Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ne la réveillez pas - Angélina Delcroix

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • alexandra 7 mars 2020
    Ne la réveillez pas - Angélina Delcroix

    ❤❤❤ alerte coup de coeur !❤❤❤
    Quelle claque ce livre ! Un vrai page turner qu’on arrive pas à lâcher ! J’ai failli louper mon arrêt de train plusieurs fois tellement j’étais plongée dedans. Une tension permanente, une plongée dans l’horreur et le machiavélique. La brigade de recherche de Meaux est plongée dans une enquête sordide et tout rappelle à l’adjudant Joy Morel des faits de son passé qu’elle est la seule à connaitre. Qui est ce tueur qui semble la connaitre si intimement ? Pourquoi on retrouve des codes nazis gravés sur les corps des victimes ? L’écriture est maîtrisée, les personnages aboutis et la motivation du tueur est particulièrement machiavélique. Sa psychose et son mode opératoire font froid dans le dos, le support historique qui renvoie au nazisme est très bien exploité et tout tient diaboliquement la route... bref un très très bon polar !

  • lecturesdudimanche 26 mai 2020
    Ne la réveillez pas - Angélina Delcroix

    J’ai plongé dans l’univers d’Angelina Delcroix sur les (excellents) conseils d’une lectrice aussi avide que moi et dont les goûts sont sensiblement les mêmes que les miens. Je crois qu’elle se reconnaîtra facilement, mon binôme de lectures et de salons 😉 !
    Bref, si elle valide, je sais que je peux y aller les yeux fermés !
    Me voilà donc embarquée dans un jeu étrange ! On commence par suivre des « joueurs » qui semblent plutôt être les pantins d’un ignoble monstre de sadisme. Et deux enquêteurs, pourtant distants de nombreux kilomètres, vont se retrouver avec sur les bras une enquête en forme d’énigme…
    D’un côté, on a Joy Morel, une jeune femme entêtée et d’allure fonceuse, qui cache pourtant un lourd passé qui a tendance à la faire facilement douter d’elle-même sans rien en laisser paraître à son équipe. De l’autre, Philippe Donelli, un flic teigneux et efficace, rongé par un drame survenu quelques années plus tôt à la suite duquel sa compagne s’est suicidée. Et il s’avère qu’à l’époque, c’est Joy qui était en charge de l’enquête sur ce fameux drame, un fiasco dans sa jeune carrière. Alors, quand elle comprend qu’ils vont devoir collaborer, sa confiance en elle en reprend un coup. Pourtant, l’ingéniosité et la perversité du tueur requièrent toute leur attention et les cadavres se mettent à pleuvoir… Un bras de fer s’engage alors entre l’équipe et le tordu qui mène la danse.
    Dans ce thriller, Angelina Delcroix manie habilement différents ingrédients qui font un subtil mélange : manipulation psychologique, tortures physiques abjectes, course contre la montre (et la mort !), introspection, liens entre équipes… Particulièrement bien réussie, cette histoire nous emmène sur une pente savonneuse dont on ignore l’issue, et la seule chose dont on soit certain, c’est que l’atterrissage sera brutal pour nos héros.
    J’avais trouvé surprenant un petit manque de cohésion dans le groupe d’enquête au début mais l’illustration faite par l’auteur nous donne les clés pour comprendre comment on peut en arriver à des groupes d’enquêteurs unis comme une famille, et ce développement était particulièrement enrichissant.
    Une chose est sûre, sous un minois des plus délicats, Angelina Delcroix cache une imagination débordante de noirceur ! Exactement ce que j’adore !

  • Karine Straub 25 juin 2020
    Ne la réveillez pas - Angélina Delcroix

    Moi qui m’attendais à un roman policier classique, tranquille… je me suis fait surprendre !
    Ce bouquin part dans tous les sens. Si vous aimez les atmosphères anxiogènes et les psychopathes bien tordus, cette histoire est faite pour vous.
    Angelina Delcroix nous propose ici un jeu diabolique, dans lequel les joueurs portent des numéros et sont à la fois victimes et bourreaux.

