Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Fauves - Ingrid Desjours

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d’Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l’entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ?
Dans cet univers ou règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 24 avril 2020
    Les Fauves - Ingrid Desjours

    Ce roman d’Ingrid Desjours prend une connotation toute particulière à nos yeux compte tenu des attentats perpétrés par Daesh dans notre pays en 2015 . La guerre n’est pas un jeu qu’elle que soit le côté où l’on se situe et l’épilogue de ce livre est mieux qu’un long discours .La guerre , Lars et ses coéquipiers Ilan et Jonas la connaissent . Ils en sont revenus en un seul morceau mais la tête toute chamboulée . Recyclés dans la protection rapprochée ils vont travailler pour Haiko Homoreanu , à la tête d’une association qui tente de reconditionner les jeunes radicalisés tentés de partir faire le djihad en Syrie et dont la proche collaboratrice vient de se faire assassiner .. Mais est- ce vraiment sa seule mission ?
    Un roman palpitant qui laisse planer le doute sur les motivations réelles des principaux personnages même si le rythme et la dynamique du début se ralentissent quelque peu dans la deuxième partie .

  • ju_se_livre 24 mai 2020
    Les Fauves - Ingrid Desjours

    J’avais lu du bon avec Tout pour plaire et Sa vie dans les yeux d’une poupée. Je m’étais déjà dit que Ingrid Desjours était une bonne auteure. Mais avec Les fauves ce n’est plus une bonne auteure mais une excellente auteure qui a su me rendre complètement accro à cette lecture.
    📖
    Avec cette première parution des éditions La Bête Noire, c’est du lourd et même du très lourd qu’on nous offre. "Violez-la ! Torturez-la ! Tuez-la !", c’est la menace de mort qui plane sur la tête d’Haiko devenue la cible d’une fatwa. Pour la protéger, un garde du corps tout juste revenu d’Afghanistan. Les suspicions vont pas tarder à surgir, car sa cliente a l’air de lui cacher des choses. Sur jeux de non dits et de faux-semblants, les apparences sont souvent trompeuses et les fauves vont être lâchés.
    📖
    Voilà le genre de livre qui te déconnecte totalement de la réalité. Plus qu’un seul objectif, arriver au bout pour enfin savoir à quelle sauce on va être mangé. Ingrid Desjours a cette facilité de créer une ambiance lourde, oppressante où l’on a l’impression que l’on va se prendre un Uppercut à chaque page. On ne sait absolument plus à qui se fier, il n’y a pas juste les personnages qui vont être atteints de paranoïa, mais bel et bien aussi le lecteur. Avec un thème difficile, mais tellement bien conté, l’auteur nous montre aussi a quel point il est facile, de nos jours, de détruire une personne d’un simple clic.
    📖
    En bref, une intrigue captivante, percutante parfaitement ficelée et addictive. Ingrid Desjours ne fait que confirmer ce que je savais déjà, à savoir la maîtrise parfaite de la psychologie de ses personnages.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.