualité et diablement bien construit… Le tout est décortiqué, amené avec parcimonie pour un final explosif…

    L’auteur distille les indices et tente de perdre son lecteur à travers plusieurs réflexions… J’ai été embarquée dans une intrigue avec des personnages que j’ai eu plaisir à découvrir, à apprécier, ne pas comprendre… J’ai eu de l’empathie pour certains et détester d’autres…

    L’auteur a une plume simple, sans fioritures, ce qui apporte une fluidité au récit dont le rythme est dense, avec un final jouissif, qui se devine grâce aux infos distillées… Mais que le lecteur ne veut pas voir, ne souhaite pas voir, tellement cela semble inattendu…

    Un final à la hauteur pour ce thriller atypique, maitrisé avec talent…Pour le plus grand plaisir du lecteur… Pour mon plus grand plaisir ! J’ai été plongé dans une atmosphère glauque à souhait avec des personnages à la limite de la folie, la folie qui nous prend dans ses filets pour nous recracher dans une atmosphère bien tordue mais tellement maîtrisée et brillante.

    Comme tout premier roman, il est perfectible et l’auteur, qui est à l’écoute des retours de lecture, a donc décidé d’améliorer son récit en corrigeant les fautes qui parsèment son récit, ce qui est tout à son honneur.

    Amélie de Lima, confirme son talent d’écrivain pour le plus grand bonheur des lecteurs qui oseraient s’aventurer dans les méandres du « silence des aveux »

  • Encore Un Livre 19 juillet 2019
    Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

    J’ai littéralement bouffé ce roman, une écriture direct et sans prétention qui permet une immersion instantanée.

    Ce qui est surprenant c’est la narration à la 3ème personne, un style complètement assumé, et nécessaire car c’est là que tout se joue, c’est là que les personnages vous accaparent…

    Les sujets abordés sont nombreux et sombres….entre autres : la prostitution, les blessures de l’enfance celles qui font de vous ce que vous êtes..

    Je souligne la maîtrise de l’auteur sur ce sujet et sur la façon dont elle traite ces trois histoires variables d’un personnage à l’autre.

    Une histoire qui mérite son estampille « roman noir »..

    J’ai eu quelques moments qui m’ont mises mal à l’aise….c’est vous dire à quel point il ne faut pas se fier à l’apparence d’un énième roman noir !

    L’enquête ne prend pas vraiment une part importante donc n’y allez pas pour cela. L’angle choisi permet de construire des personnages plus étoffés, et plus marqués psychologiquement… sans tomber dans la surenchère, c’est bien amené et empreint d’un fort réalisme, malgré tout.

    Même si la fin se laisse présager, dans cet obscurité cela a été une excellente lecture, avec ses moments de doutes et ses moments de stupeurs.

    Un roman noir que je vous conseille fortement, qui est encore une fois issu de l’auto-édition et qui a son joli succès bien mérité !

    C’est avec un grand intérêt que je vais continuer à suivre Amélie De Lima , elle m’a surprise, et je la remercie personnellement pour son écoute et sa disponibilité, et pour m’avoir permis de la découvrir !

    Amélie De Lima est une auteure indépendante native de Lille. Le Silence des aveux est son premier roman.

  • Au fil des Pages 21 juillet 2019
    Le Silence des Aveux - Amélie De Lima

    Tout d’abord merci à Amélie pour sa confiance et l’envoi de ses 2 livres, j’ai donc commencé par le 1er et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai passé un EXCELLENT MOMENT de lecture.
    La plume est fluide, cohérente pas de bla-bla en trop tout est parfaitement dosé & rythmé ; le lecteur n’a pas le temps de souffler nous sommes dans un vrai page-turner. Diverses émotions nous traversent lors de cette lecture et la découverte des personnages rend l’histoire tellement vivante pas de caricatures à la va-vite !
    J’ai eu un coup de cœur pour la Commissaire DE SMET Véronique, une femme des temps modernes qui doit allier son travail en essayant de remonter la pente avec un passif lourd et douloureux ; c’est elle qui est en charge de l’affaire des prostituées. Elle peut également compter sur son amie Elise, sa psy, celle qui l’a aidée à sortir de son impasse, celle sur qui elle se repose lors de cette dure enquête.
    Nous avons ensuite Benjamin qui suit également Elise en Thérapie, Mathias L’ex d’Elise et Bernier le flic binôme de Véronique. Tous ces personnages vont à un moment se percuter… Pour le meilleur… Mais surtout pour le pire !
    J’aime les thrillers psychologiques, avec ces personnages écorchés vifs, qui ont un passif noir voir glauque pour certains et la force de ce livre c’est que ces flash-back sont parfaitement dosés pour comprendre ce qui ce passe au présent.
    La fin par contre j’avais eu des doutes déjà pendant ma lecture, mais cela ne gâche en rien le plaisir vraiment …
    L’histoire est tellement bien décrite que visuellement, j’étais dans les rues de Lilles avec nos personnages et je vois bien une interprétation à l’écran de cette enquête …. Pour un 1er roman, l’auteure tape fort !
    Forcément, en terminant celui-ci j’ai vite enchainé sur la suite (enfin avec des personnages récurrents à cette histoire) j’en parle dans la prochaine chronique.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.