Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les impliqués - Zygmunt Miloszewski

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Varsovie, 2005. Sous la houlette du docteur Rudzki, quatre patients ont investi l’ancien monastère de la Vierge Marie de Czestochowa. Entre huis clos et jeux de rôles, cette nouvelle méthode de thérapie de groupe, dite " Constellation familiale ", ne manque pas d’intensité. Au point qu’un matin, l’un d’entre eux est retrouvé mort au réfectoire, une broche à rôtir plantée dans l’œil...
Pour le procureur Teodore Szacki, l’expérience est allée trop loin. À moins qu’elle n’ait réveillé un passé enfoui, que la Pologne se tue à essayer d’étouffer...

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 25 mars 2019
    Les impliqués - Zygmunt Miloszewski

    "Les Impliqués" écrit par Zygmunt MILOSZEWSKI a été publié par Mirobole éditions en 2013 après une parution en 2007 en Pologne ( titre original "Uwiklanie" ). C’est la première enquête du procureur Teodore Szacki ). Bibliographie de l’auteur ici

    Le lecteur arrive à Varsovie en Pologne le dimanche 5 juin 2005, comme pour un véritable séjour, jusqu’au lundi 18 juillet 2005, notamment grâce à la reprise des titres des journaux polonais en tête de chapitre. Le lecteur voit la Pologne vivre. A cela s’ajoute une description précise de Varsovie à travers le regard du héros Teodore Szacki, procureur de la République dans le district de Varsovie-Centre qu’il parcourt de long en large en bus ou au volant de sa vieille Citroën.

    Teo est un fonctionnaire qui croule sous les dossiers de droit commun : vol, violence conjugale, agression, coups et blessures, viol, parfois meurtre. Le lecteur devient vite un habitué des procédures judiciaires en Pologne. Teo travaille avec une grande rigueur et avec le plus grand respect du code pénal. Son travail n’est pas facile car les relations entre le parquet et les tribunaux se dégradent d’année en année. Heureusement ses relations avec la police sont bonnes, c’est un gage d’efficacité car Teo dirige les enquêtes et le commissaire Oleg Kuzniecov est presque un ami. Le duo fonctionne bien : relations cordiales et compétences complémentaires, rien de tel pour passionner le lecteur sur une scène de crime.

    Dans le cloître attenant à l’église paroissiale de la Vierge Marie de Czestochowa, un meurtre a été commis. Il y a quatre suspects, deux femmes et deux hommes. Le groupe suivait une thérapie basée sur des jeux de rôles sous la direction d’un psychologue, le docteur Rudzki. Un des patients a été assassiné, la tête transpercée par une broche à rôtir. Un cadavre, quatre suspects pour un meurtre en chambre close ! L’enquête est un peu lente à se mettre en place mais Teo doit s’attacher à faire connaissance dans le détail avec les suspects et leurs proches. Les interrogatoires sont approfondis, Teo et Oleg progressent méthodiquement. Le lecteur a accès aux procès-verbaux d’audition de témoin. La procédure pourrait lasser le lecteur mais l’auteur y glisse de la bonne humeur. A ce titre la scène de l’autopsie du cadavre est un véritable festival d’humour grinçant.

    Et puis il y a le quotidien de Teo, marié à Weronika ; ils ont une petite fille prénommée Hela. Un quotidien maussade d’une famille modeste vivant modestement dans une banlieue modeste, lui passionné de jeux vidéo, elle supportrice assidue de l’équipe de foot du Legia. Le piment de la vie de Teo se nomme Monika, une journaliste qui s’intéresse à l’enquête et dont il fait connaissance.

    L’intérêt du lecteur va grandissant, pour la personnalité des personnages principaux dont les portraits se précisent de page en page et pour l’enquête. Enquêter en Pologne sur le passé de suspects conduit inéluctablement à devoir consulter les archives de la Police secrète de l’ancien régime communiste, ce qui ne manque pas de faire ressurgir un pan d’Histoire peu reluisant dont les protagonistes n’ont pas disparu.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.