Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Colère noire - Jacques Saussey

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand la proie est plus redoutable que le prédateur ! Un industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et les premiers éléments accréditent la thèse du suicide. Mais pour le capitaine Daniel Magne, il s’agit d’un meurtre. Reste à trouver le coupable et c’est le début d’un jeu de domino mortel qui se met en place. Chaque suspect devient victime et les morts se succèdent. De Paris à New York en passant par l’Afrique du Sud, l’enquête s’annonce pleine de rebondissements et truffée de périls pour Magne et sa coéquipière Lisa Heslin.

Test DVD/Bluray

Un auteur que j’apprécie énormément, un de mes gros coup de cœur, et ce premier livre nous fait découvrir 2 fils bien particuliers, mais attachants. A lire d'urgence !

Vos #AvisPolar

  • Mes polars et le reste 17 septembre 2019
    Colère noire - Jacques Saussey

    « Coup de coeur » de Franck Thilliez, Colère Noire est un honnête polar. L’enquête est menée par un couple de policiers sans surprise, un vieux de la vieille qui ne va pas tarder à se séparer de sa femme et une jeune fliquette tout feu tout flamme qu’il va devoir sauver.
    Pas de veuve ni d’orphelin à sauver, tout le monde est méchant. La victime est une crapule, ses potes sont des crapules, l’assassin est une crapule.

    Difficile d’en parler plus sans spoiler, tellement l’intrigue est classique.

    Ce que j’ai aimé :
    – c’est bien écrit. Rien à dire. Facile à lire, vocabulaire riche sans excès, différents niveaux de langage maîtrisés, concordance des temps, parfait.
    – c’est bien construit. On tord parfois le nez à l’évocation d’une intrigue classique, mais ce n’est pas si courant. Il y a un début, un milieu, une fin, des twists de fin d’acte, des accélérations, des scènes de tension, des scènes d’action, des scènes de réflexion.
    – les personnages sont bien travaillés. Oui, on retrouve encore le vieux flic désabusé et à moitié alcolo qui ne se donne plus la peine de prévenir sa femme de ne pas l’attendre, la jeune flic pétrie d’idéaux qui tombe dans les filets du vilain méchant, des méchants, des gens différents… C’est classique, mais encore une fois, c’est bien fait. Je me suis un peu emmêlée dans les personnages, il y a plusieurs avocats qui sont tous des notables roublards et j’ai eu une sensation de magma à un moment… Mais pas grave.

    Ce que j’ai moins aimé
    Rien qui plombe véritablement l’histoire ou la lecture, mais plus des pistes d’amélioration. Tu vas me dire : à destination de qui ? C’est le premier bouquin d’un auteur qui est maintenant bien assis et qui en a écrit des tas. Tu as raison. Sauf que ce sont des erreurs tellement communes que j’espère follement contribuer avec ma petite pierre à l’édification des masses, vois-tu.
    – Il y a trop de mots dans deux domaines :
    1) les intrigues secondaires : intéressantes, mais trop développées et, pour la principale, trop tarabiscotée. L’enquête aurait gagné à se concentrer un peu plus au lieu de se disperser.
    2) les explications. Parfois l’auteur remonte tellement loin pour expliquer un tout petit bout de réponse que je me suis endormie. Comme si, quand tu demandes à un couple comment ils se sont rencontrés, ils commençaient par leur naissance. A moins qu’ils aient fait connaissance à la pouponnière, c’est too much et, pour parler franchement, on s’en fout. Mais surtout, on perd un peu le fil de l’histoire.
    – Le côté macho. Je ne voudrais pas faire la féministe à deux balles, mais dans cette histoire, il y a deux femmes : l’une, c’est la femme du flic, on la voit à peine, sauf pour se plaindre que son mari ne la regarde plus. L’autre, [ATTENTION SPOIL] est capturée, puis sauvée par son chevalier servant. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai pas réussi à m’identifier…

    Mon verdict
    Un peu comme Ultimes Rituels, Colère Noire est un premier roman, qui ne doit son édition qu’au succès de son successeur. C’est ma première rencontre avec cet auteur. Si je n’ai pas été emballée par le roman, je continuerai, parce qu’on sent bien que tout est là. Il n’est pas palpitant, mais il est tout de même prenant, il y a des longueurs, mais rien de bien grave…
    Disons qu’il plante le décor. A bientôt pour la suite.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.