Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dark Web - Dean Koontz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

14 #AvisPolar
8 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Il faut que j’en finisse... C’est urgent !

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé... mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort par sa seule volonté. Pour elle, il y a une autre raison. D’autant qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie - qui souhaite étouffer l’affaire -, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix... Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite...

Vos #AvisPolar

  • Maks 4 mars 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    Action, action, action, voilà ce que j’ai le plus ressenti dans ce livre, une trame principale menée tambour battant par une héroïne hors du commun.

    Nous suivons les péripétie de Jane, une agent du FBI en congé sans solde suite à la mort douteuse de son mari. Le tout va s’enchainer dans une course contre la montre pour découvrir ce qui se trame et ce qui a bien pu lui arriver réellement.

    Le point central de l’histoire pointe le doigt sur les « ILS », ils, ceux qui sont en haut, qu’on ne connait pas mais qui peuvent grâce à leur argent manipuler les masses. Complot, corruption, meurtres en masse, prostitution, pratiques malsaines, Dean Koontz nous plonge vraiment dans un profond tourbillon vers l’enfer.
    J’ai tout de même trouvé quelques longueurs parfois, mais cela est vite essuyé par des chapitres courts.

    Pour l’héroïne je dirais que son personnage est très bon, déterminée, froide de par les circonstances, ne recule devant rien au péril de sa vie si cela peut préserver celle des autres. Vraiment charismatique.

    En conclusion, si vous cherchez un roman à suspense avec de l’action pour passer vos soirées pluvieuses ou simplement vous détendre, Dark Web est un très bon choix.

  • ellemlire 5 mars 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    J’avais souvent vu le nom de Dean Koontz sans jamais aller plus loin… Je remercie donc les éditions de l’Archipel pour m’avoir permis de découvrir enfin cet auteur.

    Bon, pour tout vous dire, si vous cherchez un roman qui aborde vraiment le sujet du Dark Web, vous pouvez passer votre chemin. En effet, ce n’est pas du tout le sujet de ce livre ! Je ne comprends d’ailleurs pas le choix de ce titre pour l’édition française, le titre original étant The Silent Corner. Par contre, si vous recherchez un bon thriller, avec de l’action et une touche scientifique, ce livre est fait pour vous !

    Dans ce roman, nous accompagnons Jane, inspectrice au FBI, qui après le suicide de son mari, quitte sa vie, parce qu’elle est persuadée qu’il ne s’est pas donné la mort mais qu’il a été assassiné. Elle est prête à tout pour découvrir la vérité, et ça ne plaît pas à tout le monde. Pour son enquête, elle disparaît de la circulation, n’utilise plus de téléphone traçable, ni de carte bancaire, elle ne se connecte désormais à Internet que dans des bibliothèques publiques, et surtout elle est mobile : elle garde toujours une longueur d’avance sur ses poursuivants. Internet et la géolocalisation sont ses deux ennemis.
    Le roman est construit en plusieurs parties, eux-même divisés en chapitres très courts. le rythme est dynamique, haletant. de nombreux rebondissements surgissent régulièrement. J’ai vraiment eu l’impression d’être dans un film d’action. J’imagine très bien certaines scènes, adaptées au cinéma dans un film à gros budget ! Autant ce n’est pas tellement le genre de films que j’apprécie en général, n’étant pas grande adepte des films d’action à moult effets spéciaux, autant en version livre j’adhère complètement ! Et d’après ce que j’ai lu l’adaptation cinématographique est effectivement en cours aux Etats-Unis ! Pour une fois, je serai vraiment curieuse de voir le résultat à l’écran.

    Mais dans ce thriller, il n’y a pas que de l’action, on a aussi affaire à une sorte de complot scientifique destiné à dominer la société. Si j’ai été prise dans l’action, je suis aussi rentrée très vite dans cette intrigue, entraînée par une super-héroïne qui n’a pas peur de prendre des risques pour prendre sa vengeance mais qui surtout reste très humaine. Au fil des pages, l’auteur nous dresse son profil psychologique. Jane est une femme entière et déterminée, motivée par un amour infini pour sa famille. Et elle sait en qui elle peut avoir confiance, ou pas. J’ai beaucoup aimé l’alternance entre les passages où tout va à cent à l’heure et ceux plus calmes, le suspense ne retombe à aucun moment dans cette traque qui ne s’arrête jamais !

