Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Mortelle canicule - Jean-François Pasques

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Paris, août 2003. La canicule fait rage dans Paris vidée de ses habitants. La surmortalité explose chez les personnes âgées et les individus les plus faibles. Le commandant Delestrant est chargé de coacher la fraîchement diplômée Lieutenant Victoire Beaumont. Dans ce but il l’emmène à l’institut médico-légal de Paris, où les légistes sont littéralement débordés par la situation sanitaire. Là, alors qu’un médecin entrouvre un sac à corps, l’officier renifle une odeur caractéristique d’amande amère. Il en est certain : la jeune femme dont le corps sans vie vient d’arriver à la morgue n’est pas morte d’un coup de chaleur, elle a été empoisonnée.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 5 février 2020
    Mortelle canicule - Jean-François Pasques

    Pour certains , comme moi , 2003 restera dans notre mémoire comme cet été caniculaire , où , alors que les hôpitaux et les pompiers étaient débordés ne sachant plus faire face à ces morts - notamment de personnes âgées - par milliers , succombant à ces chaleurs extrêmes , le ministre de la santé de l’époque , tout bronzé, se pavanait avec son polo Lacoste , tentant misérablement d’occulter et de minimiser les faits .
    Pour le commandant Delestran cet été 2003 a été synonyme d’une affaire incroyable …
    Alors qu’il parcourt avec la nouvelle recrue de son groupe , la lieutenant Victoire Beaumont , les couloirs de l’Institut Médico Légal parisien , il décèle sur un des cadavres qui attend son tour dans les locaux rafraichis , une odeur d’amande amère …l’odeur typique du cyanure .
    Va alors commencer pour son équipe de la 1ère DPJ , une enquête au long cours , minutieuse où l’expérience et la connaissance des rouages de l’institution policière va permettre de découvrir de premiers indices ..Qui en voulait suffisamment à cette belle jeune fille pour l’empoisonner ? Une femme jalouse ? le médecin légiste - un certain Morland- qui l’a examiné et qui a disparu de la circulation depuis ? Son épouse ? Un tiers inconnu ?
    Pas à pas , ne laissant rien au hasard , l’enquête va tisser sa toile de preuves accablantes , de témoignages précieux afin que la vérité jaillisse et que le coupable puisse être démasqué .

    Jean -François Pasques nous plonge dans cette enquête « de l’intérieur » en nous dévoilant , à travers cette histoire passionnante , les mécanismes policiers mis en mouvement . Aucune érudition exagérée ni vocabulaire inutile , le lecteur suit , tel un spectateur privilégié , les soubresauts des investigations menées tambour battant par cette équipe de professionnels , avec à sa tête un commandant doté d’un flair et d’une intuition hors pair . L’auteur nous offre un choc des mots allié à un choc thermique permanent entre les locaux réfrigérés de l’IML et l’extérieur où règne des températures tropicales ..Il nous démontre que pour être un grand flic il faut être aussi fin psychologue , pour découvrir la noirceur de l’âme humaine qui se cache derrière la surface .
    Un très bon polar , rythmé , et la découverte d’un auteur à suivre indéniablement pour l’avenir .

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.