La chambre des murmures - Dean Koontz

Notez
Notes des internautes
6
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Jane Hawk face à la confrérie secrète

« Il n’est plus temps d’attendre... »
Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4x4 bourré de jerrycans d’essence.
« Accomplis la mission qui t’incombe... »
L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.
« ... et tu seras célèbre et adulée ! »
Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance..

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • livrement-ka 22 février 2019
    La chambre des murmures - Dean Koontz

    Un grand merci aux Editions l’ARCHIPEL pour ce livre à la couverture et à l’histoire superbes : Un thriller digne de ce nom et à la hauteur de son titre.

    J’ai été séduite par le titre et la couverture au départ, et pour finir j’ai été happée par l’histoire. Une traque hors du commun, avec des rebondissements en veux-tu en voila, et surtout des personnages sans foi ni loi, ne reculant devant aucun obstacle.

    Ce livre m’a plongée dès les premières lignes dans une histoire hors du commun. Une institutrice qui vit de manière ordinaire avec son chien, et qui commet l’irréparable en se transformant en bombe humaine . Des carnets intimes qu’elle a laissés où se mêlent ses sensations totalement à l’opposé de ce qu’elle était aux dires de son entourage.

    L’impression qu’une araignée pond des oeufs dans sa tête et qu’elle n’est plus maître de ses actions. Que s’est-il passé au congrès où elle s’est rendue quelques jours avant son changement ?

    Et la traque que va mener Jane Hawk, ancienne du FBI, pour protéger son fils, et surtout le monde entier contre des personnes qui ont soif de pouvoir et qui souhaitent s’emparer de l’esprit des gens. Au début, ils se concentrent sur une ville et espèrent faire fructifier leur idée à tout le pays voire plus.

    Heureusement elle va rencontrer des personnes extraordinaires qui vont l’accompagner dans cette aventure absolument édifiante. Mais pour certaines personnes il est déjà trop tard !!!!!

    Sur la forme de l’histoire :

    Ce livre est divisé en plusieurs parties, elles-mêmes divisées en sous-parties.

    Une plume très fluide, un texte aérée, et une lecture agréable font qu’il est accessible à tous et surtout aux fans de thrillers.

    Le texte est écrit gros.

    L’auteur place souvent ces livres en tête des ventes et on comprend pourquoi .

    Une vraie maîtrise de l’intrigue bien ficelée, des dialogues à la hauteur de l’histoire et des personnages qui n’ont rien à envier aux plus dangereux criminels de toute la planète.

    Conclusion :

    Que vous conseiller à part de foncer aux Editions Archipel ou dans votre librairie pour acheter ce livre ?

    Une histoire à couper le souffle....une course haletante et effrénée pour accomplir une mission d’une envergure extraordinaire.

  • L’atelier de Litote 23 février 2019
    La chambre des murmures - Dean Koontz

    Je découvre le personnage récurrent de Jane Hawk avec ce deuxième opus de la chambre des murmures, il aurait été préférable de commencer par le premier afin d’être mieux immergé dans l’univers que nous propose Dean Kontz mais il est possible de lire celui-ci séparément. Une confrérie secrète a le pouvoir de prendre possession de l’esprit de personnes innocentes. Au vu de ce qui est arrivé avec le cas de Cora Gundersun, une enseignante bien sous tout rapport qui décide d’attenter à ses jours en commettant un attentat digne de certains terroristes. Et ce n‘est que le début, d’autres cas viendront qui engageront Jane Hawk, ex agent du FBI, sur des pistes dangereuses, au péril de sa vie, avant qu’il ne soit trop tard. S’en suit une course poursuite à travers tout le pays, mettant en scène de nombreux personnages plus ou moins utiles à l’avancement de l’intrigue.
    La progression de l’histoire se fait sur un rythme trop lent à mon goût, avec le sentiment de faire du sur place et donc de traîner en longueur.
    J’ai eu un peu de mal avec le côté futuriste, qui certainement plaira à d’autres lecteurs, le thème est somme toute porteur et a du potentiel. Je suis passé à côté peut être à cause du manque d’originalité de la trame, un sentiment de déjà vu, l’impression d’avoir passé quasiment tout le livre à courir, à échapper à des fusillades ou à interroger des gens avec Jane, ne m’a pas suffisamment passionnée. On est clairement dans une traque où l’action prime, dans laquelle on ne connaît pas vraiment les « méchants » et où les personnages sont très peu développés. Je retiens donc que les policiers uniquement centrés sur l’action, très peu pour moi, j’ai trop besoin de voir la psychologie des personnages en oeuvre ainsi que la construction du monde dans lequel ils évoluent. Mon avis est mitigé car j’ai apprécié le premier quart du livre et beaucoup moins la suite. Comme je suis une curieuse née, il ne me reste plus qu’à souhaiter que le prochain opus ne me décevra pas et donnera à notre héroïne l’opportunité de poursuivre sa quête de justice avec brio car il faut reconnaître les qualités d’écritures de l’auteur.

