Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le gendarme scalpé - Thierry Bourcy

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Juillet 1918. Les Américains viennent d’arriver sur le front picard pour soutenir les poilus à bout de forces. En face, les Allemands résistent encore, mais tous sentent que la fin de la guerre approche... Le soldat Célestin Louise, inspecteur de police dans le civil, est appelé sur les lieux d’un crime horrible : un jeune gendarme a été assassiné puis scalpé dans une église. Tout accuse l’Indien du régiment américain stationné à quelques kilomètres de là. Mais Célestin n’a pas de préjugés et son instinct lui dit que le véritable coupable rôde encore. En fouillant dans le passé de la victime, il découvre qu’il a été mêlé à un cambriolage quelques années auparavant. Son frère avait été tué par l’un des malfaiteurs qui avaient réussi à s’enfuir avec des lingots d’or jamais retrouvés... Or ces cambrioleur sont vraisemblablement revenus dans la région récupérer leur butin. Alors que les offensives meurtrières se poursuivent, Célestin, aidé du fidèle Germain Béraud, se retrouve aux prises avec une enquête délicate que les gendarmes français comme la Military Police aimeraientrésoudre au plus vite.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 6 juin 2019
    Le gendarme scalpé - Thierry Bourcy

    Le gendarme scalpé : un peu avant la contre-attaque finale menée par le généralissime Foch en juillet 1918 , au sud-est d’Amiens . Aujourd’hui encore dans le village de Domart-sur-la-Luce , les traces du premier conflit mondial restent visibles .

    Un gendarme a été assassiné avant d’être scalpé . L’enquête est confiée à Célestin Louise dont l’unité stationne non loin de là . Soldat , il va pouvoir mener ses investigations au sein de l’armée américaine qui compte dans ses rangs des indiens dont le scalp est une coutume guerrière . Les Etats Unis d’Amérique sont entrés en guerre en avril 1917 . Leur effort de guerre s’est fait sentir en octobre 1917 date de l’arrivée des premières troupes en Europe. C’est un renfort qui peut amener la victoire contre l’Allemagne. Hommes et matériels affluent sur le front . C’est une civilisation nouvelle que découvrent Célestin Louise et son fidèle Germain Béraud : une langue inconnue , de nouvelles mentalités où le racisme est très présent , une organisation impressionnante qui accroît la force émanant de ces unités nombreuses , fortement mécanisées et mâchant les fameux chewing-gums .

    Célestin Louise est aussi un flic et il recherche des pistes dans le passé du gendarme assassiné . Ce dernier , avant la guerre , avait participé à l’arrestation d’un gang dont un membre avait néanmoins pu s’enfuir avec le butin du braquage d’une banque . Ce magot , plusieurs lingots d’or , n’a jamais été retrouvé .

    L’atmosphère de ce roman a changé comparé aux autres titres de la série. Le lecteur sent que la fin de la guerre approche , les poilus également. Bien sûr il reste des batailles à gagner , les traces du conflit resteront longtemps visibles , bien sûr les souffrances des orphelins vont perdurer. Mais ce titre m’a semblé moins noir que les précédents. Les investigations de Célestin Louise sont également plus classiques , plus typées "police". Mais le plaisir du lecteur reste intact .

    Tome 4 de la série ICI

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.