Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le calendrier de l’après - Nicolas Feuz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dix-huit ans se sont écoulés depuis l’apparition du
virus Verna. Le monde a sombré dans le chaos. Les
pays, les gouvernements, les médias, Internet, les
hôpitaux, l’armée, la police et bien d’autres vestiges du
monde de l’avant ont disparu. La mondialisation
n’existe plus et l’absence de moyens de communication
empêche de savoir ce qui se passe de l’autre côté de ce
qu’était naguère une frontière. Dans ce monde d’après,
il y a, d’un côté, les immunisés, de l’autre les
contagieux. Alexis, un des douze élus chargés de la
survie de l’humanité s’aventure dans le monde des
inutiles, à la recherche de la femme qu’il aime.
De Genève à Neuchâtel, en passant par Lausanne, la
Riviera vaudoise et la Broye fribourgeoise, un thriller
dystopique terrifiant, pas si éloigné de l’univers de
Nicolas Feuz. Bienvenue dans le monde de l’après !

https://www.amazon.fr/Calendrier-lapr%C3%A8s-Nicolas-Feuz/dp/2889441792

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • reb_tasouleslivres 27 septembre 2022
    Le calendrier de l’après - Nicolas Feuz

    Publié à raison d’un chapitre chaque jour sur Facebook entre le 1er et le 24 décembre 2020, Nicolas Feuz nous a offert un calendrier de l’avent un peu spécial. Au printemps 2020, il nous avait tenus en haleine quelques semaines en pleine première vague du coronavirus avec « Restez chez vous », une histoire noire qui traitait de Verna, un virus hautement contagieux et meurtrier.

    L’auteur a donc remis le couvert et nous a offert une suite. Le calendrier de l’après se situe 18 ans après l’apparition de virus. Le monde est exsangue, détruit, glauque et peu d’hommes et femmes ont survécu. Parmi eux, Alexis, un Elu…

    Fidèle à toutes ses sorties depuis quelques années, j’ai été ravie de retrouver la plume d’un de mes auteurs de polars préférés. Mais ici, point de polar ! c’est peut-être ce qui m’a un peu perturbée au départ, j’ai eu un peu mal à me mettre dans l’histoire mais vers la moitié ça a commencé à donner le tour, comme on dit en Suisse et j’ai ensuite été happée par cet récit post apocalyptique !

    Nicolas Feuz fait dans le direct, le glauque, le noir, les Bisounours il connaît pas, on est loin de l’ambiance des gentils films de Noël. Le monde qu’il décrit ne donne vraiment pas envie : le virus traine toujours, la Gouvernance et la milice règnent sur ma belle Suisse ravagée, les gens survivent comme ils peuvent ! Feuz est, pour moi, le roi du twist final et cet opus ne déroge pas à la règle : la fin est excellente.

    Bref, ce roman est très bon cru !

    https://tasouleslivres.com/le-calendrier-de-lapres-nicolas-feuz/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.