  • claire chronique 5 mars 2019
    La chambre des murmures - Dean Koontz

    Tout d’abord, merci aux éditions de l’Archipel et à Mylène pour ce service-presse. Alors, ce roman est coupé en six parties et est aussi la suite de « Dark web », mais je vous rassure, il peut se lire indépendamment de l’autre.

    Lorsque j’ai reçu le livre, j’ai tout de suite été séduite par cette couverture et ses couleurs.

    L’auteur nous plonge tout de suite dans le vif du sujet : une institutrice qui vit ses dernières heures en compagnie de son chien avant de faire un attentat à bord de son 4*4. Des carnets intimes qu’elle laissera derrière elle. Un congrès où elle s’est rendue et où il s’est passé quelque chose...

    Une agente du FBI fugitive qui souhaite redorer le blason de son mari qui s’est soi-disant suicidé.

    De grosses légumes qui ont soif de pouvoir, de manipulations et qui ont mis au point justement cette technologie (prendre le contrôle du cerveau) pour obliger quiconque à faire n’importe quoi pour eux. Suicides, assassinats, terrorisme... tout est possible. Quand Jane et son fils deviennent la cible... Une mère qui monte au ring pour se protéger et protéger son petit. Un roman que j’ai beaucoup aimé avec des chapitres courts. 444 pages que je n’ai pas vu passer. Une écriture fluide et addictive. Je pense lire « Dark web » bientôt. Je recommande cet auteur et ai hâte de le lire de nouveau !

  • Stef Eleane 5 mars 2019
    La chambre des murmures - Dean Koontz

    Dean Koontz est un des plus grands et plus prolifiques auteurs américains. A 73 ans, il a vendu plus de 450 millions de livres dans le monde. Traduit dans le monde entier, adapté à la télé et chez nous, en France, il est quasiment inconnu. Quelques livres traduits seulement. La chambre des murmures est la suite du roman sorti aux Editions L’archipel en 2018 Dark Web.

    Pour ceux qui n’ont pas lu Dark Web, pas de panique, moi non plus. Bien évidemment il est toujours préférable de lire le premier roman. Mais un auteur comme Dean Koontz ne vous laissera pas tomber. Bien entendu que toutes vos interrogations auront une réponse en temps voulu.

    Jane Hawks est une fugitive, ancien agent du FBI, veuve et mère d’un petit garçon. Elle se cache des plus grands de ce monde, de toutes technologies et à soif de vengeance. Son mari a été poussé au suicide, son fils maltraité par ses ennemis et la population entière est en danger.

    "Le visage qu’elle vit dans le miroir n’était pas celui qu’elle connaissait. Après toutes ces épreuves traversées depuis quatre mois, elle se sentait usée par la peur, rongée par le chagrin, minée par l’inquiétude."

    C’est un road trip parsemé de mort que nous propose l’auteur. Sur la route, pour échapper aux chasseurs, telle une proie. Mais cette proie est tenace, virulente et finalement très dangereuse.

    Le fond de l’intrigue, je ne vous en parlerai pas. Je vous avertis seulement qu’on frôle la science-fiction, l’anticipation. Oui c’est ça un thriller d’anticipation en sorte.

    Dean Koontz n’est pas connu pour avoir écrit que des chefs-d’œuvre, mais il faut bien avouer que cette série est convaincante et addictive. Pour découvrir l’auteur autant commencé par Dark Web et La chambre des murmures .

    Il y aura une suite ! Qu’on se le dise 😉

  • ellemlire 5 mars 2019
    La chambre des murmures - Dean Koontz

    Dark Web avait été mon tout premier Dean Koontz, dans un genre précédent de ce qu’il avait l’habitude d’écrire, si je ne me trompe pas. J’avais, à ma grande surprise beaucoup aimé le côté film d’action. Avec La chambre des murmures, j’étais ravie de retrouver Jane Hawk pour la suite de ses aventures.

    "Jouons au crime dans la tête."

    La chambre des murmures est la suite immédiate de Dark Web. On retrouve Jane qui continue sa traque, plus motivée que jamais à mettre fin aux activités d’une confrérie qui prend le contrôle des personnes via une injection qui modifie leur cerveau, irrémédiablement. Dès lors les personnes obéissent, ne réfléchissent plus, ne sont plus jamais les mêmes. Vidées de ce qu’elles étaient avant, elles deviennent tels des robots au service des membres de la confrérie, jusqu’au suicide quand cela est nécessaire.

