Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Lettres de sang - James Patterson

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Proté-ger les célé-brité-s…

Hubert Hutchinson Alden Jr., businessman milliardaire, a tout pour lui : une femme superbe, un fils de huit ans qu’il adore, et une fortune qui ne cesse de croître.

Assurer le bien-ê-tre des plus riches…

Mais cette vie parfaite vole en éclats lors d’une nuit d’horreur, quand il découvre la tê-te dé-capité-e de son chauffeur dans un sac sur lequel sont inscrites, en lettres de sang, les initiales de son fils. Peu après, ce dernier est enlevé…

Jusqu’au jour où- frappe un ennemi invisible !

À- New York, seul un corps d’é-lite tel le NYPD Red, qui protège les rich and famous, est à même de « traiter » une telle affaire. Mais Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald – son ex-petite amie –, deux enquê-teurs aguerris, sont loin de se douter du piè-ge que leur a tendu le criminel…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • valmyvoyou lit 2 février 2019
    Lettres de sang - James Patterson

    Qu’il est machiavélique, ce James Patterson, avec ses lecteurs ! Alors que vous êtes choqué par un rebondissement, un autre arrive, et encore un autre, de plus en plus loin dans l’horreur morale. Il m’a envoyée plusieurs fois au tapis tant certains de ses personnages sont vils, sans morale et tant je n’avais pas prévu ce scénario.

    J’ai été complètement manipulée. Au début, j’avais la sensation d’une histoire basique, mais qui fonctionnait bien, car la plume dynamique des auteurs entretenait le suspense. Je ronronnais tranquillement quand ces écrivains m’ont asséné un premier coup de massue. Mais leur imagination débordante ne s’est pas arrêtée là. Cela a été tout le long du livre. J’ai adoré me faire avoir. Le suspense est à son comble au niveau de l’action, mais également au niveau des mobiles.

    Sur fond d’enlèvement, demande de rançon, délits d’initiés, politique, dans ce livre, les apparences sont trompeuses. Victimes, coupables, témoins... Quel est le rôle de chacun, dans ce jeu de Cluedo ?

    L’histoire est diabolique, d’un point de vue éthique et psychologique. Une fois que ce thriller est commencé, vous n’avez plus de souffle, c’est un tourbillon redoutable de découvertes.

    Lorsque j’ai eu fini de lire Lettres de sang, j’ai lu plus attentivement la quatrième de couverture. Il est indiqué que c’est le troisième tome de la série NYPD Red. Je n’ai pas lu les deux premiers, cela ne m’a absolument pas gênée, mais je n’ai qu’une envie, c’est d’agrandir ma PAL en achetant les deux premiers, afin de patienter avant la suite. Comme habituellement avec cet auteur, je me suis beaucoup attachée aux deux inspecteurs, Zach et Kylie.

    Avec ce livre addictif, Monsieur Patterson montre, encore une fois, qu’il est bien le maître du suspense.

  • Loudiebouhlis 26 février 2019
    Lettres de sang - James Patterson

    Hubert Alden, homme d’affaire et multi-milliardaire vit une vie paisible avec sa seconde femme et son fils. Jusqu’au jour où il découvre une tête dans son garage, celle de son chauffeur avec un message clair et concis "De l’argent facile" accompagné des initiales de son fils. Tout de suite, de nombreuses questions se posent : Qu’a fait Hubert Alden ? Aurait-il amassé ses milliards de façon légal ? Qui as tué son chauffeur ? Pourquoi ? Qui sera le prochain ? Mais surtout, où est son fils ?

    Lettres de sang est le troisième tome de la saga NYPD RED de James Patterson, mais lire ce tome indépendamment de tous les autres ne m’a posé absolument aucun problème pour ma lecture. Avant tout chose, j’avais déjà eu le plaisir de découvrir la plume de James Patterson dans son livre Zoo que j’avais littéralement adoré. Encore une fois, on découvre le sens du détail que possède cet auteur. Quoi qu’il arrive son sujet n’est pas traité à la légère au contraire, on sent qu’il sait de quoi il parle. Une écriture très fluide, des chapitres infiniment court et des mots abordables. Un combot qui promet une lecture rapide, et agréable. Et c’est ce qui en ressort pour ma part, un très bon polar qui se laisse dévorer sans soucis. Une intrigue rudement menée, un suspense présent, des doutes à n’en plus finir, et un dénouement que l’on n’aurait pas envisagé une seconde.