    J’ai aussi noté la volonté de l’auteur de nous décrire le ciel et la météo tout au long du livre. Et il est vrai que cela contribue à plonger le lecteur un peu plus dans l’ambiance. Selon les scènes, le ciel est plus ou moins dégagé, l’atmosphère plus ou moins pesante.

    Cependant, la fin est un peu décevante car elle est très ouverte. Je suis restée sur ma faim, j’aurais voulu que ça continue : Jane n’a pas eu les réponses à ses questions et moi non plus… Un tome 2 est-il envisagé ? Je l’espère, j’ai envie de connaître la suite !

    En résumé, un bon roman digne d’un film d’action à l’américaine dans lequel il n’y a aucun temps mort ! Un auteur dont je lirai certainement d’autres livres.

  • ellemlire 5 mars 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    J’avais souvent vu le nom de Dean Koontz sans jamais aller plus loin… Je remercie donc les éditions de l’Archipel pour m’avoir permis de découvrir enfin cet auteur.

    Bon, pour tout vous dire, si vous cherchez un roman qui aborde vraiment le sujet du Dark Web, vous pouvez passer votre chemin. En effet, ce n’est pas du tout le sujet de ce livre ! Je ne comprends d’ailleurs pas le choix de ce titre pour l’édition française, le titre original étant The Silent Corner. Par contre, si vous recherchez un bon thriller, avec de l’action et une touche scientifique, ce livre est fait pour vous !

    Dans ce roman, nous accompagnons Jane, inspectrice au FBI, qui après le suicide de son mari, quitte sa vie, parce qu’elle est persuadée qu’il ne s’est pas donné la mort mais qu’il a été assassiné. Elle est prête à tout pour découvrir la vérité, et ça ne plaît pas à tout le monde. Pour son enquête, elle disparaît de la circulation, n’utilise plus de téléphone traçable, ni de carte bancaire, elle ne se connecte désormais à Internet que dans des bibliothèques publiques, et surtout elle est mobile : elle garde toujours une longueur d’avance sur ses poursuivants. Internet et la géolocalisation sont ses deux ennemis.
    Le roman est construit en plusieurs parties, eux-même divisés en chapitres très courts. le rythme est dynamique, haletant. de nombreux rebondissements surgissent régulièrement. J’ai vraiment eu l’impression d’être dans un film d’action. J’imagine très bien certaines scènes, adaptées au cinéma dans un film à gros budget ! Autant ce n’est pas tellement le genre de films que j’apprécie en général, n’étant pas grande adepte des films d’action à moult effets spéciaux, autant en version livre j’adhère complètement ! Et d’après ce que j’ai lu l’adaptation cinématographique est effectivement en cours aux Etats-Unis ! Pour une fois, je serai vraiment curieuse de voir le résultat à l’écran.

    Mais dans ce thriller, il n’y a pas que de l’action, on a aussi affaire à une sorte de complot scientifique destiné à dominer la société. Si j’ai été prise dans l’action, je suis aussi rentrée très vite dans cette intrigue, entraînée par une super-héroïne qui n’a pas peur de prendre des risques pour prendre sa vengeance mais qui surtout reste très humaine. Au fil des pages, l’auteur nous dresse son profil psychologique. Jane est une femme entière et déterminée, motivée par un amour infini pour sa famille. Et elle sait en qui elle peut avoir confiance, ou pas. J’ai beaucoup aimé l’alternance entre les passages où tout va à cent à l’heure et ceux plus calmes, le suspense ne retombe à aucun moment dans cette traque qui ne s’arrête jamais !

    J’ai aussi noté la volonté de l’auteur de nous décrire le ciel et la météo tout au long du livre. Et il est vrai que cela contribue à plonger le lecteur un peu plus dans l’ambiance. Selon les scènes, le ciel est plus ou moins dégagé, l’atmosphère plus ou moins pesante.

    Cependant, la fin est un peu décevante car elle est très ouverte. Je suis restée sur ma faim, j’aurais voulu que ça continue : Jane n’a pas eu les réponses à ses questions et moi non plus… Un tome 2 est-il envisagé ? Je l’espère, j’ai envie de connaître la suite !

