Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

The Guilty - Gustav Möller

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Une femme, victime d’un kidnapping, contacte les urgences de la police. La ligne est coupée brutalement. Pour la retrouver, le policier qui a reçu l’appel ne peut compter que sur son intuition, son imagination et son téléphone.

Galerie photos

(C) ARP Sélection

Vos #AvisPolar

  • Polars urbains 26 août 2018
    The Guilty - Gustav Möller

    Simple, sobre et terriblement efficace grâce à un scénario impeccable, un acteur excellent et une bande son au cordeau ! L’idée est tellement simple - une enquête en direct depuis le bureau des appels d’urgence (le Police Secours d’autrefois) - que personne n’y avait pensé avant. Précipites-vous !

  • julien6983 14 décembre 2018
    The Guilty - Gustav Möller

    On connaissait les Danois très forts dans la construction de leur polar, sombres, bien menés, aux profils psychologiques particuliers. Thé guilty n’échappe pas à la règle. Un huis clos a couper le souffle. Simple, sobre, efficace. Il ravira les fans des polars nordiques er convaincra les nouveaux venus. Foncez !!!

  • Delphine16 14 février 2019
    The Guilty - Gustav Möller

    Il y a de fortes chances que vous soyez embarqués, alors que vous ne voyez rien à part l’acteur Jakob Cedergren et entendez ses conversations téléphoniques, votre imagination va tourner à plein régime jusqu’à ce que le dénouement vous saute au visage !
    Mais attention The Guilty n’est pas un simple exercice de style cinématographique, c’est un véritable huis clos qui va vous happer malgré ses moyens limités, une réussite !

  • 1001histoires 27 août 2019
    The Guilty - Gustav Möller

    Copenhague, salle du standard des appels d’urgence, que se passe-t-il lorsqu’on fait le 112 ...

    Le spectateur de The Guilty ne quittera pas de tout le film cette salle exigüe où règne continuellement la pénombre. Pour un huis clos, il fallait y penser, idée géniale.

    Asger Holm est de permanence au standard des appels d’urgence lorsqu’il reçoit un appel étrange d’Iben qui prétend avoir été enlevée. Il s’ensuit une série de conversations téléphoniques entre Asger et diverses personnes de l’entourage d’Iben.

    Le spectateur et Asger détiennent les mêmes éléments, seulement des paroles, aucun fait concret ... Le doute s’installe, l’imagination fonctionne à plein régime. Des idées qui se révèlent fausses constituent des rebondissements, les questionnement se transforment en suspenses implacables. Asger n’est pas bien dans sa peau, sa véritable personnalité constitue également une énigme oppressante. Asger fait de l’enlèvement d’Iben une affaire personnelle qu’il veut solutionner lui-même ce qui va à l’encontre de toutes les procédures.

    Jakob Cedergren est exceptionnel dans le rôle d’Asger. Il est seul à l’écran, parfois de rares silhouettes d’autres standardistes le côtoient. Mais il y a les voix.

    Ce film est sobre, intelligent et surprenant. La tension y est palpable. Mention "excellent" pour le son, la lumière et les prises de vue. Le final est ... terrible !

    Moralité : pas besoin d’effets spéciaux pour réussir un coup de maître cinématographique. Avant, Hitchcock l’avait fait, le réalisateur Gustav Möller y parvient brillamment.

    The guilty = le coupable - Découverte du polar nordique

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.