Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Noyade - J.P. Smith

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Joey, huit ans, passe l’été dans un camp de vacances au milieu des bois. Le moniteur de natation, Alex Mason, s’est juré qua la fin du séjour tous les garçons sauraient nager. Or Joey a peur de l’eau. La veille du départ, Alex l’abandonne sur un radeau au milieu du lac, le mettant au défi de rentrer tout seul à la nage. Joey ne se présente pas au réfectoire ce soir-là. Les recherches s’organisent : il n’est plus sur le radeau. Il n’est nulle part. On ne le retrouvera jamais. Vingt ans après... Alex est devenu promoteur immobilier à New York. Ses méthodes et sa morgue lui ont attiré de solides inimitiés, mais sa réussite est éclatante. Jusqu’au jour où ça dérape. Du sang dans l’eau de la piscine, des photos compromettantes qui arrivent sur le smartphone de sa femme, un ascenseur bloqué entre deux étages... Les épisodes perturbants se succèdent, transformant en cauchemar le quotidien d’Alex et des siens. Joey serait-il de retour ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Marielle69 6 septembre 2022
    Noyade - J.P. Smith

    Un bon polar qui se lit rapidement. Une intrigue bien faite avec de nombreux rebondissements, des personnages que l’on aime et ceux que l’on déteste... Une fin qui peut énerver car des questions restent en suspens...
    Mais une lecture vraiment sympa que je vous recommande.

  • Mousquetaire11 3 juillet 2022
    Noyade - J.P. Smith

    Faire le grand saut n’est pas toujours chose facile... c’est l’effroyable réalité à laquelle le petit Joey a dû faire face...

    Pour éviter de se retrouver au milieu des conflits familiaux, l’enfant est envoyé par ses parents en camp de vacances.

    Malgré des journées pleines de jeux et de découvertes, Joey est toujours confronté à la même difficulté à la fin de son séjour : il a une phobie de l’eau. Un après-midi, agacé par les jérémiades de l’enfant, Alex, le maitre nageur du camp décide, lors d’une activité de baignade de forcer Joey a affronter sa peur. Il emmène l’enfant sur radeau au milieu d’un lac pour que celui-ci rentre à la nage. Les heures passent et Alex oublie complétement le garçon. Ce n’est qu’à la nuit tombée que tout le monde se rend compte de la disparition de l’enfant. Malgré l’organisation de battues, l’enfant reste introuvable...
    Les années passent et le souvenir du petit Joey s’efface peu à peu. Les disparitions mystérieuses d’enfants deviennent à la longue des légendes que les moniteurs évoqueront chaque années au coin du feu pour faire frémir de peur les nouveaux pensionnaires.

    Vingt-ans après cette disparition, Alex, l’ancien maitre nageur, qui est devenu un magnat de immobilier vit une vie paisible entourée de sa femme et de ses deux filles. Pourtant, des événements mystérieux vont commencer à apparaître. Pensant au départ à une mauvaise blague, Alex va vite être rattrapé par ses vieux démons. Est-ce que Joey vient se venger après deux décennies restés dans l’ombre ?

    Dans ce thriller captivant, J. P. smith nous plonge assez rapidement dans le grand bain. J’ai adoré l’intrigue de ce roman et les multiples questionnements que nous nous posons tout au long de sa lecture. Néanmoins, je trouve qu’il manque un petit quelque chose pour qu’il soit totalement abouti.

    Cette lecture agréable clôture ma sélection 2021 du Prix du Bureau des lecteurs Folio Rtl. Merci encore aux organisateurs pour la sélection des ouvrages proposés.

  • Loutre 3 juin 2022
    Noyade - J.P. Smith

    Cet été là, alors que se déroulait l’annuel camp de vacances de Waukeelo, un enfant disparut. Il s’appelait Joey Proctor, et personne ne sut jamais ce qu’il advint de lui. Si l’affaire demeurait un mystère, elle était néanmoins au cœur des conversations, origine de la ruine des propriétaires du camp, du désespoir des parents, de la désolation de tous.

