Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Pasakukoo - Roy Braverman

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

LE SUSPENSE D’ÉTÉ "DICKERIEN" DE ROY BRAVERMAN
Lac Pasakukoo, dans le Maine des été indiens. Le corps noyé d’une jeune romancière prometteuse, égérie annoncée d’une nouvelle génération d’écrivains. De chaque côté du lac, la résidence de deux auteurs à succès, meilleurs ennemis du monde. Un shérif qui ne les aime pas, et un village où aucun secret ne résiste à la douceur de vivre apparente. Un avocat noir et théâtral qui débarque. Une secrétaire à faire pâlir Venus en personne. Un assistant littéraire appliqué et ambitieux. Un manuscrit dont la seule existence fait frémir les familles les plus puissantes de la région. Des mots qui deviennent des armes, et des pages blanches des linceuls. Et soudain, une série de violences qui se déchaînent entre les rancoeurs d’hier et les menaces de demain.

Source : Hugo & Cie

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • stokely 2 octobre 2021
    Pasakukoo - Roy Braverman

    Avec un pitch de base apparaissant comme assez simple Roy Braverman arrive a nous tenir en haleine, ici nous suivons deux écrivains se détestant et étant opposé au possible au niveau du caractère, ceux-ci habitant en face l’un de l’autre, leurs habitations étant cependant séparées par un lac.

    Au delà de leur rivalité littéraire entre autre car tous les deux étant écrivains, il y a une sorte de combat de coqs tous les deux ayant du succès et ils sont pas mal courtisés.

    Leur destin va être chamboulé lorsqu’après l’une de leurs soirées, le corps d’une jeune femme va être retrouvée sur le lac. Débute alors l’enquête dans ce coin complétement paumé ou les enquêteurs ne sont pas spécialement agréables à suivre et ou ils vont devoir faire la lumière sur ce qu’il s’est passé.

    J’ai aimé l’ambiance de ce récit cependant j’avoue que le combat de coq permanent entre nos deux auteurs m’a rapidement lassé, une lecture en demi teinte donc.

  • angelita 22 septembre 2021
    Pasakukoo - Roy Braverman

    Pasakukoo de Roy Braverman, présentation
    Il est mort, il raconte une histoire qui s’est passée. Il a connu l’écrivain Benjamin Dempsey qui apporte les ultimes corrections à son dernier roman, aidé de Matthew.

    Trois jeune femmes arrivent chez Dempsey mais elles se sont trompées de maison car une fête a lieu dans le lodge de l’autre côté du lac. Le narrateur connaît très bien cet autre écrivain.

    Avis Pasakukoo de Roy Braverman
    Histoire assez rocambolesque avec un écrivain, amateur de femmes et de nombreuses femmes, haï par le shérif de cette petite ville, tourné en dérision par un autre auteur qui vit également dans un lodge mais de l’autre côté de la rive d’un lac.

    Tout commence lorsque des jeunes femmes se trompent de lodge et arrivent chez Dempsey qui finit son dernier roman, aidé par Matthew pour retranscrire les corrections. Mais une fête se tient chez Akerman, l’autre écrivain. Mais une des jeunes femmes revient chez Dempsey, complètement ivre. Matthew la ramène et le lendemain elle est retrouvée morte dans le lac. Dempsey est suspecté par le shérif. Ensuite, les morts se succèdent mais pas forcément dans le même comté. Blansky aura fort à faire pour démêler le faux du vrai, surtout qu’on lui a proposé de l’argent mais qui disparait.

    Entre un frère et sa soeur qui ont déjà été arrêtés, qui vivent de contrats et qui couchent ensemble et dont le premier est tué. Un lodge est incendié et un manuscrit brûle chez Dempsey. Deux avocats qui vont défendre Dempsey un petit moment mais que ce dernier retrouvera sur d’autres affaires contre lui. Son éditeur le vire avec pertes et fracas préférant se concentrer sur la sortie du premier roman de Matthew et de celui de la jeune femme qui vient de mourir.

