Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Un souffle, une ombre - Christian Carayon

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Département du Tarn, le 24 août 1980, jour de la fête annuelle de la base nautique, peu avant 10 heures. Le moment exact où la vie a basculé...
Justine a demandé à ses parents l’autorisation de passer la nuit avec sa cousine et deux copains sur un îlot au centre du lac. Une récompense pour le bon travail fourni toute l’année. Promis, ils seraient de retour le lendemain. Le dimanche matin, les adolescents se font attendre. L’un des parents, de rage, parcourt la distance à la nage. Il découve alors l’étendue du massacre : les corps meurtris, outragés, dénudés. Les familles des victimes, des accusés, la région, vont connaître le chaos et le déclin.
Trente-quatre ans après le drame, l’occasion de dépasser ce traumatisme collectif s’offre à Marc-Édouard. Reprendre l’enquête, faire parler le passé pour peut-être le surmonter.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Ju lit les Mots 23 février 2020
    Un souffle, une ombre - Christian Carayon

    Au début de ma lecture, j’ai été déstabilisée par l’emploi du « je ». Je me demandais si je ne lisais pas une autobiographie, n’étant pas fan de genre de lecture, j’avoue que je n’avais pas envie de passer 542 pages à lire la vie d’une personne !

    Bon j’ai quand même vite compris que l’auteur n’allait pas parler de lui. On se fait finalement très bien à l’emploi de la première personne. Il a quand même fallu que j’aille vérifier si ces lieux existaient ainsi que cette histoire somme toute assez macabre du meurtre de ces ados.

    Le roman se situe dans une ville où cet évènement traumatique aura été la cause de son déclin. Le narrateur, enfant de 11 ans au moment des faits, donne un nom au tueur pour exorciser sa peur et comprend à l’âge adulte qu’il a été imprégné par ce qui s’est passé 30 ans plus tôt et cherche donc à donner un sens à toutes ses questions.

    L’auteur n’a pas cherché à faire un roman policier, mais à nous livrer une enquête menée par un historien et c’est là que le professeur en Christian Carayon ressort.

    Les personnages sont très bien travaillés. Les paysages eux-mêmes sont un personnage à part entière, grandiose et sombre à la fois. Il y aune atmosphère à couper au couteau par moment et on ne souhaite qu’une chose, malgré certaines lenteurs au début, tourner les pages pour en connaitre la suite. Car oui, l’ambiance de Carayon parvient à s’imposer et on ne peut que plonger dedans.

    Les 100 dernières pages, tout prend son sens, tout devient cohérent, tout s’explique et là waouhhh !!

    On s’aperçoit que ce professeur d’histoire, en déclin au début, reprend du poil de la bête au rythme du dénouement des nœuds de son enquête et le personnage triste, chagrin au début sort de sa coquille et tout prend son sens pour lui et c’est un délice pour le lecteur. Comme une fleur fanée qui revit grâce à l’eau avec laquelle on vient de l’arroser.

    Un très bon et beau roman, que j’aurais bien du mal à classer dans un genre bien défini, ce qui lui donne un cachet encore plus grand à mon sens car il est inclassable.

    La rencontre avec l’auteur grâce à Babelio a été un vrai plaisir, un homme simple qui gagne à être connu et reconnu, un homme amoureux de sa région et comme nous tous imprégné par les personnes qui jalonnent notre existence.

  • jeanmid 19 février 2020
    Un souffle, une ombre - Christian Carayon

    Attention je vous préviens de prime abord : on ne sort pas tout à fait indemne de la lecture de ce livre de Christian Carayon . Une fois tournées les premières pages de ce roman on se laisse inconsciemment happer puis totalement disparaitre corps et âme dans cette histoire envoûtante et fascinante qu’on ne quitte qu’avec peine .
    Comment en effet ne pas d’abord s’émouvoir par ces sauvages assassinats de trois jeunes adolescents dans la fleur de l’âge et d’une quatrième laissée pour morte sur cet ilot du Lac de Basse Misère en cet fin août 1980 ? Comment ensuite ne pas être comme , Marc –Antoine Peiresoles , ce professeur d’histoire en délicatesse avec ses pairs , totalement attiré par le mystère qui continue trente quatre ans après les faits d’entourer cet odieux massacre marquant à tous jamais les habitants de Valdérieu et de la région ?
    Des secrets bien enfouis que l’enseignant , issu du coin , va essayer de déterrer en prenant la suite de l’enquête menée par François Pastre , ancien journaliste local , sous le prétexte d’un nouveau motif de recherche voué à publication . Une enquête qui va vite tourner à l’obsession pour l’historien et également se transformer en une véritable quête personnelle afin d’exorciser ses peurs .
    Après « le Diable sur les épaules » , Christian Carayon nous offre avec ce nouvel opus un livre encore plus abouti qui combine tous les ingrédients d’un grand roman noir : un scénario parfaitement construit autour de ces actes abominables , des personnages plus vrais que nature décrits avec minutie notamment sur le plan psychologique , une écriture rythmée et sans temps mort , des lieux et paysages qui renforcent ce mystère et ce climat oppressant qui règne en permanence .Vivement le prochain !

  • l’oeil de sauron 14 février 2020
    Un souffle, une ombre - Christian Carayon

    Je l’ai lu pour une lc et wahou, il’est Génial !!!!
    Il ne faut s attendre à de l’àction à proprement parler, c est un livre plutôt axé sur la description, la recherche de la vérité plus qu une enquête suite à un meurtre effroyable, en effet, notre roman se passe des années après les meurtres irrésolus, d ou de la description et non pas de l’action. Peu importe avec moi la magie de la plume de carayon a agi et j ai adore ce roman.

  • Encore Un Livre 4 mars 2019
    Un souffle, une ombre - Christian Carayon

    L’auteur restitue son histoire, ses personnages, dès le premier chapitre sur le village de son enfance, pour nous raconter un des plus gros fait divers français de cette année 1980.
    C’est une enquête personnelle, qui n’est pas sans rappeler (pour moi ) le succès de Dicker avec Harry Quebert, j’ai vraiment retrouvé la même atmosphère avec la même fluidité d’écriture !!
    La mise en place de l’histoire et des personnages, ainsi que le retour sur certains événements sont conséquents dans une première et longue partie du livre, qui est clairement assumée par l’auteur et c’est ce qui amène cette ambiance si particulière à ce roman.

  • Encore Un Livre 4 mars 2019
    Un souffle, une ombre - Christian Carayon

    L’auteur restitue son histoire, ses personnages, dès le premier chapitre sur le village de son enfance, pour nous raconter un des plus gros fait divers français de cette année 1980.
    C’est une enquête personnelle, qui n’est pas sans rappeler (pour moi ) le succès de Dicker avec Harry Quebert, j’ai vraiment retrouvé la même atmosphère avec la même fluidité d’écriture !!
    La mise en place de l’histoire et des personnages, ainsi que le retour sur certains événements sont conséquents dans une première et longue partie du livre, qui est clairement assumée par l’auteur et c’est ce qui amène cette ambiance si particulière à ce roman.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.