    En résumé, un bon roman digne d’un film d’action à l’américaine dans lequel il n’y a aucun temps mort ! Un auteur dont je lirai certainement d’autres livres.

  • kirzy 12 avril 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    Cela démarre tambour battant, sans prologue ni présentation , t’es direct dans l’intrigue qui se déroule ensuite en couches de plus en plus terrifiantes au fur et à mesure que l’enquête borderline de l’héroïne, Jane Hawk, inspectrice du FBI, plonge dans un complot des plus sordides. Elle refuse de croire que son mari s’est suicidé, conviction profonde que vient corroborer une vague de suicides inexpliquée qui frappe les Etats-Unis.

    le scénario est palpitant, mêlant chasse à la femme, suspense et scènes d’action pétaradantes autour d’une thématique scientifico-technologique ( ou comment les progrès scientifiques peuvent être détournés au profit d’un terrorisme idéologique qui se propose de soumettre l’humanité à une mystérieuse et surpuissante élite.
    L’auteur fait montre d’une incroyable maîtrise pour faire vivre une intrigue qui ne laisse aucun répit au lecteur en mode palpitations au rythme de la paranoïa qui monte chez Jane Hawk.

    Faut dire qu’on tient là une super héroïne, attachante, charismatique, seule contre tous, avec comme seules armes son intelligence et sa froide détermination. Un petit côté Lisbeth Salander qui m’a beaucoup plu, la rage au ventre, le désir de vengeance qui suinte et un art de la gâchette qui impressionne.

    Juste dommage ce titre, Dark Web, qui au final est racoleur et pas du tout en phase avec le contenu. le titre original, The Silent corner, était bien meilleur car il évoque tous ceux qui sont hors de la grille, qui ne peuvent être suivis par aucune technologie, libre de se déplacer et d’utiliser Internet sans pouvoir être pistés. Tout à fait Jane Hawk !

    Bref, un thriller classique grand public de qualité, ultra divertissant.

  • mlle javotte books 24 août 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    Dark Web est difficile à qualifier, je ne le qualifierai ni de thriller, ni de polar, je dirai plutôt que c’est un roman d’action. C’est un roman facile à lire, l’écriture est simple et fluide, les chapitres assez courts donnent un rythme soutenu à cette histoire dans laquelle on ne s’ennuie jamais.

    C’est un roman qui démarre très vite, trop vite peut être, on a l’impression de prendre un train en marche, un peu comme un film dont on aurait manqué le début ou un tome 2 d’une série. Au moment où ce roman commence, Jane, l’héroïne en est déjà à un stade bien avancé dans son enquête, elle est déjà en cavale et même si des petits flash-back nous éclairent un peu sur ce qui s’est passé avant on reste quand même dans le flou. J’avoue que cela m’a un peu perturbée. Le fait de ne pas savoir grand chose de ce qui s’était passé avant, de ce qui avait amenée Jane à se conduire de la sorte m’a gênée et empêchée de m’attacher à Jane. Elle est restée pour moi trop étrangère et je n’ai pas su la trouver attachante.

    Le mystère plane sur tout le roman, au fil des pages et des évènements le lecteur se pose plein de questions. J’ai aimé me demander ce qui se passait, qui était à la poursuite de Jane et comment elle allait s’en sortir. Sauf que pour moi, trop peu de réponses sont données au lecteur et du coup on reste sur notre faim à la fin, on a compris certaines choses mais tellement d’autres restent en suspens.

    Globalement j’ai bien aimé cette lecture qui a su me garder entre ses pages pour aller jusqu’à la fin mais il m’a manqué un peu de psychologie des personnages et des explications plus poussées sur le pourquoi du comment pour en faire un coup de cœur. Ce roman reste un bon roman d’action tout de même.

  • polacrit 16 octobre 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    Dean Koontz propose, avec Dark Web, un roman sombre et lumineux à la fois, sombre par son thème de manipulation sur l’humain afin de créer un surhomme capable de vivre plusieurs siècles en lui injectant des nanoparticules, enjeu autant économique que scientifique ; lumineux par la personnalité de Jane, cette femme courageuse et déterminée prête à braver les pires dangers pour déjouer le complot inique auquel elle se trouve involontairement mêlée. 
    Le + : un aperçu de cette Amérique de contrastes où se côtoient le luxe effréné de milliardaires ne sachant plus que faire de leur argent et la misère de banlieues délaissées où survivent des gens échoués là, à quelques centaines de mètres.
    La fable du pot de terre contre le pot de fer véhiculant le message d’espoir qu’il existe encore des humains probes, pour qui l’amitié, l’amour, l’éthique d’une humanité que l’on ne cherche pas à transmuter pour d’obscures motivations peu avouables autres que purement médicales, ont une signification réelle et sincère. Les avancées techniques devraient constituer un but en soi et non un moyen de récolter gloire, pouvoir et argent...

