Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La femme d’après - Arnaud Friedmann

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dans la nuit, elle regagne son hôtel après ce dîner avec un amour de jeunesse, retrouvé vingt ans plus tard. Elle se sent légère, grisée par la promesse de cette nouvelle aventure. Mais quatre jeunes hommes s’arrêtent soudain devant elle. Des mots échangés, une insulte, un regard qui refuse de se baisser. Ils repartent. On pourrait dire que rien ne s’est passé et pourtant demeure en elle une angoisse sourde. Son trouble grandit quand le corps d’une jeune fille est retrouvé le lendemain dans le même quartier. Pourquoi se sentir coupable de cette mort ? Qu’est-ce qui lui a permis, à elle, de gagner ce combat ? Pourquoi lui trotte dans la tête le soupçon indigne de n’avoir pas été assez désirable ?

Source : La Manufacture des Livres

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Musemania 19 août 2022
    La femme d’après - Arnaud Friedmann

    « La femme d’après » d’Arnaud Friedmann a l’originalité de présenter l’histoire d’une non-agression, a contrario de nombreux autres livres. Sur une période de deux ans, toujours à Montpellier, on évolue avec l’héroïne principale, jamais nommée, marquée par une convergence fortuite, qui se termina en drame pour une jeune fille.

    L’auteur a choisi de se concentrer sur le choc, sur le traumatisme psychologique engendré par une rencontre imprévue qui se conclut pour l’une en une agression verbale et en un meurtre pour une autre.

    Lorsqu’un auteur masculin se met à la place d’une héroïne pour en conter son histoire, c’est toujours un peu dangereux car les sentiments risquent d’être exacerbés ou à l’inverse minimisés au regard de la réalité, surtout si le lecteur se trouve être une femme.

    Pourtant, Arnaud Friedmann s’interroge avec pudeur et empathie quant au destin de ce qui peut arriver à une femme et à la façon dont elle doit continuer à vivre. Ce qui ne dure qu’un faible éventail de minutes occasionne une obsession lancinante modifiant son destin et ce, malgré le fait qu’il n’y a aucune trace visible.

    Roman noir sur le regard de soi mais aussi quant à la force et à l’impact de celui des autres sur un individu, Arnaud Friedmann traite – au travers d’un fait divers – la mécanique de l’agression avec une plume efficace, sans détails inutiles. C’est toute une réflexion qui est mise en place avec comme point d’orgue, la condition féminine d’une héroïne mature.

    Les dernières pages du récit vous feront connaître une accélération soudaine, menant à un dénouement fou, vous permettant enfin de reprendre votre souffle.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.