Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le carnaval des vampires - Olivier Barde-Cabuçon

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Sous l’autorité du lieutenant général de police de Louis XV, le chevalier de Volnay accomplit depuis plusieurs années, en sa qualité de commissaire, la tâche ardue d’élucider les cas de morts étranges qui surviennent dans le royaume. Mais une affaire précédente l’ayant contraint à fuir la France avec son père, le moine hérétique, il se réfugie à Venise. Tandis que les deux hommes y retrouvent la jeune Violetta, devenue intendante d’un palais vénitien, de curieux événements se produisent, et nos enquêteurs croient déceler, la nuit, une présence suspecte. Cependant, des faits bien plus étranges ont cours dans la cité d’ombres et de lumières. Des corps sont retrouvés vidés de leur sang. Paniquée, la population profane les cimetières pour brûler des cadavres après leur avoir transpercé le coeur. Experte en vampirisme, la belle Maddalena Corvinus en est convaincue : les créatures de la nuit infestent la Sérénissime. Dans une Venise fantomatique et sa lagune, Olivier Barde-Cabuçon trousse un roman d’atmosphère sombre, drolatique et haletant, et jette ses deux enquêteurs dans leur affaire la plus sanglante...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • LesRêveriesd’Isis 7 octobre 2020
    Le carnaval des vampires - Olivier Barde-Cabuçon

    Nous découvrons le commissaire aux morts étranges et son père, un moine défroqué haut en couleurs, à Venise. En fuite, leur secours est demandé dans une affaire de vampirisme. Des humains retrouvés morts, exsangues, des tombes profanées et la vindicte populaire qui se répand comme une traînée de poudre. Que de mystères à percer !

    Tout d’abord, je pense que ma lecture a été ralentie par un petit détail. C’était ma première plongée dans les enquêtes du commissaire aux morts étranges, or il s’agit ici du septième opus… et j’ai bien senti qu‘il me manquait des références. L’auteur fait tout ce qu’il peut pour amortir le choc, il fait tous les rappels nécessaires et cela n’est jamais pesant, mais j’ai bien senti que ces personnages truculents, hauts en couleurs, n’avaient pas encore eu le temps de devenir des amis, dans un coin de ma cervelle et cela m’a manqué.

    Le récit est un texte très intéressant. Une touche d’érudition parcourt l’ensemble du livre grâce au moine, qui cite allègrement poètes et grand auteurs… et la férue de littérature que je suis a été séduite par ces allusions plus ou moins voilées, mais toujours savoureuses. De fait, ces touches littéraires enrichissent le texte et la psyche du personnage. Ce moine est totalement hors norme, à la fois moine, gentilhomme, Dom Juan, médecin et grand curieux…. Voici un personnage fascinant. Étrangement, son fils, Le chevalier de Volnay paraît plus effacé (oserais- je « plus fade » ?) malgré son statut de commissaire, et le mystère qui le nimbe, cela ne parvient pas à rééquilibrer la balance. Je suppose néanmoins que c’est une particularité de cet opus, où notre pauvre chevalier se débat entre déceptions sentimentales et manipulations.

    Deux femmes sortent du lot dans ce roman. D’une part Violetta, personnage fantasque et enfantin, touchant par sa fraîcheur. D’autre part, dame Corvinus : une femme étonnante dont nous n’arrivons pas à percer le mystère, même au terme de l’oeuvre. Je crois qu’elle fait partie de mes personnages préférés. Je ne pourrais pas dire combien de théories mon esprit a élaboré, pour ensuite se croire sur la bonne piste, essuyer un revers, et se rendre compte avec stupéfaction que ce n’était peut être pas un revers ! L’auteur joue avec nos nerfs et avec nos suppositions. Il parvient avec un innommable brio à brouiller les pistes et à tant les embrouiller que nous ne sommes plus sûrs de rien. Bref : j’adore !

    Le rythme du récit reste étonnamment lent par contre, et si je dois ajouter un bémol, ce serait celui-ci. Lorsque nous ouvrons le roman, quasiment toutes les morts ont déjà eu lieu, et, entre nos mains, il s’agit plus des enquêtes et des rouages, des rencontres et des suppositions… Pas de rythme échevelé donc. En soi, cela ne me gêne pas, mais je crois que je m’étais fait une toute autre idée de ce que je trouverai entre ces pages, d’où ma petite déception à ce propos. Ne vous attendez donc pas à des meurtres en séries. Néanmoins, la représentation de Venise et de ses institutions est parfaite ! On s’y croirait. Alors, oui, les nombreuses descriptions contribuent à ralentir le rythme mais elles installent aussi le lecteur dans un autre monde, un monde presque hors du temps d’ailleurs ! Nous sommes à Venise, réellement, nous longeons les rues, écoutons les chant des gondoliers et nous nous laissons bercer par les coups de rames réguliers. L’atmosphère fantomatique des vieux cimetières et des promenades de nuit est particulièrement efficace également pour jouer avec nos impressions et pour nous troubler, nous laissant croire le temps d’un roman à une ville hantée par des vampires millénaires…

    Ainsi, je suis enchantée de ma découverte et j’ai passé un très bon moment à Venise. L’atmosphère feutrée et l’hésitation finale sont magistrales, même si le tempo reste doux. Une jolie lecture que je compte poursuivre avec… le premier tome de la série !