    Joy Morel, Olivier Barrère et leurs acolytes travaille au sein de la brigade de recherche de Meaux et enquêtent sur une série de meurtres atroces. A chaque victime est associée un code. Que signifient-ils ? L’expertise en psychologie de Joy et le caractère volcanique d’Olivier vont être mis à rude épreuve. Joy sera personnellement impliquée et devra affronter certains démons de son passé.
    Les pistes sont multiples, embrouillées : un pas en avant, trois en arrière ; on croit savoir et puis non jusqu’au dénouement final. Inattendu.

    La plume de l’auteure est brute, l’ambiance glauque et les thèmes abordés guère plus réjouissants.
    Ce récit parle de manipulations mentales et physiques, de vengeance, de perversité… de manière si réelle qu’on se demande parfois si nous aussi nous ne faisons pas partie du jeu.

  • celine85 2 août 2020
    Ne la réveillez pas - Angélina Delcroix

    Christelle accompagne Max, un ami sur la tombe de sa mère. Elle remarque une inscription gravée à la va-vite « 00F14-DEBUT DU JEU » Sur le moment elle ne lui dit rien et décide de revenir avec le lieutenant Donelli de la brigade de recherche de Nice pour lui montrer et avoir son avis. Trouver les mots « début du jeu » sur la tombe d’une femme assassinée est déroutant et laisse penser que le tueur peut recommencer.
    Christelle est inquiète car elle n’a plus de nouvelles de Max depuis quelque temps. Elle finit par recevoir un sms de lui ce qui pourrait la rassurer mais son contenu est étrange : « Bienvenue dans le jeu. Règle °1 : ceux qui entrent dans la partie ne peuvent pas la quitter avant la fin ».
    Mathieu Danieau, un étudiant est retrouvé dans la forêt des Vallières en Seine et Marne. A sa cheville on peut lire « 02F01 »
    Joy Morel reçoit à la brigade des Meaux une enveloppe qui lui est destinée. A l’intérieur une feuille où est inscrit une phrase énigmatique : « 02F01 : le deux cherche les uns à travers l’origine. Affaibli. Disparu. Mort ? Le jeu a commencé, que le meilleur gagne, Joy ! » Cette enquête la met sur les nerfs car elle est personnellement nommée et ce codage lui rappel un mémoire sur lequel elle a travaillé.
    Le lieutenant Donelli reçoit un colis chez lui contenant un crâne. Le code « 01F02 » est gravé sur l’os temporal.
    Une autre victime est retrouvée dans un dortoir d’un ancien orphelinat. Un morceau de tissu où était inscrit à la peinture fraiche : « 07H03 »
    Les victimes vont continuées à se multiplier avec un code et un mode opératoire bien particulier. La personne se cachant derrière tout ça joue vraiment avec eux et met leurs nerfs à rude épreuve.

    Moi qui suis joueuse, je n’ai vraiment pas envie de jouer dans celui-ci. C’est vraiment un psychopathe ! Il faut savoir que les modes opératoires décrits dans ce roman ont réellement existés. Ils ont été pratiqués par des médecins nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est pas le premier livre où je lis la description de ces expériences mais mon ressenti est toujours le même. Colère, incompréhension, inquiétude que ça recommence un jour.
    Si vous recherchez un roman qui vous plonge dans l’horreur absolue, lisez ce livre. Il faut être amateur de lectures très durs, très sombres pour l’apprécier. Les âmes sensibles, il faut mieux vous abstenir.

  • labibliodeclo 1er novembre 2020
    Ne la réveillez pas - Angélina Delcroix

    Incroyable ! J’ai réellement adoré ce premier roman d’Angélina Delcroix ! L’intrigue, les personnages, la plume de l’auteur... Tout y est !

    J’ai lu ce roman d’une traite, comme les chapitres sont courts : impossible de s’arrêter avant la fin !

    Le dénouement est super sympa, personnellement je ne l’ai pas vu venir ! La toute fin est réellement galçante.

    J’ai adoré les quelques scènes glauques (personnes sensibles s’abstenir !)

    Hâte de lire la suite !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.