  • Le Monde de Marie 4 décembre 2019
    Dark Web - Dean Koontz

    L’inimaginable s’est produit, son mari s’est suicidé ! Jane Hawk sait que jamais il n’aurait été capable de commettre un tel acte, qu’il a été poussé à le faire et elle est déterminée à trouver les coupables et les faire payer. Surtout que Nick n’est pas le seul dont le suicide est étrange !

    Des chapitres courts qui nous emmènent dans une intrigue sans temps mort et pas comme les autres. On plonge dans l’enquête et ses dangers sans en vivre les raisons. Du rythme, de la tension et de jolies scènes d’action en font une lecture addictive. Des prouesses technologiques dont on découvre l’étendue de l’horreur et de l’inhumain au fil des chapitres.

    Jane ne sait plus à qui se vouer, les menaces viennent de partout tant les personnes auxquelles elle s’attaque sont puissantes. Elle dérange et est devenue une cible à abattre. Une mission dangereuse pour laquelle elle va devoir trouver des appuis si elle souhaite la mener à son terme.

    Une héroïne très agréable à suivre, charismatique et avec laquelle on partage facilement les émotions. Je l’ai trouvée forte, pleine de détermination et de courage. J’ai aimée la manière qu’elle a de réfléchir et d’appréhender les évènements. Surtout que les choix seront très souvent difficile.

    Ce premier tome est un aboutissement mais la mission est loin d’être achevée. Une fin qui se révèle frustrante et qui me fait grandement aspirer le tome 2.

  • Des Livres Mon Univers 13 janvier 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    Dark Web, le monde devient bien trop sombre, jusqu’où l’ humanité va s’ arrêter ?

    Jane Hawk avait tout pour elle... Un mari, un enfant, une maison et puis du jour au lendemain tout s’ effondre. Pourquoi ? Elle veut comprendre et nous aussi, et ce que l’ ont découvre fait froid dans le dos. Jane va tout mettre en oeuvre pour arrêter ce complot seule contre tous et on ne va pas lui faire de cadeaux malheureusement je vais devoir attendre le tome 2 pour avoir cette réponse.

    Dark Web est en cours d’ adaptation par la Paramount, Malgré des passages assez longs dans le livre, j’ avoue que ce serait un très bon film, et j’ ai hâte de voir quelle actrice incarne Jane

  • Des Livres Mon Univers 24 janvier 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    Dark Web, le monde devient bien trop sombre, jusqu’où l’ humanité va s’ arrêter ?

    Jane Hawk avait tout pour elle... Un mari, un enfant, une maison et puis du jour au lendemain tout s’ effondre. Pourquoi ? Elle veut comprendre et nous aussi, et ce que l’ ont découvre fait froid dans le dos. Jane va tout mettre en oeuvre pour arrêter ce complot seule contre tous et on ne va pas lui faire de cadeaux malheureusement je vais devoir attendre le tome 2 pour avoir cette réponse.

    Dark Web est en cours d’ adaptation par la Paramount, Malgré des passages assez longs dans le livre, j’ avoue que ce serait un très bon film, et j’ ai hâte de voir quelle actrice incarne Jane.

  • Auryn 15 février 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    J’avoue être plutôt déçue par cette lecture.
    Déjà, j’ai eu l’impression d’arriver dans ce roman "comme un cheveu sur la soupe". Jane Hawk, le personnage principal, a déjà commencé ses investigations sans que l’on ait eu le point de départ. Donc pour une fois, merci au quatrième de couverture qui nous explique l’intrigue, sans ça, on serait vraiment perdu.
    On se prend tout de même à l’histoire, à la façon dont Jane mène ses recherches, tout ce qu’elle fait afin de ne laisser aucune trace de son passage. Tout ça est plutôt intéressant.
    Mais malgré tout, j’ai toujours eu l’impression d’avancer dans le flou et je n’ai pas vraiment eu d’empathie pour Jane. De plus, la fin de ce roman est plutôt bizarre. On n’a pas de chute réelle.