  • Auryn 13 février 2020
    Le carnaval des vampires - Olivier Barde-Cabuçon

    Le chevalier De Volnay et le moine guillaume sont de retour à Venise, où depuis quelques temps des événements étranges se produisent. Au petit matin, des cadavres vidés de leur sang ont été retrouvées et des tombes ont été profanées. Il n’en faut pas plus pour que la population pense que les vampires ont envahis la ville.
    Volnay et le Moine, sceptiques, prennent l’affaire en mains pour tenter de faire la lumière sur cette histoire.

    Bienvenue à Venise, Venise la luxueuse, Venise la mystérieuse.
    Le Chevalier et le Moine vont retrouver d’anciennes connaissances, Violetta, Flavia et Cordolina, et en faire de nouvelles comme la mystérieuse Maddalena Corvinus.
    Comme à leur habitude, nos enquêteurs vont se retrouver mêler à une étrange affaire et nous entraîner dans les rues et Palazzo de Venise.
    J’ai eu un peu de mal au départ avec toutes les descriptions, mais surtout les traductions simultanées de certains mots. Même si c’était intéressant, j’ai trouvé que cela alourdissait un peu le récit.
    Et puis, petit à petit, je me suis laissée embarquer dans les aventures de Volnay et du Moine. Et comme d’habitude, je n’ai pas réussi à trouver le fin mot de l’histoire avant que nos enquêteurs ne nous l’expliquent.

    J’ai bien aimé visiter Venise en compagnie de Volnay et du Moine et j’attends avec impatience la prochaine escale.

  • Killing79 5 février 2019
    Le carnaval des vampires - Olivier Barde-Cabuçon

    Même si Olivier Barde-Cabuçon sait se renouveler à chaque fois, les ingrédients qui font de cette série une réussite, sont une nouvelle fois présents. Je veux bien sûr parler de l’atmosphère particulière qui plane sur ces aventures. A chaque opus, on est embarqué dans un nouveau décor, dans une nouvelle région. Comme il avait su le faire en Savoie ou au palais de Versailles, l’auteur recrée avec habileté l’ambiance des lieux. On se balade le long des canaux de Venise comme si on y était. Dans cette ville atypique, la luminosité et l’exubérance de la journée succèdent aux ténèbres et au mystère de la nuit. L’écriture de belle facture et un peu « surannée » de l’auteur colle parfaitement à l’époque racontée. Sans exagérer dans les descriptions, il nous met parfaitement en situation pour apprécier au mieux l’aventure.Grâce au commissaire aux morts étranges, le récit navigue encore entre réel et fantastique et on ne sait jamais sur quel pied danser. Le surnaturel de la situation se confronte au pragmatisme des enquêteurs.

    Et bien sûr, le grand point fort du livre reste ses personnages. D’épisode en épisode, l’auteur étoffe son duo original et tous les protagonistes qui gravitent autour. On se régale autant du moine, de son insolence et de sa verve que de Volnay qui traite toujours les évènements avec distance et froideur. Les deux compères forment une balance idéale pour résoudre les énigmes.

    J’avais déjà rencontré brièvement certains acteurs secondaires dans « Entretien avec le diable ». Mais n’ayant pas lu les quatre premières enquêtes, j’ai été un peu frustré parce qu’il m’a manqué certaines informations. Je vais donc me mettre pour objectif de rattraper mon retard afin de profiter au maximum de tout ce petit monde.

    Je vous conseille vivement de vous lancer dans cette série, à la plume exigeante, qui va vous faire voyager dans le temps et sur le globe, sur les traces de personnages passionnants dans des aventures qui le sont tout autant.

  • 1001histoires 5 février 2018
    Le carnaval des vampires - Olivier Barde-Cabuçon

    C’est le septième opus des enquêtes du chevalier de Volnay et de son "adjoint" le moine hérétique. Retour sur cette série et sur l’oeuvre de son auteur :

    Olivier BARDE - CABUÇON mène de front une carrière professionnelle dans un grand groupe international et une carrière d’écrivain commencée en 2006. Il vit à Lyon.

    Son premier roman, "Les adieux à l’Empire" permet de suivre un fantassin des troupes napoléoniennes de 1807 jusqu’à Waterloo, à travers toute l’Europe pour un panorama très complet de cette époque. Il récidive en 2010 en publiant "Le détective de Freud", roman dans lequel il imagine un personnage ( le docteur du Barrail ) enquêtant à Paris en 1911 pour le compte de Sigmund Freud.

    Olivier BARDE - CABUÇON publie en 2012 le premier volet d’une série de romans policiers historiques dont l’action se passe au 18ème siècle, époque favorite de ce passionné d’Histoire. Le chevalier de Volnay est son héros récurrent, sa fonction est promesse d’enquêtes captivantes : il est commissaire aux morts étranges et obéit aux ordres directes du roi Louis XV. Dans ses recherches Volnay est secondé par un moine hérétique féru de sciences.

    Titres de la série "Une enquête du commissaire aux morts étranges" :

    - Casanova et la femme sans visages

    - Messe noire

    - Tuez qui vous voulez

    - Humeur noire à Venise

    - Entretien avec le diable

    - Le moine et le singe-roi ( mars 2017 )

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.