    L’enfant, tiraillé au cœur d’un amer divorce parental, avait probablement fugué, en quête d’une solitude qui ne lui aurait été imposée, ou bien au contraire en soif d’une nouvelle vie et d’une nouvelle identité. Une autre rumeur courait, bien plus sombre, selon laquelle Joey était tombé entre les mains de John Otis, un homme qui enlevait des enfants tous les sept ans et leur faisait subir des sévices que nul n’osait imaginer. Ce que tout le monde ignore, c’est que cette disparition n’aurait eu lieu si Alex, le jeune maitre-nageur du camp, n’avait forcé Joey à nager jusqu’à la rive, lequel en était incapable, pour surmonter sa peur de l’eau. Des années plus tard, Alex a réussi sa vie. Femme et enfants dans une belle villa, argent coulant à flot… Et pas une once de culpabilité. Pourtant, quelqu’un va tout faire pour éveiller ce sentiment chez Alex, lui rappelant par des coups montés l’existence de cet enfant qu’il a laissé sur le radeau.

    Noyade n’avait de bon que son synopsis. Aussi cruelle que soit cette affirmation, c’est avec déception que j’ai refermé le roman, frustrée d’une histoire qui n’a pas été à la hauteur de mes espérances. Nous suivons Alex qui, des années après avoir abandonné Joey sur un radeau et était le dernier à avoir vu le garçon avant sa disparition et qui, indubitablement, est à l’origine de l’affaire, poursuivre une vie de rêve sans se poser la moindre question. Ayant même oublié cette affaire qui, pourtant, a dû marquer quiconque ayant connu Joey. Ce manque de réalisme se confirme dans toute l’attitude d’Alex au fur et à mesure du roman, présenté comme le « méchant » par excellence qui ne pousse la réflexion plus loin que son propre ego. Il aurait paru plus probable qu’Alex ressasse son erreur, culpabilise, ou bien présente un trouble, sans pour autant perdre sa figure d’anti-héros. L’homme subit de mauvaises blagues vengeresses dont on cherche encore l’intérêt. Eveiller sa culpabilité ? Jouer avec ses émotions ? Le mener à la ruine ? Ces manœuvres semblent davantage maladroites que perturbatrices dont le non-sens perdure au dénouement de l’histoire.

    La narration malheureusement ne relève pas le niveau ; elle n’est pas mauvaise, mais pas exceptionnelle non plus. Le rythme toutefois est bien tenu et le roman se lit très vite. Ce premier roman de Smith a reçu beaucoup d’éloges, aussi mon appréciation reste tout à fait personnelle. Cela ne m’empêchera pas de lire un éventuel prochain roman de l’auteur, mais mes attentes seront évidemment moindres.

  • Mes Carnets Litteraires 23 mars 2022
    Noyade - J.P. Smith

    Si vous cherchez un thriller addictif sans temps mort, une intrigue de base triste et émouvante, un suspense captivant jusqu’à la dernière page, alors n’hésitez plus ! Ce livre est fait pour vous !
    Pour moi, J.P Smith est désormais un auteur à suivre et son nouveau roman à pris place dans ma wish-list !
    Seul petit bémol, la fin n’est pas tout à fait celle que j’attendais. Elle est surprenante, étonnante mais le mystère sur l’un des éléments de l’histoire reste entier.
    J’avoue ne pas être totalement fan des fins ouvertes. Malgré tout, celle-ci reste cohérente par rapport à l’ensemble du roman.

