3 bonnes raisons de lire Ça ne coûte rien de demander

Le 6 février 2018

Par l’auteure suédoise Sara Lövestam !

1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!

Un polar à découvrir pour son regard différent sur Stockholm et son ton dérisoire, subtilement engagé.

Sorti ce 11 janvier 2018 chez Robert Laffont, le deuxième volet de la tétralogie de Sara Lövestam transforme avec brio son essai. On y retrouve Kouplan, détective sans papier de Chacun sa vérité : un statut atypique dans le monde du roman noir, mais surtout un personnage extrêmement attachant ! Dans Ça ne coûte rien de demander, l’auteure déploie une fois de plus son style fluide et plein de fraîcheur pour dérouler une enquête aussi surprenante que passionnante. Autant de raisons de lire ce polar nordique (qui n’en adopte pas les codes) auxquelles s’ajoutent les "3 bonnes raisons" de Sara Lövestam elle-même.

67 vues

Galerie photos

  • 1001histoires 6 février 2018
    3 bonnes raisons de lire Ça ne coûte rien de demander

    Sara LÖVESTAM est née le 13 juillet 1980 à Uppsala. Elle enseigne le suédois ... à des émigrés.

    Elle est connue pour ses écrits militants, dans la presse et à travers ses romans : le premier a été publié en Suède en 2009, trois sont traduits en français et édités chez Actes Sud :

    - "Différente" : plaidoyer pour le respect des différences.

    - "Dans les eaux profondes" : roman pour ne pas oublier les violences faites aux enfants et la pédophilie.

    - "En route vers toi" : roman historique sur les suffragettes suédoises.

    En 2015 Sara Lövestam a commencé la publication de ce qui devrait être une tétralogie avec comme personnage principal un détective privé sans-papiers nommé Kouplan. C’est l’occasion de rappeler que la Suède est le pays d’Europe le plus accueillant vis-à-vis des émigrants.

    La première enquête de Kouplan est parue le 3 novembre 2016 aux éditions Robert Laffont, collection "La Bête noire". Le troisième tome est déjà disponible en Suède.

    Les enquêtes de Kouplan ( ou , comment survécut Kouplan : la vérité ) :

    - "Chacun sa vérité" : l’édition originale ( Suède 2015 ) s’est vu décernée le prix de l’Académie suédoise des auteurs de polars.

    - "Ça ne coûte rien de demander" ( Suède 2016 - France janvier 2017 )

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?