Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Mains vides - Valerio Varesi

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

"Les Mains vides" est le quatrième volume des enquêtes du commissaire Soneri, désormais bien connu des lecteurs français. Valerio Varesi continue avec maestria à arpenter les rues de Parme, les bas-fonds et l’histoire tourmentée.

La chaleur humide et gluante du mois d’août à Parme reflète la situation du commissaire Soneri, aux prises avec une affaire poisseuse. Francesco Galluzzo, un marchand du centre, a été battu à mort dans sa maison par des agresseurs inconnus. Le vol semble un motif évident, mais les premières investigations pointent plutôt vers une " leçon " qui s’est mal terminée. D’autres recherches conduisent le commissaire à un usurier connu, Gerlanda, à qui la victime devait de l’argent. Mais la vérité a mille visages, et Soneri trébuche bientôt sur une piste qui sent la cocaïne. Peu à peu, le policier réalise que la mort de Galluzzo ne représente qu’un détail, un détail presque insignifiant dans une image plus grande où la vraie victime est la ville elle-même. Un nouveau type de criminels, déguisés en sociétés financières et immobilières irréprochables, a remplacé la vieille garde, composée de gars comme Gerlanda, tout juste bon, désormais, pour la retraite. Avec amertume, Soneri ne peut que constater que sa chère ville de Parme s’est perdue : elle a remplacé Dieu par Mammon, idole toute-puissante qui ne vit que pour l’instant présent, et ne refuse pas quelques sacrifices... humains ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Djustinee 25 juillet 2020
    Les Mains vides - Valerio Varesi

    Voici donc le deuxième polar que je lis dans le cadre du Jury du Meilleur Polar Points. Je ne connaissais pas l’auteur et je n’avais pas d’attente particulière.
    Le polar me laisse de marbre. Je l’ai lu sans grande passion ni pour l’enquête, ni pour les personnages, peut-être trop nombreux...

    Malgré tout, je l’ai lu assez rapidement, les chapitres sont courts et il y a peu de pages.
    Certains termes me semblent surannés, je ne sais pas si le problème vient de la traduction ou de l’écriture de l’auteur (traduction italienne) .

    Je n’arrive pas à m’attacher à Soneri et je passe complètement à côté de l’intrigue. Bref, je ne suis pas convaincue...

  • Lisez.du.polar 26 juillet 2020
    Les Mains vides - Valerio Varesi

    ⭐️ Arrivederci... ⭐️

    Nouvelle lecture dans le cadre du Prix du Meilleur Polar des Editions Points.

    4° volet des enquêtes du commissaire Soneri, il peut toutefois se lire indépendamment. Mais comme toute série, les personnages sont déjà bien en place et la nature de leurs relations, de leurs échanges contient des implicites auxquels nous n’avons pas forcément accès sans avoir lu les précédents épisodes.

    Les mains vides est un polar de bonne facture, propre, sans bavure. Un peu comme notre Comissaire Maigret national. Un meurtre, une enquête, une conclusion. Aucun dérapage, tout est sous contrôle. Ce roman noir est donc avant tout un polar d’atmosphère : la ville de Parme, brûlante, étouffante, qui s’enlise inlassablement dans la corruption et les malversations financières. On glisse lentement vers la satire sociale. Un brin moralisatrice.

    Sauf que moi j’aime bien quand ça dérape, voire même quand ça part dans le décor. Un shoot d’adrénaline entre deux gardes à vue. De l’hypertension dans les interrogatoires. Des pulsations. Du rythme. Accélération cardiaque.

    La poésie et le parfum des rues de Parme n’auront pas suffi.
    Électrocardiogramme plat.

  • jeanmid 10 octobre 2020
    Les Mains vides - Valerio Varesi

    Ce roman sonne comme la fin des illusions pour notre cher commissaire Soneri .
    Un regard rempli d’amertume de découvrir sa ville de Parme qui change en mal : les usines de sa jeunesse qui ferment , des restaurants qui partent en fumée , des entreprises qui changent de mains et qui n’ atterrissent sans doute pas dans les plus nobles . L’affairisme est partout . le respect a disparu. On a même volé l’accordéon de Gondo , sorte de clochard musicien très apprécié des habitants , lui qui égayait de ses refrains joyeux le centre ville historique. Peut-être a-t-il été le témoin accidentel d’agissements liés au meurtre de ce commerçant . Un certain Galluzzo qui tenait une boutique de vêtements.
    Un meurtre qui va embarquer le commissaire et son équipe dans une enquête aux multiples ramifications. Heureusement il sait qu’il peut compter sur sa fidèle amie avocate , Angela , qui l’aidera à garder son sang froid malgré la chaleur étouffante de ce mois d’août .

    Fidèle à son style si particulier , où la contemplation favorise souvent la réflexion, Valerio Varesi, nous entraîne dans la moiteur d’une affaire hors norme qui ne va laisser aucun répit à notre célèbre commissaire. Il est ici un peu dépassé par les événements et par les contraintes fixées par sa hiérarchie .
    On découvre une ville où de nombreux commerçants vivent à crédit, opportunité que ne laisserait passer aucun usurier digne de ce nom . Mais derrière les façades , des acteurs encore moins scrupuleux et plus retors jouent en coulisse .
    L’auteur semble s’offrir l’opportunité de cette intrigue pour mettre en avant une critique à peine voilée d’une société avilie par l’argent où certains notables parmesans se sont faits corrompre par par la pieuvre mafieuse qui utilisent certaines entreprises de la ville comme lessiveuses géantes faisant fi des employés qui pourraient se retrouver sur le carreau à cause de leurs manigances .

    Soneri , lui , de son côté, tente de surnager de ces visqueuses affaires où son humanisme et sa joie de vivre vont vite laisser place à un désenchantement le plus total .La vie de flic est ainsi faite : de petites victoires et de grands désabusements.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.