  • Asmo Stark 24 février 2021
    Noyade - J.P. Smith

    Joey, 8 ans, passe l’été dans un camp de vacances au milieu des bois. Le moniteur de natation, Alex Manson, s’est juré qu’à l7a fin du séjour, tous les garçons sauraient nager. Or Joey a peur de l’eau. La veille du départ, Alex l’abandonne sur un radeau au milieu du lac, le mettant au défi de rentrer tout seul à la nage. On ne le retrouvera jamais... Vingt ans après, Alex est devenu promoteur immobilier. Ses méthodes et sa morgue lui ont attiré de solides inimitiés, mais sa réussite est éclatante. Jusqu’au jour où ça dérape, ce qui aurait pu passer pour de mauvaises blagues tourne au cauchemar. Joey serait-il revenu pour se venger ?

    Qu’est ce que j’ai détesté cet Alex ! Comment peut-on abandonné un petit garçon qui a la phobie de l’eau au milieu d’un lac ? Du coup j’étais bien contente de toutes les misères qui lui sont tombées dessus ! J’ai bien aimé cette histoire de vengeance, j’ai aimé me demander jusqu’où ça irait mais j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs et des lenteurs par moments. L’auteur fait monter la tension, nous lance sur des pistes, nous manipule jusqu’à la fin. Un bon moment de lecture.

  • VALERIE FREDERICK 25 novembre 2020
    Noyade - J.P. Smith

    J’ai frôlé le coup de cœur avec ce thriller. Il s’agit d’un premier roman pour J. P. Smith qui exerce le métier de scénariste. Un premier essai prometteur car l’écriture de l’auteur sait se montrer captivante, le scénario est élaboré finement et l’écriture est véritablement (et forcément ?) cinématographique.

    Alex va avoir quarante ans. Il a réussi sa vie en tant que promoteur immobilier à New York. Il s’est entouré d’une équipe de prospecteurs efficaces et les hôtels qu’il transforme en établissements de haut standing lui ont valu une réputation telle qu’il fait régulièrement la une des plus célèbres tabloïds. Mais voilà qu’un jour, il se rend compte qu’un intrus s’est introduit dans la villa où il vit avec sa femme et leurs deux filles pour souiller l’eau de la piscine. Puis d’autres événements autant étranges que dérangeants vont s’ensuivre… Qui veut nuire à Alex ? Et pourquoi ?

    « - Ne m’oublie pas », cela vous évoque- t- il quelqu’un ? Alex s’accorda un instant de réflexion. Personne ne lui vint à l’esprit.

    - - Non, pas vraiment.

    - - Faites un effort, monsieur. De qui devriez- vous vous souvenir ? »

    Alex va devoir remonter le fil de ses souvenirs. Il lui revient alors l’histoire de ce petit garçon, Joey, huit ans, qui avait disparu après qu’il l’avait laissé sur un radeau au milieu d’un lac. Alex y était moniteur de natation et avait complètement oublié cet incident survenu vingt ans en arrière. Joey serait- il toujours vivant ? Serait- il venu se venger ?

    Au final, une histoire palpitante, mais des personnages qui manquent un peu de psychologie, de profondeur. J’ai trouvé aussi que la fin était trop abrupte. Mais dans l’ensemble, c’est un très bon thriller que je ne peux que recommander si vous cherchez une lecture « immersive » !

