Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’évadée - Simon Wood

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Nouvellement diplômées, les étudiantes Zoé et Holli prennent la route pour Las Vegas juste pour décompresser. Pourtant, les choses tournent horriblement mal sur le chemin du retour, et la dernière fois que Zoé voit son amie Holli, celle-ci est aux mains d’un tueur sadique. Zoé parvient à s’évader, mais pour elle, plus rien ne sera jamais comme avant.

Un an plus tard, Zoé est toujours tourmentée par les remords, et se jette à corps perdu dans une enquête de police sur un crime qui ressemble étrangement à son propre enlèvement. Avec l’aide d’un enquêteur zélé, elle retrace ses pas dans l’espoir de retrouver la mémoire, de découvrir ce qui s’est passé dans le désert durant cette nuit fatidique et aussi d’obtenir que justice soit faite pour Holli. Son ravisseur, surnommé « le Numéroteur » par des médias fascinés, est à l’affût de Zoé. Pour lui, elle n’est pas une survivante, mais simplement celle qui s’est échappée.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Ju lit les Mots 7 mars 2020
    L’évadée - Simon Wood

    Comment affronter son passé pour avancer ? ... Zoé tente de se reconstruire après "le" drame qui a fait basculer sa vie dans un cauchemar. Mais c’est sans compter sur les délires du "numéroteur", psychopathe qui a décidé de finir le travail...

    "Lorsque les gens se comportaient mal, la réaction adéquate était de leur donner une correction. Les injures, c’était des enfantillages. La réaction adulte, c’était d’infliger le châtiment."

    La singularité réside dans la narration qui jongle entre la victime, le tueur et l’enquêteur. La jeune Zoé, est une tête à claque au début du roman, bien qu’elle soit une victime. Mais on s’attache à elle au fil des pages, c’est une fille qui lutte contre son traumatisme et qui fait preuve de courage.

    "Les mensonges lui venaient aussi naturellement que les sourires. Lorsqu’elle parlait aux inconnus, son identité était comme une feuille vierge, elle pouvait s’inventer n’importe quel personnage et les hommes la croyaient."

    Un des rares livres abordé du point de vu du tuer, ce qui peut radicalement changé notre vision ce qui donne au roman un côté invraisemblable dont on veut connaitre la fin. 

    Le tueur n’est pas stéréotypé et son histoire personnelle nous le rendrait presque sympathique !!

    Un thriller bien ficelé, qui a tout d’un très bon scénario, même si l’histoire est un peu convenue il n’y a pas de temps mort, les rebondissements de situations nous accrochent. Une intrigue menée de main de maître l’écriture et la narration rendent les personnages attachants et émotionnellement crédibles pour une montée en puissance d’un suspense qui ne permet plus que d’aller au bout !

    "L’ennui avec les œuvres de charité, c’était qu’elles étaient fondées et dirigées par des gens qui fonctionnaient à l’émotionnel. Ceci attirait les dons, mais lorsqu’il s’agissait de traiter avec le fisc ou d’autres administrations d’État, la passion ne servait à rien. Et c’était là qu’il entrait en jeu. Il maîtrisait à la perfection la langue de la bureaucratie. Sa sensibilité comptable aux données et aux chiffres permettait à ces gens de poursuivre leur quête."

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.