Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La trahison des Jacobins - tome 5 - Jean-Christophe Portes

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Été 1792. Alors que l’armée austro-prussienne menace Paris, le lieutenant Victor Dauterive se préoccupe surtout de la disparition de Joseph, son petit serviteur. Le garçon a été enlevé et a sans doute disparu dans l’enfer de Bicêtre, la prison des fous, des voleurs et des enfants…

Mais une autre mission l’éloigne de ses recherches lorsqu’un policier, qui s’intéressait à une affaire de corruption dans l’entourage de Danton, est retrouvé assassiné. Ce n’est que le premier d’une série de meurtres qui continue avec celui de la femme de chambre de Marie-Antoinette et qui laisse présager le pire.

Entre trahisons, complots et espionnage, Dauterive va devoir mener une nouvelle enquête à haut risque. À l’heure où se prépare l’invasion des Tuileries, il va devoir choisir son camp… et tenter de survivre.

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 9 décembre 2019
    La trahison des Jacobins - tome 5 - Jean-Christophe Portes

    Mais quand va-t’il s’arrêter ? Jamais j’espère ! Cet auteur plutôt prolifique nous enchante à chaque nouvel opus de sa désormais célèbre série historique mettant en scène Victor Dauterive, enquêteur.

    Il faut avoir lu les épisodes précédents pour mieux comprendre car ici, on se retrouve en 1792 et c’est la suite logique de l’acte précédent (L’espion des Tuileries). Joseph, le petit serviteur et protégé de Victor, a disparu et ce dernier le cherche partout. Il a été enlevé et l’enquêteur pense savoir où il se trouve. Mais ça va être difficile de remettre la main sur lui. Surtout qu’une nouvelle enquête se profile, des morts sont retrouvés...

    Ce que j’aime dans cette saga, c’est que l’auteur met en scène des personnages fictifs et des actions fictives (surtout les meurtres !) au milieu de faits réels et de personnages historiques ayant réellement existé. Ça donne un vrai plus à ce qu’il raconte car on revit l’Histoire de France en même temps que nous lisons un polar. C’est tout le charme de ces épisodes. L’auteur a compris l’intérêt du lecteur et il nous charme à chaque nouvel opus.

    Alors n’ayez pas peur du volume du livre, car c’est vrai, ils sont tous impressionnants, mais ils valent tous le coup. Et je pense même que l’auteur devient meilleur au fil des épisodes. L’écriture est de plus en plus fluide et si je trouvais beaucoup trop de détails historiques dans les premiers tomes, je me rends compte qu’aujourd’hui, ces détails sont moins présents ou plus dissimulés dans une aventure historique captivante. Découvrez tout de suite cette série, vous ne pourrez que l’aimer !

  • Annick 12 décembre 2019
    La trahison des Jacobins - tome 5 - Jean-Christophe Portes

    Coup de cœur
    Je tiens à remercier l’auteur qui m’a fait le bonheur de m’offrir son roman broché dédicacé. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce titre qui est le cinquième volume des "enquêtes de Victor Dauterive", un roman historique à suspens. Chacun de ces titres est indépendant donc je n’ai pas eu de frustration à lire celui-ci sans avoir lu les précédents. Par contre, je pense fortement me pencher sur ceux-ci car cette lecture m’a complètement enchantée.

    Pour ce tome il débute le 10 juillet 1792 pour se terminer le dimanche 26 août de la même année. Victor Dauterive, principal personnage et lieutenant, va dans un premier temps enquêter sur la disparition d’une jeune garçon, Joseph, son petit serviteur.

    On se trouve en pleine période révolutionnaire et bien d’autres événements vont se produire et l’accaparer. Entre un assassinat déguisé en suicide, les complots et trahisons, il est difficile de se fier à qui que ce soit dans ce Paris englué dans le sang et la révolution.

    "Quatre heures sonnèrent au clocher de Saint-Germain-des-Prés. Penché à la fenêtre, Dauterive vit passer des sans-culottes, qui braillaient le chant des Marseillais. Un groupe passa avec en son centre Danton, le maître de ce quartier où régnaient les Cordeliers. Comme toujours, Desmoulins marchait à ses côtés, cheveux au vent."

    L’auteur se réfère aux actualités de cette époque tout en mêlant réalité et fiction, vous pourrez apprécier les recherches et lectures qu’il a effectué pour l’écriture de ces livres. On retrouve des passages sur la Salpêtrière, l’hôpital Bicêtre et bien d’autres lieux et personnages dont j’ai pu lire ailleurs.

    "Joseph pleurait. Était-il possible qu’un tel endroit existe ? Il montait par la fenêtre d’autres gémissements, des pleurnichements, des rires idiots. Un homme en appelait au diable, à la puissance infernale, aux loups-garous, promettait des philtres d’amour."

    Et je pense que ces lieux ou personnages sont indissociables de cette période. Certaines scènes vous feront frémir de peur et de rage. La rébellion des femmes va aussi se mettre en avant avec Théroigne de Méricourt, figure incontestable de cette révolution.

    "Le jeune homme vit alors arriver une femme à la tête enturbannée, une grande ceinture de cuir à la taille où étaient passées deux longs pistolets : Théroigne de Méricourt, gracieuse et furieuse, qui dispersa les deux grenadiers à coups de cravache à pommeau d’or."

