Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le silence selon Manon - Benjamin Fogel

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dans les années 2025, le monde occidental se caractérise par une montée de l’agressivité sur les réseaux sociaux et en particulier des cas de cyber harcèlement, au point qu’une unité spéciale de la police, dirigée par le commissaire Sébastien Mille, a dû être mise en place. Sébastien Mille s’intéresse de près aux manoeuvres des groupes masculinistes en France. L’Amérique du Nord avait déjà connu dans les années 2010 des attentats dont les auteurs se réclamaient du mouvement "incel" (pour « involuntary celibate) »autrement dit des célibataires forcés qui conçoivent une haine des femmes et de la société contemporaine qu’ils jugent trop favorable au féminisme.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Musemania 23 mai 2021
    Le silence selon Manon - Benjamin Fogel

    J’avais découvert la plume de Benjamin Fogel, en 2019, lors de la parution de son précédent roman « La transparence selon Irina ». Ce livre avait déjà pour thème les dérives d’Internet et des nouvelles technologies. Une fois encore, par son dernier livre « Le silence selon Manon », il tente de mettre en garde ses lecteurs contre les effets néfastes du monde virtuel. En fait, ce second bouquin est en quelque sorte le préquel du précédent.

    Alors que nous étions précédemment en 2058, nous sommes ici plus près de chez nous puisqu’on fait un bond de 4 ans pour ce roman qui – à la fois – s’apparente à un roman noir mais aussi d’anticipation. Toujours en lien avec Internet, on plonge ici dans le cyber-harcèlement, dans ses formes les plus violentes. Il est aisé de faire un parallèle avec notre quotidien puisque, chaque semaine, les médias font état de suicides de jeunes filles mais aussi de jeunes hommes, souvent poussés à ce geste extrême par des trolls se cachant lâchement derrière leurs écrans.

    En plus de ce thème, ce livre traite également de l’opposition entre les incels, des célibataires involontaires qui se complaisent à déverser leur haine de la Femme et les partisans du groupe de musique des Significant Youth, défenseurs féministes de l’écologie. Se livrant une lutte sans merci, dont la violence monte crescendo, le combat fera de nombreux dégâts.

    Alors que j’avais déjà beaucoup aimé « La transparence selon Irina », j’ai encore plus apprécié celui-ci. J’ai trouvé que l’écriture est encore mieux travaillée, l’intrigue finement ciselée et que cela donne un extrêmement bon livre à la fois cohérent mais encore plus effrayant de réalisme. L’absence de longueurs improductives fait qu’on est directement plongé dans le propos traité avec beaucoup de subtilités et d’adresse.

    Chaque chapitre est énoncé par la voix d’un des personnages principaux et ils alternent ainsi avec des similitudes mais aussi des différences de perceptions intéressantes selon les protagonistes. Traitant de thèmes très actuels comme le féminisme, l’écologisme, les attentats venant de tous les extrémistes, cela pousse indubitablement à la réflexion.

    Ce qui fait la force de ce roman est qu’on se rend vite compte que la réalité n’est jamais très loin de la fiction. L’introduction de l’auteur y indique d’ailleurs le vrai du faux. Une fois refermé, tout ce dont vous aurez envie, sera de vous couper des réseaux sociaux, des médias, d’Internet, bref de toutes technologies et d’aller vous abriter au fin fond de l’Alaska où aucun réseau ne passe.

    A vite le prochain romain de Benjamin Fogel !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.