    Pour tous ces points négatifs, je ne recommande pas cette lecture. Par contre, portée à l’écran, cette histoire aurait peut-être un peu plus de relief et pourrait faire un très bon film d’espionnage.

  • Clémence Bernard Delpy 31 mai 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    J’avais d’abord repéré La chambre des murmures et le résumé m’a vraiment vraiment intrigué. Voyant qu’il s’agissait d’un second tome, j’ai commencé par Dark Web, histoire de découvrir la chronologie des faits.
    Nous sommes plongés directement dans une espèce de spirale infernale qui ne nous laisse aucun répit ! L’action débute plusieurs mois après la mort du mari de Jane, alors qu’elle mène une enquête officieuse, durant le congé sans solde qu’elle a posé auprès du FBI. On prend tout de suite conscience de l’ampleur du complot, de la solitude de Jane, qui se retrouve seule face à plus riche et plus puissant qu’elle, sans pour autant pouvoir mettre un nom sur ce « ils » qui cherche à tout prix à la faire taire. La jeune-femme endeuillée et en quête de vengeance a déjà effectué de nombreuses recherches et rencontré d’autres proches de « suicidés louches » comme son mari. Elle ne peut faire confiance à personne d’autre qu’elle-même (et quelques proches triés sur le volet), d’autant plus qu’elle ne souhaite pas mettre une tierce personne en danger. Jane devra mobiliser toutes ses compétences pour ne pas se faire repérer, identifier les personnes à l’origine du suicide de son mari et les neutraliser.
    L’action ne manque pas, courses poursuites, infiltrations, confrontations… Jane est fine stratège et prend en compte tous les paramètres, toutes les options possibles avant d’agir. Animée par son désir de vengeance, elle n’est pas sûr d’en réchapper mais souhaite avant tout offrir un monde plus sûr aux survivants. Nous découvrons, petit à petit, ce qui l’a poussé à entreprendre cette vendetta et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! Si Dean Koontz mêle un fond de science-fiction à son récit, les explications apportées semblent tellement réaliste qu’on en vient à penser que l’on pourrait, pas si tard que ça, être confronté à ce genre de dérive. Entre corruption, soif de pouvoir et égo surdimensionné, le contrôle que les puissants exercent sur les forces de police et l’opinion public est effrayant.
    Par certains côtés, Dark Web ressemble à un bon gros blockbuster comme on pourrait en voir au cinéma ; l’héroïne, complètement badasse, que l’on admire, le fameux « ils » que l’on ne saurait identifier, la traque du gentil personnage auquel on s’est attaché, les criminels sans foi ni loi… Pourtant, Jane est aussi une personne sensible (ce qu’on ne retrouve pas forcément dans tous ces films où le héros sauve le monde) et très intelligente. Elle tient des raisonnements construits et intéressants, a un regard sur le monde plutôt convaincant (d’autant plus qu’elle connait certaines choses qu’ignore le commun des mortels) malgré ses préjugés sur les personnes riches qu’elle considère d’emblée comme corrompues.
    Il est vrai que ce qu’elle découvre fait froid dans le dos, et au-delà de l’entendement même. Les personnages croisés au gré de son périple sont très travaillés (que ce soit le docteur, le SDF ou le savant fou) et cachent de lourds secrets. La façon dont Dean Koontz nous décrit la perte de contrôle des sujets est saisissante, la conscience d’agir contre sa volonté mais d’agir tout de même ; notamment à travers le couple d’artiste, les vigils et le patron de Jane. J’ai également été secouée par la visite à Apasie, à travers laquelle Jane a pu mesurer toute l’horreur et le danger des « avancées » scientifiques ; le récit a ainsi pris une tournure que je n’avais pas du tout vu venir.
    L’auteur nous immerge facilement dans son univers, les chapitres sont très courts, les lieux/personnages défilent et nous ne relâchons notre souffle qu’à la toute fin ; même si l’on comprend que tout n’est pas fini.
    Lorsque l’homme se prend pour Dieu, voilà le résultat. C’est prenant, c’est glaçant, c’est fou et pourtant ça sonne tellement vrai. J’ai à présent hâte de découvrir La chambre des murmures, et de retrouver Jane, que cette course contre le temps aura forcément marqué.