    "Vous n’entendez pas tous ces murmures qui s’échappent de la chambre secrète, Jane ? Rassurez-vous, ce sera bientôt le cas."

    C’est le cas de Cora Gundersun, une enseignante qui a une très bonne réputation dans la ville où elle réside. Jusqu’au jour où, conduisant son 4×4, rempli de bidons d’essence, elle commet le pire, un attentat-suicide. Qu’est-il arrivé à Cora ? Que veut-elle dire quand, dans ses cahiers, elle évoque l’araignée dans sa tête ? La folie tisse sa toile, doucement, calmement. La confrérie prend le contrôle à distance.

    "Parfois la nuit, je me réveille en sursaut et je sens la présence dans ma tête d’une araignée…"

    Comme dans Dark Web, j’ai remarqué que l’auteur aimait jouer avec les humeurs du ciel et la météo. A chaque chapitre, il y a une description du ciel qui change. de tempête en orage, de couchers de soleil aux nuages, ces représentations donnent le ton et apportent encore, à mon sens de la dynamique et du relief au récit.

    "Tandis qu’elle grignotait le sandwich derrière son volant, trois éclairs rapprochés déchirèrent le ciel en éclairant brièvement les arbres, les immeubles et les voitures avant qu’un coup de tonnerre fasse trembler le sol avec la puissance d’un séisme. Une pluie battante s’abattit sur le paysage urbain avec une violence tropicale, isolant brusquement Jane du reste du monde dans l’habitacle du Ford noyé sous le déluge."

    Une nouvelle fois, Dean Koontz a su m’emporter d’action en action, de rebondissement en rebondissement, de révélation en révélation alors que ce genre de livre n’est pas vraiment mon genre de prédilection. Je me laisse prendre au jeu avec cet auteur, je tourne les pages, enchaîne les chapitres. le suspense est là, la tension aussi. La manipulation des « robots » par la confrérie est fascinante autant qu’elle fait froid dans le dos. Ce côté anticipation, science-fiction dont je ne suis pas grande fan d’ordinaire me plaît beaucoup dans cette série « Jane Hawk ». Il me tarde d’en lire la suite !

    "La folie est devenue la norme, de nos jours."

    En bref, La chambre des murmures m’a fait passer un excellent moment. Les pages et les actions ont défilé sans que je m’en rende compte. du très bon thriller d’action, très divertissant !

  • unevietoutesimple 8 mars 2019
    La chambre des murmures - Dean Koontz

    Je remercie tout d’abord Mylène des Editions l’Archipel pour l’envoi de ce roman.

    La couverture est magnifique avec ses couleurs chatoyantes mais je ne m’arrête pas à cela pour choisir un livre. Le résumé m’a intriguée car l’histoire promettait du suspens et de l’action.

    Je dois reconnaitre que je n’avais pas réalisé que ce roman était une suite, enfin si, mais je ne pensais pas que les deux histoires étaient liées, je supposais, à tort, que c’était une nouvelle “aventure” du personnage principal.

    De ce fait, je pense que je suis passée à côté de certaines choses et je me suis sentie perdue à certains moments, notamment lors des références à des événements passés.

    L’histoire, avec au centre la nanotechnologie, est un vrai thriller avec de l’action et des rebondissements. On y suit Jane Hawk, agent du FBI en fuite, prête à tout pour protéger son fils et démontrer que son époux a été “poussé” au suicide. Elle affronte tous les dangers, forte de son expérience au FBI et avec l’aide de ses contacts pour lui fournir les moyens nécessaires.

    Parallèlement, nous suivons Luther Tillman, un shérif intègre qui s’interroge sur l’attentat-suicide de Cora qui ne correspond en rien à sa personnalité. C’est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée et dont j’ai apprécié le fait qu’il sache sortir du rang lors de sa course à la vérité.

    L’intrigue vous rendra paranoïaque et vous aurez parfois envie de lancer un “Jouons au crime dans la tête” aux personnes que vous côtoierez histoire de vous assurer que tout va bien.

    Du point de vu stylistique, l’écriture est fluide et les chapitres sont courts, ce qui permet d’avancer rapidement dans la lecture.

    Pour conclure, il ne me reste plus qu’à lire le premier tome “Dark Web” comme si c’était une sorte de flashback qui m’aidera à comprendre certaines situations et qui me fera patienter jusqu’au prochain épisode en espérant que ce dernier nous donnera toutes les explications et dévoilera ceux qui sont tout en haut de l’échelle. Je viens de lire que l’auteur avait prévu plusieurs épisodes à suivre et qu’il en serait déjà au 5ème tome. Et moi qui espérait que tout nous serait dévoilé dans le prochain roman…

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.