    La fureur et la rage étaient présentes en chacun, la misère aidant il n’était point de réticences à faire payer par n’importe quel moyen un changement à cette France monarchique.

    "En haut des marches, une trentaine de cadavres d’hommes dénudés, émasculés, les visages tuméfiés ou enfoncés par Dieu savait quoi, ou il en manquait des morceaux. A chaque pas des vieillards, des frotteurs, des cuisiniers morts, des Suisses éviscérés…"

    J’ai relevé un certain nombres d’extraits qui m’ont marquée, mais je ne vous ai pas dévoilé les plus abjectes et odieux.

    J’avais, bien entendu, déjà vu passer des chroniques sur les romans de cet auteur, sur les réseaux sociaux, sans m’y arrêter vraiment. Je suis ravie que l’auteur m’ait contactée par le biais de Babelio. Dans les notes de l’auteur vous pourrez aussi découvrir que les faits relatés à la Correction de Bicêtre étaient réels et impunis.

    Voilà une lecture que je n’oublierais pas de sitôt et un auteur que je vais suivre. Je recommande ces romans à tout amateur d’histoire et de thriller historique.

  • Sonia Boulimique des Livres 25 décembre 2019
    La trahison des Jacobins - tome 5 - Jean-Christophe Portes

    5ème volume mettant en scène le personnage de Victor Dauterive, jeune lieutenant de gendarmerie de vingt ans. Peut se lire indépendamment des autres, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait et je n’ai pas du tout été gênée.

    Vous savez combien je suis frileuse dès qu’il s’agit de thriller historique, particulièrement avec ceux ayant pour cadre la Révolution. Je me suis laissée tentée malgré tout, et je pense avoir bien fait car ce fût une lecture absolument enrichissante.

    Nous sommes ici sur une période très courte mais oh combien touffue de notre révolution, entre le 10 juillet et le 14 août 1772. On resitue ?

    Épisodes historiques précédents :

    Prise de la Bastille : 14 juillet 1789
    Fuite du roi et arrestation à Varennes : 20 et 21 juin 1791
    Vote de la Première Constitution française : 3 septembre 1791

    Période relatée dans le roman :

    Prise des Tuileries et chute de la royauté : 10 août 1792

    Prochainement :

    Exécution de Louis XVI : 21 janvier 1793
    Instauration de la Terreur : 5 septembre 1793
    Mise en place d’un Directoire : 31 octobre 1795

    Coup d’État du 18-Brumaire an VIII ; Bonaparte est nommé consul provisoire : 9 et 10 novembre 1799

    Je ne sais pas vous, mais ça fait du bien de savoir exactement où on est !

    J’ai apprécié découvrir ce Paris de 1792, l’ambiance révolutionnaire et le mode de vie de l’époque. Car avant l’enquête policière menée par Victor, c’est avant tout une immersion dans une période historique forte de la France. J’ai appris une foule de choses, allant de l’hygiène, des habitudes alimentaires, ou encore des difficultés rencontrées par tout un chacun, bref, la vraie vie de l’époque ! Ce que l’on ne nous apprend malheureusement pas dans les livres d’histoire mais qui est pourtant essentiel à la bonne compréhension des enjeux économiques et politiques.

    Les parties relatives aux hôpitaux et à la santé publique m’ont passionnées, il est vrai que mon travail est en rapport direct avec cette thématique, je ne peux que m’y intéresser ! Bicêtre et son usage d’enfermement des mendiants, vagabonds et de tous les « indésirables » m’a glacé le sang.

    Côté intrigue, le lecteur n’est pas en reste, loin de là ! Victor va tenter de retrouver Joseph, son valet boiteux et orphelin disparu dans de sombres circonstances. Face à cette enquête menée discrètement, Victor va devoir également résoudre le meurtre dissimulé en suicide d’un policier, aux Bains de Poitevin, ce qui nous permettra d’autant plus de mieux appréhender les coutumes en vigueur à cette époque.

    Le rythme est intense, on ne chôme pas entre rebondissements liés aux intrigues et actualités historiques. Nous retrouvons des personnages connus, tels Danton, Desmoulins, ou encore Théroigne de Méricourt. Des sujets graves sont évoqués, fouillés, creusés, la machine à remonter le temps que nous propose l’auteur est un véritable outil de réflexion, une transmission historique d’une grande richesse.

    La scène finale est absolument grandiose. Vivre un tel épisode de la révolution de l’intérieur, honnêtement, cela vaut tous les meilleurs enseignements du monde !

    La plume de Jean-Christophe est minutieuse, détaillée, mais sachant rester agréable et divertissante. Le travail de recherche est impressionnant. Les notes et repères historiques en fin d’ouvrage sont une mine d’informations, Jean-Christophe nous propose en effet un point complet des références lui ayant servi à écrire ce roman, mais également il nous démêle le vrai de la fiction.

    Il en résulte un roman qui ferait aimer l’histoire à n’importe quel ado récalcitrant !

    Se détendre tout un reprenant des cours d’histoire sans en avoir l’air, c’est pas le must ?

    Je remercie Jean-Christophe pour cette lecture !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.