    J’ai beaucoup aimé ma lecture cependant, j’ai ce petit goût de manquement comme si il m’avait fallu quelque chose en plus. Quelque chose qui a cruellement manqué à ma lecture. Sans savoir vous dire ce que c’est, exactement. Plus j’y réfléchis et plus je me demande si je n’en aurais pas simplement voulu plus. Oui. Je crois que c’est ça. Plus de pages, plus de développement, plus de rebondissements. Plus tout simplement. Malgré tout pour tous les fans de très bons polars, c’est une valeur sûre.

    Mais en matière de thriller/polar, Jamers Patterson est, sans nul doute, une valeur sûre.

  • Mes petits plaisirs à moi 6 octobre 2019
    Lettres de sang - James Patterson

    Après cette lecture, je dois avouer que j’aime définitivement d’amour James Patterson. Son polar est d’une efficacité redoutable. Le rythme est effréné, les pages se tournent à grande vitesse et on a l’impression de voir défiler sous ses yeux un épisode de série policière. Tout est parfaitement ficelé, lui et Karp réussissent à nous perdre dans des voies détournées avant de nous ramener comme si de rien n’était sur la bonne voie. C’est délicieusement jouissif comme lecture, je vous le confirme. Et si vous ne connaissez pas encore Patterson, vous ne savez vraiment pas ce que vous perdez.

    En plus de leurs talents d’écrivains, Patterson et Karp nous offrent une intrigue qui n’a rien d’une intrigue au rabais. On trouve dans ce roman une sorte de roman de la filiation ou de la paternité. On y découvre, en effet, les liens complexes entre un père et un fils dont la relation repose avant tout sur une froideur (voire une blessure) que le père pense pouvoir compenser par sa puissance et son argent. Mais tout le monde n’est pas acquis au pouvoir des dollars et Tripp, le fils, en est la preuve vivante. C’est aussi le roman d’un fils qui, déçu cruellement par son père, décide de trouver ailleurs ce que ce dernier ne peut lui donner tout en cherchant à protéger l’image du reste de sa famille. C’est enfin le roman de la fraternité avec le destin sanglant du chauffeur des Alden, Peter, dont la mort, aux yeux de sa communauté, ne peut rester impuni. Enfin, il y a un dernier aspect plus sociétal à ce roman, mais je vous laisse le découvrir car c’est la clé de l’énigme.

    Face à cela, les auteurs n’oublient pas la bleuette, chère aux américains et pourtant tellement cucul, en la personne de l’inspecteur Zach Jordan, pris en sandwich entre son actuelle, Cheryl, et son ex, Kylie. Le pauvre est jaloux de l’ex de sa copine mais ne s’empêche pas de se demander constamment si son ex ne chercherait pas un peu à le récupérer. Vous trouvez cela un peu gros, je confirme, c’est énorme mais bon, cet aspect de l’intrigue ne prend heureusement pas le dessus sur le reste de l’histoire. Et c’est tant mieux !

    Le seul vrai reproche que l’on pourrait faire à ce roman, c’est qu’il est vraiment beaucoup trop court. Si vous l’attaquez un après-midi pluvieux d’hiver, vous le dégommez en quelques heures tant l’intrigue et les personnages sont addictifs. Bon, on se console en se disant que Patterson est une machine à écrire donc il publie aussi vite que son ombre. Après, c’est une littérature qui vaut ce qu’elle vaut. Ce n’est pas le genre de roman qu’on meurt d’envie de relire mais c’est, sans aucun doute, celui des polars dont on ne sort jamais déçu.

    En somme, une très bonne lecture à recommander en cette période de Noël pour passer un bon moment.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.