  • ludi33 25 juin 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    Quel livre !
    Le postulat de départ est assez simple. Une femme flic ne croit pas au suicide de son mari et décide de mener l’enquête. Mais rapidement, l’enquête qu’elle mène prend une ampleur et un tournant inattendu.
    L’intrigue, qui frôle la science fiction, reste pourtant ultra réaliste. On suit les aventures de Jane avec beaucoup d’intérêt. le rythme est haletant, aidé par un découpage des chapitres, très courts, permettant d’avaler les pages les unes après les autres. Pour les personnages, on croise toute une galerie de méchants tous plus ambigus les uns que les autres. Quant aux gentils, difficiles de ne pas s’attacher à eux.
    Un vrai page-turner, impossible à lâcher !

  • Booksnpics 7 juillet 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    Jane Hawk refuse de croire que son mari, un Marine, se soit suicidé. En congé sans solde du FBI, elle est déterminée à prouver que la hausse significative des suicides observés à travers le pays est pour le plus étrange. Comment des individus bien dans leur vie, sans aucune raison apparente, pourraient d’un court instant à l’autre décider d’y mettre un terme ?

    Renforcée dans ses certitudes, elle n’aura de cesse de résoudre cette énigme. Pour ce faire, elle devra surmonter bien des obstacles, et il est clair que ses recherches semblent en déranger plus d’un….

    C’ est une évidence, Jane Hawk est une femme forte, déterminée que rien se semble pouvoir abattre. Mais, sous cette carapace, se cache une femme fragile minée par la fatigue, l’absence de son fils et l’incompréhension ressentie. Seule, elle se lance dans une véritable chasse à l’homme – sur fond de road-movie – afin de prouver ses dires.

    Il ne fait aucun doute que Dean Koontz a l’art de nous tenir en haleine. L’intrigue est très bien construite. L’auteur distille le suspense à travers des chapitres courts, laissant le lecteur « mariner » juste ce qu’il faut… J’ai beaucoup aimé ce premier tome. dans lequel on plonge rapidement, l’auteur plaçant les pions avec beaucoup d’aisance et de rapidité. L’histoire m’a scotché au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture. Le contexte, l’utilisation de certaines technologies présentées ici font clairement froid dans le dos.

    Je referme ce roman avec un sentiment de frustration , de manque, d’attente avant de me procurer et pouvoir me plonger dans le deuxième tome de cette trilogie 🙂

    Bien moins connu que Stephen King pour une large majorité de lecteurs francophones, Dean Koontz est clairement un auteur à découvrir. Peu publié ces dernières années, la chose a été corrigée depuis que les éditions L’Archipel l’ont rajouté à leur catalogue. Et j’en redemande !

  • Carine Zimmermann 8 juillet 2020
    Dark Web - Dean Koontz

    J’ai bien aimé ma lecture, j’étais à fond du début à la fin ! Plein de références génialissimes déjà : Terminator, Orange mécanique, Cole Porter, la mythologie nordique ! Et puis l’intrigue quoi : la recherche d’une société élitiste, réfréner la surpopulation..
    Rien que les questions d’actualités dénoncées m’ont conquises : les sujets d’actualité sensibles tels les tueries qui passent en boucle pour cacher des sujets suscitant des désapprobations du peuple : à se demander si les 1eres ne sont pas provoquées.. Mais bon on ne va pas pousser jusqu’à la théorie du complot, juste rester sur les dénonciations des problèmes de société top !
    Seules 2 choses m’ont chiffonnées : les looongues descriptions du temps.. pas vraiment d’intérêt. Ça n’avait dans 90% des cas aucune incidence sur l’intrigue.. Et puis le fait que Jane se fait aider à 100% : on en vient à se demander si elle n’est pas incapable d’agir seule au final ?! D’accord pour faire appel aux services d’un hacker, m’enfin le reste.. surtout qu’elle finit avec presque aucune blessure au contraire de ses aides : un peu gros quoi.
    Enfin bref j’ai été absorbée par cette lecture malgré tout, et même si la fin me laisse pantois (VRAIMENT : il va y avoir un tome 2 non ?! C’est pas possible !), c’était une bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.