    Dempsey apprendra des secrets bien enfouis, surtout de deux grandes familles très riches, qui n’hésitent pas à éliminer ceux qui les gênent. Il découvrira ce fameux manuscrit qui fait trembler deux familles. Bourreau des coeurs de ces dames, la vérité doit éclater et éclatera et viendra de Blansky qui ne fait que son boulot, malgré la haine qu’il éprouve envers les écrivains. Et le lecteur peut comprendre pourquoi.

    Ce roman montre, une nouvelle fois, que Roy Braverman, est capable de changer son style littéraire. J’ai tout de même été déstabilisée par ces quelques phrases en italique à chaque début de chapitre. Elles ont pris le pas sur l’histoire elle-même, me faisant m’interroger tant et plus sur qui pouvait écrire – le premier nom inscrit sur mon carnet était le bon – et donner de telles informations. Après des chapitres, en définitive, assez longs qui mettent en place l’histoire et ses nombreuses explications, les 100 dernières pages se lisent d’une seule traite car le rythme est très enlevé, les rebondissements assez nombreux. Je n’en attendais pas moins de Roy Braverman. Se plonger au coeur de l’Amérique, il sait faire. Dénoncer le pouvoir des uns et des autres, également, tout comme une étude de ces personnages, avec une belle part donnée aux femmes, celles qui sont mortes mais aussi celles qui sont vivantes et qui sont plus ou moins cassées par la vie, bien souvent à cause du pouvoir des hommes.

    La passion, les passions peuvent être violentes et déclencher des sentiments exacerbés ou faire resurgir des éléments du passé, pas forcément glorieux. Mais l’être humain est comme ça. Il peut suivre son chemin, sans rien faire d’illégal, ou entrer dans un engrenage dont il ne ressortira pas. De la psychologie teintée d’un humour assez noir mais aussi des scènes qui peuvent se révéler cocasses ou d’une belle tendresse.

    Même si c’est une lecture agréable, ce n’est pas un coup de coeur, surtout peu de temps après L’oiseau bleu d’Erzeroum ou d’autres séries de Roy Braverman / Ian Manook.

  • lemurmuredesameslivres 7 septembre 2021
    Pasakukoo - Roy Braverman

    Bienvenue sur les rives du lac Pasakukoo, « Un havre de paix » pour écrivains vaniteux

    Benjamin Dempsey et Aaron Akerman sont deux célèbres écrivains que tout oppose, vivant chacun sur une rive du lac Pasakukoo, dans le Maine. Ils se connaissent de longue date, l’un ayant été l’élève, l’autre le maître.
    Alors que Dempsey, plus posé avec l’âge, profite de l’été indien pour terminer l’écriture de son prochain roman, Akerman, lui, continue de mener une vie mouvementée, rythmée par les soirées arrosées et les relations sans lendemain.

    L’histoire est racontée par plusieurs personnages, mais suivant une trame narrative tout-à-fait classique et linéaire. Un point commun relie tous ces récits, le narrateur mystère. Ce dernier intervient quelques lignes à chaque début de chapitre, et interpelle directement le lecteur sur sa condition ou sur l’avancée de l’histoire. Il laisse, çà et là, quelques indices pour titiller notre imagination, et ajoute ainsi un suspense supplémentaire à l’intrigue.

    Les personnages sont bien présentés, intéressants et travaillés.
    Les deux écrivains se ressemblent plus qu’ils ne veulent bien l’admettre. Parfois ils se taquinent, s’affublant de sobriquets délicieux, souvenirs d’anecdotes passées. Parfois, ils en viennent aux mains, emportés par une colère presque théâtrale.
    Quant au shérif Blansky, il n’est pas un mauvais bougre. Professionnel et sentimental, c’est l’un des personnages que j’ai trouvé le plus sympathique.

    J’ai beaucoup aimé le ton du roman et la belle plume de l’auteur. Les paysages sont dépeints avec poésie. J’ai trouvé l’ensemble très vivant, grâce aux dialogues passionnés, souvent acerbes, et aux sentiments qui habitent les protagonistes.

    Pasakukoo est un roman infiniment distrayant, riche en rebondissements, que j’ai lu avec beaucoup de plaisir.
    Pour ma part, c’est presque un coup de coeur !
    _
    Retrouvez mon avis complet sur le blog.

    Caroline - Le murmure des âmes livres

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.