  • Sylvie Geoffrion 22 novembre 2020
    Noyade - J.P. Smith

    Une colonie de vacances. Un moniteur de natation sans âme et minable et un petit garçon de 8 ans qui a trop peur de l’eau. Un moniteur de natation abandonnant sur un radeau au milieu du lac un petit garçon qui a juste trop peur de l’eau et qui ne sait pas nager....La fonction de moniteurs de camps de vacances est souvent dévolue à des étudiants, des jeunes de 17,18,19 ans. Un travail d’été pour étudiants.
    Joey, ce petit garçon qui a juste trop peur de l’eau, disparaitra du camp de vacances. Alex, le moniteur de natation minable et sans âme, n’osant avouer qu’il a abandonné ce petit garçon, ne sachant nager, seul sur un radeau au milieu du lac, deviendra un magnat de l’immobilier et des hôtels de luxe, des quartiers à rénover, bref un multimillionnaire soignant son image.
    Tout bascule lorsqu’Alex et sa famille se sentent un brin épié sinon persécuté et que la peur, le doute, l’anxiété, les secrets jamais avoués, s’installeront pour de bon. Alex soupçonne même que Joey serait revenu, alors qu’il est disparu depuis plus de vingt ans, et que c’est celui-ci qui le traque pour se venger, le faire payer ce malheureux été au camp de vacances.
    Ce roman qui nous parle de culpabilité, de persécution, du pouvoir de la suggestion , se lit vite et facilement. Il est bien construit même si classique dans la forme et j’ai développé un grand intérêt pour le vil personnage principal. Jusqu’à la fin, on cherche la vérité sur les nombreuses pistes que l’auteur sème. Bref un très bon moment de lecture.

  • L’atelier de Litote 7 juillet 2020
    Noyade - J.P. Smith

    Le passé semble rattraper Alex Parson. Une vingtaine d’année plus tôt, alors qu’il était moniteur de natation dans un camp d’été pour garçons, énervé par le comportement craintif de Joey, 8 ans qui a peur de l’eau , il l’abandonne sur un radeau au milieu du lac, en lui disant que s’il veut rentrer , il n’a qu’à nager jusqu’à la rive. L’enfant disparaît à jamais sans qu’Alex ne soit inquiété. Lors des veillées la légende de John Otis a fait forte impression sur les enfants, celle d’un homme qui venait pour en enlever un parmi eux et effectivement le lendemain Joey avait bel et bien disparu. Aujourd’hui Alex est devenu un promoteur immobilier de Manhattan, dont les affaires sont florissantes. Il a une femme superbe et deux petites filles, tout irait pour le mieux si ce n’était une série d’incidents qui lui font penser que le fantôme de Joey en a après lui. Le personnage d’Alex m’est apparu comme détestable et je lui en voulais beaucoup de ce qu’il avait fait à Joey. Pourtant au fil des pages, j’ai commencé à ressentir de la peine pour lui alors que tous les problèmes qui lui tombent dessus menacent d’anéantir sa famille et son business. Après tout l’auteur nous amène à penser que Joey est peut-être toujours en vie et avide de vengeance. Une intrigue pleine de saveur et de suspense qui fait apparaître des thèmes forts comme la culpabilité, la maltraitance et tout un tas de questions d’ordre moral qui m’on fait réagir. J’ai beaucoup aimé les moments de rythme et de tension, lorsqu’Alex doit faire face à son passé et qu’il navigue à vue. On n’obtient pas les réponses à toutes nos questions mais ce n’est pas plus mal, du coup j’ai pas mal ruminé ma lecture surtout avec le final surprenant qui nous est proposé. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/07/07/38373950.html

  • LeahBookAddict 1er juillet 2020
    Noyade - J.P. Smith

    Je suis assez mitigé concernant cette lecture.
    J’ai trouvé l’écriture assez plate et l’histoire n’a pas décollé pour moi.
    On est resté trop à la surface des choses, malgré tout je l’ai lu assez vite et je voulais savoir, donc du suspence bien présent.

  • Sylvie Belgrand 21 juin 2020
    Noyade - J.P. Smith

    Très gros coup de coeur pour ce thriller qui surfe avec intelligence sur les fondamentaux du récit d’épouvante pour mieux nous faire frissonner.
    L’écriture de JP Smith a une grande puissance d’évocation. C’est une écriture d’images. C’est aussi l’écriture d’un maître de la petite phrase de fin de chapitre, qui vous pousse à en lire encore un... et puis encore un... et impossible de lâcher.
    Une mécanique de montée en tension magistrale et imparable.

    #Noyade #JPSmith #SérieNoire #Gallimard #Polar #thriller #lecture #livres #chroniques

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.