Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Notre part de cruauté - Araminta Hall

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Leur histoire d’amour est terminée.
Le jeu ne fait que commencer.

Traumatisé par une enfance difficile, Mike Hayes menait une existence paisible, bien que solitaire, jusqu’au jour où il a fait la connaissance de Verity Metcalf. Verity lui a tout appris de l’amour et, en échange, Mike a consacré sa vie à la rendre heureuse. Il lui a trouvé sa maison, son travail, et il s’est sculpté le physique que Verity considère comme idéal. Il sait qu’ensemble ils connaîtront le bonheur.

Peu importe si elle ne répond pas à ses e-mails ou à ses appels.

Peu importe qu’elle soit mariée à Angus.

Cela fait partie du jeu secret auquel ils avaient l’habitude de jouer.

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Musemania 20 novembre 2019
    Notre part de cruauté - Araminta Hall

    Voilà un livre dont la quatrième de couverture m’avait clairement attirée et dont j’espérais très fort que mes collègues de jury pour le Grand Prix des Lectrices choisiraient. Heureusement pour moi, cela a été chose faite.

    On y suit Mike Hayes qui voue un amour plus que dévorant pour Verity, une jeune femme londonienne issue de la classe bourgeoise, bien sous tout rapport. Mike a connu un début de vie difficile, après son abandon par son père et une vie auprès d’une mère alcoolique. Après avoir été recueilli par une famille d’accueil saine, il a entamé de brillantes études et obtenu un job de cadre à la City. Côté vie privée, il est entièrement dévoué à Verity rencontrée à l’université. Pourtant, Verity doit prochainement se marier à Angus mais, pour Mike, cela fait partie du jeu que Verity et lui jouent depuis quelques années. Or, tout cela va mener à un drame. Mais qui dit finalement la vérité ?

    Honnêtement, j’ai été bluffée par les capacités de l’auteure, Araminta Hall à me faire détester Mike. J’ai trouvé ce personnage irritable et détestable au possible. Il est difficile pour moi de dire d’où me viennent ces sentiments, sans risquer de vous dévoiler le principal de l’intrigue. Cela serait très dommage car, pour une fois, j’ai trouvé que la quatrième de couverture était très bien rédigée, laissant les lecteurs dans un certain mystère.

    Faux-semblants, manipulations, mensonges sont les maîtres-mots qui émaillent cette histoire. On ne peut s’empêcher de tourner les pages afin de savoir où le délire psychotique va mener Mike et Verity. Même s’il n’y a pas forcément beaucoup d’actions au fil des pages, j’ai quand même été absorbée par l’histoire et j’avais hâte de poursuivre ma lecture.

    Un des thèmes principaux de ce livre est en fin de compte de se demander si ayant vécu une enfance traumatisante, un individu peut se construire sainement et avoir une vie que d’autres qualifieraient de « normale » ?

    Malgré une lecture qui m’a tenue en haleine durant les trois quarts du bouquin, notamment par l’écriture incisive de l’auteure, j’ai été un peu déçue par la fin qui m’a semblée un brin trop simpliste. J’aurais aimé que l’auteure me surprenne par un twist final, plus percutant. Toutefois, il y a une petite surprise au terme du récit qui n’est abordé que du côté de Mike lui-même, auquel je ne m’attendais pas.

    Finalement, cela reste malgré tout une très bonne lecture pour moi et pour tous les amateurs de thrillers psychologiques. Ce livre remplira amplement sa mission de divertir, tout en manipulant les lecteurs par des personnages assez bien ficelés.

    Lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.